Prix du m3 d'eau chaude 2008 [Résolu/Fermé]

Signaler
-
Messages postés
1240
Date d'inscription
mercredi 30 décembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
23 décembre 2019
-
Bonjour,
Je voudrais connaître le calcul qui permet de définir le prix du m3 d'eau chaude en fonction du prix moyen du m3 d'eau froide et d'un chauffage collectif au gaz de ville afin d'affiner les régularisations de fin d'année.
Merci par avance car ce type de calcul demeure arbitraire en fonction des différents sites visités.

11 réponses

Voici la démarche que l'on peut suivre pour déterminer le cout de l'eau chaude.

d'abord calculer les besoins énergétiques :

besoins énergétiques (kWh) = eau chaude consommée (m3) * différence de température avec l'eau froide * 1,16

puis le gaz effectivement consommé pour l'eau chaude sanitaire :

gaz consommé (kWh) = besoins énergétiques (kWh) / rendement moyen de la chaudière

puis le coût du chauffage de l'eau chaude sanitaire :

coût du chauffage de l'ECS (euros) = gaz consommé (kWh) * coût du kWh de gaz (euros/kWh).

enfin ajouter le coût de l'eau froide :

coût final de l'eau chaude = coût du chauffade de l'eau + coût de l'eau froide.
29
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 24854 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

en pratique, quel est le coût en € pour un M3 ? Est-ce correct de dire 2 litres de mazout par 100 litres d'eau ?
Bien compris votre formule.
Mais que représente le multiplicateur "1.16"
Par ailleurs j' ai fait le calcul et il me semble qu'il faille / par 100 qq part ? Je me plante ? mais où ?
Merci

Que représente le coef. de 1.16
D'avance merci

Mdr , les explications sont correctes , mais au final , c'est logique si je peux me permettre que l'eau chaude , c'est l'eau froide chauffée ..!
1,162, c'est la chaleur massique de l'eau.

Ca représente la "quantité de chaleur" qu'il faut pour élever un kilo d'au de 1°C.
Autrement dit, pour chauffer un litre d'eau et la faire passer de 27 à 28°C, il faut 1,162 Wh.
Deux réponses, l'aspect scientifique, la réalité pratique.
Du point de vue "scolaire" la calorie est l'énergie nécessaire pour élever de 1° un gramme d'eau. Si nous prenons de l'eau à 10° et que nous voulions la porter à 55°, il faut pour 1 m3 d'eau (55-10)=45 millions de calories. Une calorie vaut 4,1855 joule et un joule vaut 1 W/seconde, au total il faut (4,1855/3600)* 45 millions=
52.318 kWh pour élever de 45° un m3 d'eau.
Ceci ne tient pas compte du rendement de l'installation (attention je parle de l'installation (chaudière et distribution) qui dépend de la longueur des tuyauteries et du rendement des chaudières. En été ce rendement peut être très mauvais (0.30), en hiver quand les chaudières tournent normalement bien meilleur (0.70). Donc la conso pour chauffer de 45° un m3 d'eau varie de 175 à 75 kWh par m3.
Ensuite selon l'énergie utilisée le prix du kWh varie 0.025 à 0.050 Euro, il faut ajouter le prix de l'eau froide et la fraction proratée du coût de l'entretien.
Un prix de l'eau chaude entre 6 et 12 euro/m3 peut se justifier
voici une méthode de calcul simplifiée.
si prix de l'eau froide 2.88 € le m3
température eau froide admis au réseau 12°C
température de l'eau chaude au ballon 55°C
il faut 1.16 kWh d'énergie pour élever 1 m3 d'eau de 1°C
pour porter 1 m3 d'eau à 12°C à 55°? il faut 43x1.16= 49.88 kWh
si rendt chaudière (90%) il faut 100/90x49.88= 55.42 kWh
le prix du m3 d'eau chaude sera de 0.07(gaz)x55.42+2.88 €= 6.75 € / M3
Que représente le coefficient 1,16? La Capacité thermique massique de l'eau liquide, qui est de 4,18 millions de Joules par mètre-cube (1 mètre cube pèse une tonne) et par degré.

Sachant que 1 kWh étant égal à 3,6 millions de joules, on obtient le coefficient de 1,16 kWh par mètre-cube et par degré.

En terme simple, il faut 1,16 kWh pour chauffer un mètre-cube de 1 degré. Ce coefficient est donc très pratique pour calculer les besoins énergétiques de chauffage d'un certain volume d'eau à une température donnée.
BOnjour, concernant le commentaire de Jeanjo suivant, qu'en pensez-vous "Ceci ne tient pas compte du rendement de l'installation (attention je parle de l'installation (chaudière et distribution) qui dépend de la longueur des tuyauteries et du rendement des chaudières. En été ce rendement peut être très mauvais (0.30), en hiver quand les chaudières tournent normalement bien meilleur (0.70). Donc la conso pour chauffer de 60° un m3 d'eau varie de 175 à 75 kWh par m3."
Je voulais également vos demander si vous savez comment on converti les m3 gaz gazeux d'une citerne en m3 d'eau chaude. Y-a-t'il une formule pour cela on doit-on passer par les KWh (formule 26,2 kwh/m3 gaz gazeux) ? Merci pour votre réponse. Glucosamine
je ne sais pas quantifier précisement le rendement de l'installation. le rendement theorique de la chaudière est donné par le fabricant (ELM leblanc par exemple). ce rendement dépend de la saison car l'été la chaudiere ne chauffe que l'eau chaude sanitaire et pas les radiateurs. le rendement de la distribution dépend de la longueur des toyaux, de leur éventuelle isolation, etc. donc c'est difficile a estimer précisement. je ne connais pas de méthode. peut etre que 30% l'été et 70% l'hiver est une première approximation valable?

bonjour : lorsqu'on était encore aux francs, on disait qu'un litre d'eau chaude revenait à 6 cmes de francs, avec les augmentations on doit être à au moins 8 ou 9 cmes de francs, ce qui ferait entre 1,21 et 1,37 centimes d'euros.

ceci, juste à titre indicatif.... pour comparer avec les résultats des précédents calculs.
Messages postés
828
Date d'inscription
vendredi 26 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juillet 2011
292
Bonsoir,

Je suis de l'avis de PAULIN, ce fut plus facile à l'époque des centimes.

Ceci dit, même aujourd'hui, il doit y avoir possibilité de sortir une estimation de consommation d'un chauffe-eau (selon le nombre d'habitant) produit en élec. et d'y ajouter le coût de l'eau froide.

Au départ, ça ne semblais par sorcier...

C'était tout de même pas un chalenge trop difficile et qui n'avait nul besoin d'une science aussi élaborée et creuse pour le grand public.

Un effort à la simplicité me semble nécessaire surtout lorsque la théorie n'a pas de plus-valus.
bonjour : déjà il faut connaître le prix de l'eau froide avec l'assainissement, elle atteint allègrement 3 euros, et même 4 euros à certains endroits...

Mais avec les chiffres que vous donnez, c'est sur que c'est nettement trop faible.

Il faudrait voir sur un site E.D.F. Ou G.D.F. où l'on pourrait trouver le prix de l'énergie à ajouter au prix de l'eau de la ville.

Mieux vaut rien donner que de donner des chiffres qui ne tiennent pas la route.

Et puis quelqu'un a ressorti un post dans les reliques de 2008
Bien d'accord : eau chaude = eau froide + chauffage de l'eau !
bonjour, vous confondez rendement instantané d'une chaudière 'donné par le fabricant) et rendement d'installation.
pour le rendement d'installation, il est évident qu'il faut connaitre l'installation en chaufferie ; une ecs fabriquée par une seule chaudière qui prend le relais l'été et normalement dimensionnée pour les besoins (je parle des logements en collectif) n'aura pas forcément un mauvais rendement final.
de plus il ne sera pas utile de prendre en considération un rendement de distribution puisque le compteur ec (s'il y en a un dans chaque logement) comptera déjà des m3 d'eau chaude qui sont en réalité des m3 d'eau froide ; d'où une surconsommation payée qui correspond à ce que l'on perd par le rendement de distribution inférieur à 1

bonjour le lorrain? IL est vraiment un peu trop simplifié votre calcul. Vous ne tenez pas compte que l'eau on ne la chauffe pas comme ça pour être utilisée dans l'immédiat, et qu'il y a toujours un stockage, que ce soit dans un cumulus électrique ou dans une chaudière gaz ou fioul.

Et ce stockage, il faut le maintenir en température.

On n'y comprend rien dans vos calcul. De plus, on ne sait pas trop où est le prix du kilowatt.

Si on veut perdre de l'argent on peut suivre vos conseils, mais normalement on ne peut pas se permettre de perdre de l'argent. Et le prix du m3 d'eau chaude ne peut pas être moins cher qu'il y a dix ans. L'eau de la ville a sérieusement augementé, ainsi que l'électricité et le gaz.
Bonjour Paulin,
La critique c'est bien, mais vous proposez quoi ?
Paulin 2164
Vous ne semblez pas très à l'aise en calcul, c'est le moins qu'on puise dire...
Messages postés
1240
Date d'inscription
mercredi 30 décembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
23 décembre 2019
233
Bonjour

Il faut aussi voir comment est stocké l'eau chaude : est ce chauffé par un ballon à serpentin ou un chauffe eau électrique ou instantané ? pour chaque type d'installation le calcul est différent ...
Aussi la T° d'eau froide est différent en hiver qu'en été...

En effet dans le cas d'un ballon électrique : le rendement est toujours 100% + un pourcentage de pertes + un pourcentage de réchauffe pour compenser les pertes.
Dans le cas d'un chauffe eau instantané le rendement dépend de la chaudière et il n'y a pas de pertes de stockage.*
Dans le cas d'un ballon à serpentin il y a le rendement de de la chaudière et les % de pertes du stockage...
Dossier à la une