Maintien à domicile des personnes âgées - Avantages et aides financières

Maintien à domicile des personnes âgées - Avantages et aides financières Le maintien à domicile des personnes âgées peut donner lieu à plusieurs aides, avantages et allocations. Toutes les aides financières et les conditions pour bénéficier.

Quelles sont les allocations pour les personnes âgées ?

Il existe plusieurs allocations en faveur des personnes âgées, chacune soumise à des conditions d'attribution propres. L'Aspa (ex minimum vieillesse), accordée aux personnes âgées disposant de faibles revenus, est la plus répandue. Mais il en existe aussi d'autres, comme par exemple l'APA et l'ASI.

Quelles sont les aides pour une personne âgée en perte d'autonomie ?

L'allocation personnalisée d'autonomie (APA) est une aide financière accordée aux personnes âgées ayant besoin de l'assistance d'un professionnel dans leur vie quotidienne. L'APA concerne aussi bien les personnes âgées résidant à domicile que dans un établissement. Pour obtenir cette aide, le demandeur doit réunir les conditions suivantes :

  • être âgé d'au moins 60 ans ;
  • résider en France de manière stable et régulière ;
  • avoir subi une perte d'autonomie minimale.

La perte d'autonomie doit correspondre à l'une des catégories 1 à 4 de la grille AGGIR. Les personnes âgées ayant seulement besoin d'une aide ponctuelle pour la toilette, la préparation des repas et le ménage ne sont donc pas comprises dans les bénéficiaires de l'aide. A noter que l'aide est ouverte aux étrangers résidant de façon régulière en France et remplissant les conditions précédentes.

Une personne qui reçoit l'APA peut toujours cumuler le versement de cette allocation avec une rente prévue au sein d'une assurance dépendance souscrite au préalable. Le montant de l'APA dépend des ressources et des besoins propres à chaque bénéficiaire. En fonction du classement de la personne au sein de la grille AGGIR, le montant auquel elle a droit se trouve plafonné à une certaine somme.

Une aide peut aussi être accordée en cas d'invalidité avant l'âge légal de départ à la retraite : l'allocation supplémentaire d'invalidité (Asi). Elle est versée sous conditions de ressources.

Quelles sont les aides à domicile pour une personne âgée ?

Une personne âgée peut également bénéficier d'une aide à domicile lorsqu'elle est âgée d'au moins 65 ans (60 ans en cas d'inaptitude au travail reconnue). L'aide peut prendre la forme de services ménagers ou d'une allocation simple. L'aide ménagère pour une personne âgée (c'est-à-dire l'aide à domicile en nature) est attribuée sous conditions de ressources et sous réserve que la personne âgée ne bénéficie pas déjà de l'APA. L'aide ménagère permet de financer le recours à un professionnel qui se déplace au domicile du bénéficiaire afin de l'aider dans l'accomplissement de ses tâches quotidiennes (courses, soins, etc.). L'aide est prise en charge soit par le Département (vous devez alors vous adresser à votre mairie ou à votre centre communal d'action sociale), soit par la caisse de retraite, si les ressources du bénéficiaire dépassent certains plafonds. Une participation financière peut être demandée.

Quelles sont les aides au repas pour personnes âgées ?

De nombreuses communes et départements ont mis en place des services de portages de repas ou des foyers restaurants en faveur des personnes âgées. Pour bénéficier de l'aide au repas, vos ressources doivent être inférieures à certains plafonds. En cas de dépassement, sachez que votre caisse de retraite peut éventuellement vous proposer ce type de prise en charge. Vous devez donc la contacter.

Quelles sont les aides pour les personnes âgées pauvres ?

Certaines aides financières sont réservées aux personnes âgées aux faibles revenus. Ainsi, l'allocation de solidarité aux personnes âgées, ou ASPA (ex minimum vieillesse), est une aide versée par la Caisse nationale d'assurance vieillesse. Pour la percevoir, le demandeur doit respecter certains plafonds de ressources. Pour étudier les dossiers, la caisse s'assurance vieillesse prend en compte les pensions de retraite, les biens mobiliers et les revenus professionnels. Les prestations familiales n'entrent pas en compte. Il existe ensuite des paliers dans le versement de cette aide.

Quelles sont les aides aux travaux dans le logement d'une personne âgée ?

Si l'état de santé de l'occupant rend nécessaires des travaux dans le logement, sachez qu'il est parfois possible d'obtenir un financement. Des aides peuvent en effet être proposées par votre caisse de retraite, votre département ou votre commune. Pour les connaitre, vous devez contacter votre mairie, votre caisse de retraite, les services du département ou le Centre communal d'action sociale (CCAS).

Newsletter

Les personnes âgées peuvent obtenir une aide d'Action Logement pour financer des travaux d'aménagement dans leur salle de bain. Sous certaines conditions, ils peuvent notamment demander une aide de 5000 euros pour transformer leur baignoire en douche.