Taeg et taux débiteur

nathalie - 10 févr. 2012 à 23:19 - Dernière réponse : Muriel L 336 Messages postés mardi 1 mars 2011Date d'inscription 10 juin 2015 Dernière intervention
- 23 mars 2012 à 09:25
Bonjour,

pouvez-vous me dire lors d'un rachat de crédits , dans le contrat est stipulé
taux débiteur fixe de 7,93 (soit un taux de période journalier 0,02173 %) et
taeg fixe est de 10,58 -
pourquoi cette différence entre ces deux taux ?

de plus dans un autre contrat est stipulé taux annuel débiteur fixe 8,043 %
et taeg 9,950 % -
le taeg n'est pas marqué fixe , ce prêt est-il réellement à taux fixe comme dans le premier contrat énoncé -
de plus , lequel des deux contrats est le plus "avantageux" , s'il y en a un

merci
Afficher la suite 

5 réponses

Répondre au sujet
Muriel L 336 Messages postés mardi 1 mars 2011Date d'inscription 10 juin 2015 Dernière intervention - 14 févr. 2012 à 10:14
+9
Utile
2
Le taux est fixe oui...
Si le taux débiteur est fixe, le TAEG aussi.
Pour un regroupement en consommation, le taux est toujours fixe.
Le TAEG comprends TOUS les frais également. D'où cet écart. Il y a l'assurance, les frais...
Cordialement.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Bonsoir,
Les assurances ne sont jamais comprises, attention (parce que celle ci sont facultatives)
Commenter la réponse de Muriel L
Muriel L 336 Messages postés mardi 1 mars 2011Date d'inscription 10 juin 2015 Dernière intervention - 23 mars 2012 à 09:25
+2
Utile
Bonjour.

Oui, merci Louvanne.
Effectivement, les documents l'indiquent si l'assurance est comprise.
Normalement sur une offre il y a avec, et sans assurance, pour la mensualité.
Il doit même y avoir le coût du crédit.

Bien cordialement.
Commenter la réponse de Muriel L
+1
Utile
Bonsoir,
Les assurances ne sont jamais comprises, attention (parce que celle ci sont facultatives)
Voyons durdurdetredp, TAEG veut dire quoi.......Muriel L vient de le dire assurance comprise et frais
Bien cordialement
Commenter la réponse de louvanne
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une