Comment se loger sans emploi

MISS E - 8 avril 2011 à 19:10 - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme
- 8 avril 2011 à 19:19
Bonjour,

Mon mari est au chomage depuis 6 mois et percoit des indemnités correctes puisqu'il était cadre dans l'informatique. Aucune agence immobilière ne veut accepter notre dossier pour la location d'un appartement sous pretexte que les assurances qui garantissent les loyers impayés aux propriétaires refusent systématiquement les feuilles d'indemnisation des Assedic. Nous pouvons fournir une caution bancaire, nous pouvons payer plusieurs mois de loyer d'avance. NON aucune agence ne veut d'arrangement, nous obtenons à chaque fois un refus net et sans appel. Cette posture est discriminatoire, elle me révolte. A qui pourrais-je m'adresser pour faire évoluer cet état de fait ?
Afficher la suite 

1 réponse

Répondre au sujet
-1
Utile
bonjour : il faut s'adresser aux gouvernements qui empêchent les arrangements tels que payer des mois d'avance, c'est illégal, donc les bailleurs ni les agences ne veulent se mettre dans l'illégalité et préfèrent refuser.

Et l'assurance loyers impayés refuse aussi.

La législation en matière de location est très rigide, et ça se retourne parfois contre les candidats locataires, vous en êtes l'exemple parfait.

De plus les abus de certains locataires et la difficulté pour les déloger lorsqu'ils ne paient ça bloque tout.

Un truc peut-être, mais ça ne marchera pas avec les agences, proposez de faire une lettre de préavis sans marquer la date,et vous faites l'enveloppe avec expéditeur et destinataire. Ainsi, si jamais vous ne payez pas, le propriétaire marque la date l'envoie en recommandé, il vous avertit qu'il l'a envoyée.

Cela constitue une sorte de sécurité. Il n'est pas obligé d'accepter, mais il parait que ça se fait parfois.

Mais il faudrait trouver vite un autre emploi.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une