Tous les placements, plans et livrets sans impôts

"Tous les placements, plans et livrets sans impôts"

Voici la liste des tous les placements, livrets, plans ou contrats exonérés d'impôt, en tout ou partie. Comment épargner sur des placements défiscalisés sans trop payer d'impôt.

Les placements figurant dans la liste suivante ne sont pas soumis à l'impôt sur le revenu. A l'exception du Livret A, du LDD, du Livret jeune et du Livret d'Epargne Populaire, tous ces placements dits « défiscalisés » sont toutefois soumis à la CSG et aux prélèvements sociaux.

Quels sont les livrets d'épargne défiscalisés ?

Livret A et Livret Bleu

La rémunération du livret A est de 0,50% depuis le 1er février 2020. Le plafond des dépôts est de 22 950 euros. On ne peut ouvrir qu'un livret par membre du foyer fiscal, même mineur.

Livret d'Epargne Populaire

Le LEP est réservé aux contribuables dont le revenu fiscal de référence figurant sur le dernier avis d'imposition (année N-2) est inférieur à 19 977 € (pour une part) + 5 334 € par demi-part en plus. On ne peut ouvrir qu'un LEP par conjoint. La rémunération du LEP est de 1,00 % depuis le 1er février 2020. Le plafond des dépôts est de 7 700 euros.

Livret Jeune

Le Livret Jeune est réservé aux jeunes de 12 à 25 ans. La rémunération minimale est de 0,50 % depuis le 1er août 2015. Le plafond des dépôts est fixé à 1 600 euros.

Livret de développement durable (ex-Codevi)

La rémunération du LDD est de 0,50 % depuis le 1er février 2020. Le plafond des dépôts est de 12 000 euros. On ne peut ouvrir qu'un LDD par conjoint.

Compte Epargne-Logement

La rémunération du CEL est de 0,50% (+ en cas de demande de prêt une prime d'Etat épargne logement égale à la moitié des intérêts acquis, prime plafonnée à 1 144 euros). Le plafond de versement sur un CEL est de 15 300 euros. Avec un solde minimal de 300 euros On ne peut ouvrir qu'un CEL par membre du foyer fiscal.

Plan d'Epargne-Logement

Le taux de rémunération du PEL est de 1 % (hors prime d'Etat). Le plafond des dépôts est de 61 200 euros. On ne peut ouvrir qu'un PEL par membre du foyer fiscal.

La rémunération du PEL est réduite en cas de clôture anticipée :

  • clôture en année 1 ou 2 : rémunération du CEL au moment de la clôture du plan) ;
  • clôture en année 3 : rémunération du plan sans la prime d'Etat ;
  • clôture en année 4 : rémunération du plan avec prime réduite.
En cas de décès du titulaire, ce sont les droits de succession qui s'appliquent et non pas l'imposition des revenus et plus-values. Quand le plan a plus de douze ans, les intérêts annuels perçus depuis le 1er janvier 2006 sont soumis à l'impôt sur le revenu ou à un prélèvement forfaitaire de 32,5% (CSG comprise).

Assurance-vie

Pour l'assurance-vie, il n'existe aucun plafond de dépôt. La fiscalité de l'assurance-vie est avantageuse mais assez complexe.Les retraits effectués moins de huit après l'ouverture du contrat sont soumis à un prélèvement de 12,8% sur le montant des produits taxables. Sauf option pour l'imposition au barème progressif. Les retraits effectués plus de huit ans après l'ouverture du contrat sont soumis à un prélèvement libératoire de 7,5% sur le montant des produits taxables. Cette taxe est calculée après application d'un abattement de 4 600 € (personne seule) ou 9 200 euros (€) sur l'ensemble des retraits de l'année.

Plan d'Epargne en Actions

Le plafond des versements sur un PEA est de 150 000 euros. On ne peut ouvrir qu'un PEA pour chaque conjoint. Quand le retrait a lieu moins de cinq ans après l'ouverture, les produits sont imposés au taux de 12,8% (+ prélèvements sociaux). Au-delà de cinq ans, l'exonération est définitivement acquise.