Demande de reprise du frigo par le propriétaire ?

Résolu
Tardis40 Messages postés 10 Date d'inscription samedi 3 décembre 2016 Statut Membre Dernière intervention 19 septembre 2022 - 19 sept. 2022 à 15:59
_lael_ Messages postés 4404 Date d'inscription dimanche 2 février 2020 Statut Membre Dernière intervention 20 avril 2024 - 19 sept. 2022 à 16:01

Bonjour,

Je suis locataire d’un logement non meublé.

dans la cuisine est présent un petit frigo tout neuf, il n’en est pas fait mention dans le bail (ou alors pas explicitement ?) mais est présent dans l’EDL d’entrée. 
 

ma question est la suivante :

ayant déjà un frigo, puis-je demander au propriétaire de reprendre ce frigidaire consommateur ou suis-je dans l’obligation si le propriétaire refuse, de garder ce frigidaire dans le logement ?

de meme, est-de que cela implique que si le frigidaire (qui n’a jamais été allumé, et qui présente encore ses scotchs d’origines) doit être remplacé a mes frais s’il s’avérait qu’il dysfonctionne ?

1 réponse

_lael_ Messages postés 4404 Date d'inscription dimanche 2 février 2020 Statut Membre Dernière intervention 20 avril 2024 2 003
Modifié le 19 sept. 2022 à 16:04

"ayant déjà un frigo, puis-je demander au propriétaire de reprendre ce frigidaire consommateur ou suis-je dans l’obligation si le propriétaire refuse, de garder ce frigidaire dans le logement ?"

Comme vous l'indiquez, vous pouvez demander et il peut refuser, dans ce cas vous êtes dans l'obligation de le restituer à la sortie.

Mais rien ne vous empêche de le mettre dans une cave ou dans un garde meuble jusqu'à votre départ, vous avez juste l'obligation de le remettre à la sortie et dans le même état qu'à l'entrée bien entendu.


"de meme, est-de que cela implique que si le frigidaire (qui n’a jamais été allumé, et qui présente encore ses scotchs d’origines) doit être remplacé a mes frais s’il s’avérait qu’il dysfonctionne ?"

S'il est neuf il a au minima une garantie de 3ans.

S'il ne fonctionne plus, et à défaut de clause de "non remplacement ni réparation", c'est au bailleur de le remplacer ou de le réparer sauf bien entendu s'il parvient à démontrer que le dysfonctionnement est dû à une mauvaise utilisation de votre part ou à un défaut d'entretien.

1