Allocation chômage après ALD ?

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 15 janvier 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
15 janvier 2022
-
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 15 janvier 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
15 janvier 2022
-
Bonjour,

Agé de 58 ans je suis en ALD depuis 2 ans mais toujours en CDI avec des fiches de paie a 0. A l'issue de mon ALD mon Employeur me stipule que face a la conjoncture actuelle il n'aura peut être pas de place disponible.
Dans ce cas ai je le droit a l allocation chômage en attendant de retrouver un emploi, car a 58 ans cela semble très compliqué.
Merci de votre réponse
Cordialement
Franck

2 réponses

Messages postés
14291
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
24 janvier 2022
7 659
Bonjour,

Le motif présenté par l'employeur est d'ordre économique car il fait référence à la conjoncture actuelle.
En aucun cas, il n'a droit de vous licencier pour motif économique car vous venez de reprendre le travail après un arrêt, car cela relève d'un motif personnel à vous et aucun autre salarié.
Hors, l'employeur n'a pas le droit de licencier économiquement pour motif personnel c'est illégal.

S'il y a un salarié de trop dans l'entreprise, alors l'employeur doit mettre tous les salariés sur le même plan en établissant des critères pour déterminer les ordres de licenciement.
Je ne sais pas si vous avez la reconnaissance ou non de travailleur handicapé à la suite de votre ALD, mais il s'agit d'un critère qui joue en votre faveur dans la détermination de l'ordre des licenciements, de même que votre âge. D'autres critères interviennent tels que la charge de famille, l'ancienneté,...

Pas la peine de lui rappeler ces informations qu'il est censé connaître, et que si vous le lui rappelez , alors s'arrangera à les manipuler en votre défaveur. Attendez de voir, il ne sert à rien d'appliquer des mesures curatives tant que le mal n'est pas fait.

Dans le cadre d'un licenciement, en ayant plus de 55 ans, vous serez indemnisé jusqu'à 36 mois, ce qui pourrait vous conduire jusqu'à la retraite si vous bénéficiez d'une retraite anticipé à cause de l'ALD. Les règles évoluant très rapidement, encore plus en ce moment, il faut absolument vérifier que ces règles soient toujours en vigueur, et ne présagent pas qu'elles soient encore en vigueur au moment venu.

CB

Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 15 janvier 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
15 janvier 2022

SUPER Vos réponses sont très clair et cela fait plaisir ... actuellement en ALD pour une thrombose veineuse de l artere illiaque mais aussi je souffre de Diabète d'hypertension .... et mon médecin traitant vu par le caractère de personne vulnérable face au COVID semble me préserver .. dans l'absolue j'aimerais quand même reprendre au moins en mi temps thérapeutique si la situation COVID s'améliore ... Je comprends complétement votre réponse et dans le cas ou on ne me proposerait pas de place je contesterais le licenciement bien entendu mais les procédures sont longues et je voulais savoir aussi si dans l attente je pouvais prétendre à l ARE, j'aimerais pouvoir retravailler un peu car les journées sont longues .. DONC si j ai bien compris ma situation ALD me permet de toucher les IJ de pole emploi, en attendant la régularisation si nous devons en arrivé là ...?
( Je vie seul et je m inquiète de me retrouver du jour au lendemain sans revenu ne percevant que les IJ de la CPAM depuis 2 ans, j ai du revoir mon budget de façon draconienne.)
Merci de vos informations.
Bien cordialement
Franck