Démission suite à une perte de domicile fixe

greg - 16 nov. 2021 à 22:50
dna.factory Messages postés 25072 Date d'inscription mercredi 18 avril 2007 Statut Modérateur Dernière intervention 21 juin 2024 - 18 nov. 2021 à 09:39
Bonjour,
Suite à un bon nombre d'incident( dépression, perte de logement, etc...), je me retrouve contrains de quitter mon CDI.
Puis-je avoir droit au chômage ?

Merci de vôtre temps.

4 réponses

Bonjour,

Non, la démission n'ouvre pas droit à une indemnisation chômage, car vous ne vous êtes pas trouvé involontairement dans cette situation.
Si vous n'êtes pas en mesure de trouver un emploi en raison de votre situation personnel, vous n'aurez pas non plus droit à une indemnisation chômage, car vous n'êtes pas pas disponible pour travailler.

Voici deux critères au minimum que vous ne remplissez pas. Vous ne pouvez pas prétendre à une indemnisation.

CB
0
Bonjour,

Je me retrouve a démissionner car n'ayant pas assez d'ancienneté dans l'entreprise pour espérer avoir des indemnités ( il faut 5ans dans l'entreprise et j'approche de ma 4ème années).
La perte de mon logement ne m'a pas arrêter d'aller travailler pour autant, le problème étant que la situation aux travail, suite a cette perte, entraine des difficultés quand a l'accomplissement de mes tâches.
Je n'est pas souhaiter cette situation qui m'est tomber dessus comme un coup de massue et je tente tant bien que mal à m'en sortir.

Je vous remercie de votre réponse.
0
Pierrecastor Messages postés 41467 Date d'inscription mercredi 5 novembre 2003 Statut Modérateur Dernière intervention 30 mai 2024 4 495
17 nov. 2021 à 15:04
Salut,

Une rupture conventionnel n'est pas envisageable ?
0
Bonjour,
Je l'ai envisagé mais le problème, d'après ma hiérarchie, est que je ne possède pas assez d'ancienneté dans l'entreprise pour espérer avoir une indemnité.
Mais c'est en cours de négociation.
0
Pierrecastor Messages postés 41467 Date d'inscription mercredi 5 novembre 2003 Statut Modérateur Dernière intervention 30 mai 2024 4 495 > greg
17 nov. 2021 à 15:47
Mais même sans indemnités, vous aurez le droit au chômage.
0
vincent_d Messages postés 1364 Date d'inscription mardi 14 août 2012 Statut Membre Dernière intervention 29 juin 2022 391
17 nov. 2021 à 15:19
bonjour

pour le logement allez à l'hotel , ils font toujours un prix pour location longue durée
0
Bonjour,

Oui c'est déjà le cas mais malheureusement pour un prix assez conséquent.
Je paye ma chambre au prix de ma journée de boulot, donc je travail pour rien.
0
dna.factory Messages postés 25072 Date d'inscription mercredi 18 avril 2007 Statut Modérateur Dernière intervention 21 juin 2024 12 565
18 nov. 2021 à 09:39
Dans une situation comme la votre, quitter votre CDI, de quelque façon que ce soit est probablement la pire solution.

Vous aurez beaucoup plus de peine à trouver un logement dans le privé en étant au chômage (et je parle même pas du RSA) qu'en ayant un salaire.
En fait, vous aurez même plus de peine à trouver avec un chômage à 1000 qu'avec un salaire à 900 net.

Quand à un logement social... je suppose que vivre dans la rue peut faire avancer votre dossier... Mais selon les délais, ne vous attendez pas à un miracle non plus.

Il y a UNE exception. un cas où c'est ok de démissionner (pas génial, mais ok) : retourner vivre chez vos parents (ou vos enfants majeurs) qui habitent loin.
Vous aurez un logement, chez une personne qui a obligation légale de vous héberger (ou de vous donner de l'argent pour le faire). Dans ces conditions, même ne pas avoir revenu (pendant un temps) n'est pas trop grave, et vous pouvez en profiter pour vous 'reprendre', et éventuellement faire des formations permettant une reconversion dans un métier qui payer/recrute mieux.

Il peut être tenté de faire la même chez un frère ou un ami. Mais garder à l'esprit qu'un frère un ami n'a aucune obligation envers vous (autre que la pression sociale), et sera autorisé à vous mettre dehors du jour au lendemain, y compris au cœur de l'hiver.

d'après ma hiérarchie, est que je ne possède pas assez d'ancienneté dans l'entreprise pour espérer avoir une indemnité
La hiérarchie à surtout pas envie de vous payer pour que vous quittiez l'entreprise et vous raconte des bobard.
L'indemnité de licenciement (car une rupture conventionnelle est un licenciement) est due dès le premier mois travaillé.
Y'a aucune histoire de 5 ans.
un licenciement au bout 4 ans vous accorde légalement au minimum un mois de salaire. A cela s'ajoute éventuellement les indemnités liées à la convention collective (obligatoire, mais reportant votre chômage), et le supra-légal librement négocié (pas obligatoire donc, et reportant votre chômage).

Je paye ma chambre au prix de ma journée de boulot, donc je travail pour rien.
Vous travaillez pour avoir un lit et un toit (comme tout le monde). Chose qui en plein hiver est grandement recommandé.
Même si vous arrivez à obtenir le chômage, il sera inférieur à votre salaire (80% en général), donc si vous avez besoin de 100% de votre salaire pour vous loger et manger, que pensez vous qu'il va se passer quand vous serez à 80% ?

Votre priorité absolue ici consiste à retrouver un logement. Profitez donc du fait d'être en CDI pour chercher un logement adapté à vos revenus. Ce ne sera peut-être pas le logement de vos rêves, mais ce sera toujours moins cher que l’hôtel.
Je suis conscient de la difficulté que représente le premier loyer (premier mois d'avance, + un mois de dépôt de garantie + "1 mois" de frais d'agence si vous y avez recours). Avancer 3 mois de loyer peut s’avérer compliqué dans votre solution... Pensez vous que ça sera plus facile quand vous serez au chômage ?

Vous parlez de dépression au début... Il est aussi envisageable de passer par la case psychiatre, qui pourra éventuellement vous mettre en arrêt quelques semaines.
Encore une fois, il est préférable de profiter d'être en CDI et d'avoir une mutuelle pour faire ça.

Et pour répondre à votre question d'origine, comme cela a déjà été fait : Non, vous ne bénéficierez pas du chômage si vous démissionnez. Je vous envoie le lien vers les démissions légitime qui vous permettent de toucher le chômage en démissionnant :
https://www.pole-emploi.fr/candidat/mes-droits-aux-aides-et-allocati/a-chaque-situation-son-allocatio/quelle-est-ma-situation-professi/je-perds-ou-je-quitte-un-emploi/je-veux-demissionner-pour-un-mot.html
Je vous laisserai chercher si vous correspondez à une situation, mais par défaut j'en doute.
Au bout de 4 mois de recherche active d'emploi, vous pourrez demander un re-examen de vos droit.
Personne n'est jamais venu ici nous faire profiter de leur expérience dans cette situation, impossible donc de vous dire l'efficacité de ce re-examen.



0