Décès et succession ?

Signaler
-
Messages postés
36956
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
22 octobre 2021
-
Bonjour,

Après le décès d'un parent, sa veuve ayant l'usufruit par mariage avec contrat communauté universelle.
Comment faire pour que celle ci ne dilapide pas le patrimoine.
Notamment les espèces et le bien (commun) ?
Besoin d'un huissier pour faire un inventaire ?

Merci d'avance

2 réponses

Messages postés
36956
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
22 octobre 2021
16 579
sa veuve ayant l'usufruit par mariage avec contrat communauté universelle.
Vous avez lu ce contrat de mariage, pour soutenir que le conjoint survivant ne possède que l'usufruit ?
Bonne question, pour le moment nous les enfants.
Savons juste que sa veuve a fait un contrat de mariage qui d'après ce que j'ai compris est un contrat universelle.
Elle a mise en place un plan machiavélique, pour que nous les enfants du premier mariage percevions le strict minimum.
Le décès est récent et j'avoue que je suis un peu perdu, c'est difficile...
Messages postés
36956
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
22 octobre 2021
16 579 > 000
Savons juste que sa veuve a fait un contrat de mariage........................................................
Non, elle n'a pas pu faire un contrat de mariage toute seule.
Le contrat est accepté et signé obligatoirement par les 2 époux.

..........................................................qui d'après ce que j'ai compris est un contrat universelle.
Par ce contrat les époux ont adopté le régime matrimonial de la "communauté universelle", dans laquelle tous les biens communs et ceux appartenant à chaque époux ont été apportés à la communauté.

Elle a mise en place un plan machiavélique, pour que nous les enfants du premier mariage percevions le strict minimum
Elle n'a rien mis en place.
Ce contrat contient une clause spécifique d'attribution intégrale des biens de la communauté au conjoint survivant.
Le strict minimum correspond à vos droits d'héritiers réservataires, fraction variable selon le nombre d'enfants ne pouvant être supérieur aux 3/4, en exerçant une "action en retranchement".
Mais il vous faut intervenir auprès du notaire.

Comment faire pour que celle ci ne dilapide pas le patrimoine.
Notamment les espèces et le bien (commun) ?
Besoin d'un huissier pour faire un inventaire ?

Si elle veut lapider le patrimoine vous ne pourrez rien y faire, ni engager une action en justice.
Dès lors que vous recevrez vos droits d'héritiers "réservataires", vous n'aurez plus rien à espérer.
Bonjour,
Cet article peut éventuellement vous éclairer.

https://www.leblogpatrimoine.com/strategie/succession-les-enfants-peuvent-ils-toucher-leur-part-dheritage-au-deces-du-premier-parent.html