Création d'une société en Bulgarie tout en résidant en France

Signaler
-
Messages postés
146
Date d'inscription
dimanche 15 août 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
26 octobre 2021
-
Bonjour, j'aimerais créer une société de logiciels en Bulgarie et y engager un ingénieur logiciel pour faire le travail à ma place. Je vivrais en France. Y aura-t-il des problèmes avec les autorités fiscales françaises en ce qui concerne les règles CFC ?

Bien sûr, je vais déclarer l'existence de la société, comme je suis obligé de le faire. Quelles sont les mesures habituelles que prend alors l'administration? J'aimerais savoir ce qui m'attend si je décide de le faire.

Des personnes m'ont dit que je serai poursuivi par la France et que je devrai aller devant un tribunal pour prouver la substance économique de la société en Bulgarie, et que je perdrai beaucoup de temps, d'efforts et d'argent dans ce processus.

1 réponse

Messages postés
146
Date d'inscription
dimanche 15 août 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
26 octobre 2021
31
Bonjour,

" Y aura-t-il des problèmes avec les autorités fiscales françaises en ce qui concerne les règles CFC ? "

La Bulgarie fait partie de l'Union Européenne, les règles CFC ne s'appliquent pas ici !

" Quelles sont les mesures habituelles que prend alors l'administration? J'aimerais savoir ce qui m'attend si je décide de le faire. "

Aucune ! Au risque de me répéter la Bulgarie fait partie de l'Union Européenne. Accessoirement la France et la Bulgarie dispose d'un traité de non double imposition ( https://www.impots.gouv.fr/portail/files/media/10_conventions/bulgarie/bulgarie_convention-avec-la-bulgarie_fd_1800.pdf )


" Des personnes m'ont dit que je serai poursuivi par la France et que je devrai aller devant un tribunal pour prouver la substance économique de la société en Bulgarie, et que je perdrai beaucoup de temps, d'efforts et d'argent dans ce processus. "


Dîtes à ces personnes d'aller aux cours du soir en matière de droit fiscal et européen , ils y apprendront des choses qui leurs éviteront à l'avenir de sortir des conneries pareils !

Un simple bureau virtuel avec une boîte au lettre est suffisant pour ouvrir une société y compris en France, quand à l'administration de celle-ci, elle est également parfaitement compatible avec une activité du numérique !