Garde d'enfants

Signaler
-
 Lecture -
Bonjour, la mère de ma fille et moi nous somme séparer , elle a pris rdv pour l'avocat pour passer devant le juge ( bon depuis soit disant juillet on n'a toujours pas reçu les convocations donc je me demande si elle l'a vraiment fait) .
En attendant le Juge , on s'est mis d'accord pour que je lui verse une pension compris entre 80€/100€ avec la garde un week sur deux . Hors exceptionnellement ce mois ci je ne peut pas assurer la pension faute de soucis financier , je lui est préciser que je pouvais pas juste ce mois ( mais que les autres moi je pouvais) . En chantage elle veut plus que je voit ma fille tant que je lui donne pas de pension . A t-elle le droit de faire ça tant qu'on est pas passer devant le juge .
Notre enfant porte nos deux nom de famille ( le mien en 1er) et je l'ai reconnue comme père en état civil à la mairie.
Merci beaucoup de m'aider car je veut voir ma fille.

4 réponses

Messages postés
1066
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2021
302
Sans jugement, vous avez autant le droit de voir votre fille que votre ex a le droit de ne pas vous laisser la voir.

Il serait peut-être temps que vous preniez un avocat pour savoir où en est réellement la procédure et avoir un jugement de garde.

Quand vous aurez un jugement, vous ne pourrez cependant plus vous permettre de ne pas payer la pension puisque votre ex pourra porter plainte contre vous et/ou la faire saisir sur votre salaire.

De plus, si vous avez des soucis financiers et que vous ne pouvez pas verser 80€ à votre ex, comment peut-elle être sûre que vous aurez de quoi nourrir votre enfant quand elle sera chez vous ? Que se passe-t-il si votre ex a, elle aussi, des problèmes financiers ou si elle comptait sur cette somme pour des dépenses concernant votre enfant ?

Il est autant inacceptable pour votre ex de ne pas vous laisser votre fille qu'il est inacceptable que vous ne versiez pas de pension même juste une fois.
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 27 janvier 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2021

Il est évident que si actuellement vous bénéficiez d’un droit de visite, celui-ci ne peut être remis en cause pour un défaut de paiement sans qu’une décision administrative officielle vous ait été signifiée.
De toute évidence c’est là un « moyen » de pression qui ne repose sur rien....
Par ailleurs l’incident étant mineur, rassurez-vous : vous n’avez rien à redouter.....
Cordialement
Messages postés
1066
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2021
302
Il ne bénéficie de rien puisqu'il n'y a pas de jugement officiel.
Il ne bénéficie de rien, il ny a pas de jugement.. !
Bonjour,

depuis soit disant juillet on n'a toujours pas reçu les convocations donc je me demande si elle l'a vraiment fait

La justice est lente en temps normal et avec les vacances......
De toute façon bien trop tot, pour avoir la convocation.
Bonjour,

Sans jugement les règles d'organisation de vie de l'enfant ne sont pas fixé que ce soit financières ou autres.

Votre situation reste un accord amiable qui n'a pas de valeur juridique actuellement, il peut être remis en question par les deux parties. Que ce soit au niveau de l'accueil /fréquence DVH ou GA, contribution alimentaire etc....

Vous précisez la reconnaissance auprès de l'enfant à sa naissance, sachez que l'ordre des noms importe peu par contre. Néanmoins le devoir alimentaire est une obligation qu'il faudra respecter avec le jugement ne l'oubliez pas.

Pour pouvoir faire évoluer la situation et voir votre fille vous pouvez prendre conseil auprès d'un avocat qui vous renseignera en fonction de la situation et saisir au plus vite le JAF.

Bien cordialement