Arrêt maladie suite abandon de formation

Signaler
-
 cfournel -
Bonjour,
J'ai abandonné un CPF fin juillet qui devait se terminer le 15 septembre. Mon entreprise n'a pas souhaité me réintégrer avant la date de fin de ma formation et m'a demandé de poser l'intégralité de mes congés. J'étais donc en congés payés jusqu'au 30 août. Elle m'a ensuite mise en congés sans solde mais je suis tombé malade la 1 septembre et je suis en arrêt maladie jusqu'au 1 octobre. L'arrêt de travail prévaut t'il bien sur le congé sans solde et me permet t'il de bénéficier du complément de salaire de mon entreprise en ajout des indemnités journalières entre le 1er septembre et le 15 septembre date de ma réintégration ?
Merci d'avance.

3 réponses

Messages postés
3289
Date d'inscription
dimanche 8 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2021
934
Bonjour,

Congés payés du XX/O7/2021 au 30/08/2021
Congé sans solde du 31/08/2021 au 14/09/2021 (accord / avenant signé le ?)
Arrêt maladie du 01/09/2021 au 01/10/2021

Est ce bien cela ? Les dates sont importantes .
Votre congé sans solde ayant débuté avant votre arrêt maladie, sauf erreur, il va se poser la question de l'indemnisation des ijss par votre caisse, votre contrat de travail étant suspendu à la date de l'arrêt initial.
page 12 et 13 : https://www.legifrance.gouv.fr/download/pdf/circ?id=39646

Cdt
Bonjour,
Oui les dates sont ok. La CPAM va donc m'indemniser en enlevant les jours de carences. Mais mon entreprise me dit commencer le complément qu'à partir du 15 septembre alors que pour moi j'appartiens à la société puisque sinon j'aurais été en congés...le complément doit se faire à l'identique de CPAM ?
Merci
Messages postés
3289
Date d'inscription
dimanche 8 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2021
934
Justement ce n'est pas certain que vous soyez indemnisé par l'assurance maladie pendant la période de votre congé sans solde. La CPAM va donc m'indemniser en enlevant les jours de carences : ce n'est ce qui est indiqué dans le lien.
Page 12 hypothèse 1 dans le lien donné. (le congé sans solde a commencé avant l'arrêt)
Et si par erreur vous êtes indemnisé, lorsque la caisse apprendra que l'arrêt a débuté après le début du congé sans solde, çà fera un trop perçu sur la période du congé sans solde.
Pour le maintien employeur, votre contrat étant suspendu par le congé sans solde (puisque avant l'arrêt de travail), sauf dispositions conventionnelles collectives prévoyant cette situation, pas de maintien sur la période du congé sans solde.
Voir auprès de l'inspection du travail pour confirmation.

Et à compter du 15 septembre, selon votre ancienneté dans l'entreprise, selon les conditions prévues par le code du travail ou convention collective si plus favorable, sous réserves de produire le décompte d'ijss de votre caisse à votre employeur.

Pour votre caisse, sous conditions d'ouverture de droits aux ijss.

Cdt

nb : https://travail-emploi.gouv.fr/droit-du-travail/les-conges-payes-et-les-conges-pour-projets-pro-et-perso/article/le-conge-sans-solde
Extrait : Quelle est la procédure ?
Le congé sans solde n’étant pas prévu par le code du travail, aucune précision particulière concernant la procédure n’est donnée. Afin de prévenir tout litige, le principe du congé, sa durée, les conditions de retour dans l’entreprise… doivent faire l’objet d’un accord écrit entre l’employeur et le salarié. Il convient également de se reporter à la convention collective applicable à l’entreprise qui peut prévoir des dispositions à ce sujet.
Merci pour la réponse.
Je reboucle avec les organismes pour démêler tout ça.
Cordialement