Garde grand parents

Signaler
-
 jodelariege -
Bonjour,

Étant séparée et maman d'un enfant de 3 ans, je rencontre des difficultés quant à la garde.
Un jugement a été rendu récemment et le père et les grands parents font tout pour le contourner. Mon ex conjoint a des déplacements à l'étranger , pour exemple cette année il part 3 mois. Lors des déplacements il a demandé à ce que notre enfant de 3 ans reste chez ses parents ou avec sa nouvelle compagne. La juge a tranchée et a suspendu son droit de visite et d'hébergement lors de son absence l'enfant reste avec la mère afin de ne pas le perturber et ne pas multiplier les personnes intervenant dans son quotidien. Malgré cela, le papa ne cesse de me demander un planning de garde pour ses parents, et les grands parents de même (mails, SMS, courrier). Ils me menacent de lancer une nouvelle procédure si je n'accepte pas. De mon côté je ne souhaite pas répondre favorablement à leurs demandes car l'entente est plus que compliquée depuis la séparation et je ne veux pas perturber plus mon enfant qui devra déjà faire face à un changement d'organisation et à l'absence de son papa. Que puis-je faire ?

3 réponses

bonjour
vous appliquez strictement le jugement: vous gardez l'enfant durant les séjours à l'étranger du papa
le père peut enclancher une nouvelle procédure auprès du JAF qui très vraisemblablement ordonnera la même chose
ce n'est pas parce qu'il demandera quelque chose au tribunal qu'il obtiendra satisfaction...
vous répondez :"il y a un jugement ,je le respecte. et vous le respectez. "
Merci de votre retour, ce qui me dérange c'est les grands-parents qui veulent également lancer une procédure pour le droit de visite et d'hébergement prétextant que ce sera une nouvelle procédure...
qu'ils engagent une nouvelle procédure, ils pourront peut être obtenir un droit de visite et d'hébergement classique (une fois par trimestre par exemple ) mais pas la garde du petit durant les déplacements du père
et le droit de visite n'est pas automatique: le JAF étudiera la situation et le bien être de l'enfant en priorité .
pour le moment vous respectez strictement le jugement