Père en colère

Signaler
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 29 juin 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
30 juin 2021
-
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 29 juin 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
30 juin 2021
-
Bonjour,
On ne le dit pas assez, à voir les réponses de ce forum : IL N'Y A QUE LORSQUE L'ON EST CONFRONTE AU PROBLÈME QUE L'ON SAIT DE QUOI ON PARLE A PROPOS DE PLACEMENTS ABUSIFS !
Il suffit déjà de lire les pétitions en ligne sur le sujet, de lire la tribune de France Soir en janvier 2021 !
Mon fils enlevé par l’éducatrice ayant la charge d’une mesure éducative sans AUCUNE décision judiciaire, qui ne sera émise que 3 jours plus tôt !
Aucune infirmation pendant plusieurs heures contrairement aux lois en vigueur qui prévoit que les parent doivent être informé avant le départ éventuel de l'enfant !
Cela faisant suite à une dénonciation calomnieuse d'une éphémère épouse dont la plainte est classée sans suite 6 mois plus tard, en avril 2018, mais qui sert toujours de support aux décision d'un juge peut-être indépendant mais surement partial !!!
Remarié après le décès de mon épouse, maman de mon petit garçon de 11ans aujourd'hui !
Le rapport de l'ase écrit : la maman SERAIT morte !!!
Pourquoi, après le reportage de M6 en janvier 2020 c'est un silence de plomb sur ces dérives !
Même les avocats reconnaissent qu'il n'y à rien à faire que de subir !!
De courber l'échine pour tenter d'amadouer le juge !
Par exemple, parce que je réfute les accusation de mon éphémère épouse l'ase et le juge dise que je ne reconnait pas les faits et que je ne me remet pas en question, alors que c'est classé sans suite depuis avril 2018 ! !
Mon fils ne présente aucune tare, malgré le fait qu'il ne parlait pas un mot de français à notre arrivé en France, nous vivions en Chine, sa maman était chinoise !
En Ce1 il était le meilleur de sa classe en Français.
Un neuro psychologue l'a définit enfant intellectuellement...
Aujourd'hui il suit une scolarité sans problème, les services sociaux le décrive gentil, adorable, polit, bien éduqué !!!
Le seul "hic" : j'ai 72 ans, sa maman était jeune, mais est-ce interdit ?
Pour les esprit chagrin : non la naissance de notre fils n'était pas au programme le jour du mariage, mais 5 ans plus tard, vivant une immense bonheur, pour un bonheur parfait de mon épouse notre petit homme est arrivé !
Mais comment deviné 5 ans plus tard qu'elle partirait par un cancer du foie en moins de 2 mois !
Malgré mes recherches je n'ai pas trouvé un avocat capable d'affronter le juge pour enfant ni l'appel !
Une idée ?
Claude

3 réponses

Messages postés
100
Date d'inscription
mardi 29 juin 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juillet 2021
16
Bonjour,

votre texte est vraiment difficile a comprendre....

1°)
"Cela faisant suite à une dénonciation calomnieuse d'une éphémère épouse"
pouvons nous connaitre le contenu de la soit disante plainte calomnieuse ?

2°) "Par exemple, parce que je réfute les accusation de mon éphémère épouse l'ase et le juge dise que je ne reconnait pas les faits et que je ne me remet pas en question, alors que c'est classé sans suite depuis avril 2018 ! !"
Comprendez vous qu'un classement sans suite n'a pas force de jugement ? vous n'etes donc pas declarer innocent (ni coupable), si la presomption d'innocence s'applique bien cela reste une tache sujette a intrerpretation de la justice qui peut se re-saisir (le proc) si il l'estime necessaire.

3°)" Un neuro psychologue l'a définit enfant intellectuellement..." Concretement qu'est ce qui a mener votre filston a voir un Neuro-psycologue ?
sauf erreurs , le neuro-psy s'interesse au lien cerveau-motricite (suite a un accident, lesions,...)
Parlez vous simplement d'un psycologue ou bien votre fils a une pathologie particuliere ?

si vous donnez plus d'elements nous pourrons vous aider :)


je comprends que
- la maman est decede.
- que vous avez un age avancer
- que la garde vous a ete retire
ce ne sont pas des raisons qui motive un Juges a retirer un enfant de son foyer.
dites nous le reste de l'histoire
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 29 juin 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
30 juin 2021

En avril 2017 je me suis remarié avec une chinoise que je croyez connaitre puisqu'elle était amie avec mon épouse, la maman de mon petit garçon et qu'elle a travaillé pour nous dans notre restaurant français à Nanning en Chine !
Elle est arrivée, nous nous sommes marié, un mois plus tard je suis convoqué à la gendarmerie, où je la retrouve, depuis 5 jours je ne savait pas où elle était, elle portait plainte contre moi à prétendre que je l'aurai frappé à coup de poing le jour du mariage !
Or le lendemain mati nous sommes allé chercher notre lait à la ferme jouxtant notre maison et le fermier n'a rien constaté pas plus que les amis chez qui nous avons passé la journée !
Elle retira sa plainte mais à peine de retour à la maison elle fuit à nouveau !
J'ai de ses nouvelles par mail deux mois suivant où elle dit être dans un foyer et veux rentrer à la maison en s'excusant du mal qu'elle nous à fait à mon fils et moi !
Je vais donc la chercher, le mariage étant pour le meilleur et pour le pire, n'ayant pour l'instant pas le meilleur !
Un mois passe et lorsque je lui demande pourquoi elle s'est marié, mais ne s'occupe exclusivement que de son repas et de ses vêtements, délaissant son mari et son fils elle ne répond rien mais fuit à nouveau !
je demande le divorce et en audience de conciliation que je refuse, son avocate me dit qu'elle me poursuit pour viol aggravé !!!
Où elle explique avec force de détail que je la frappait, que j’étais violent avec mon petit garçon de 7 ans alors !
J'ai donc était en garde à vu, puis 3 ou 4 mois plus tard cette plainte fut classée sans suite !
Il m'a suffit de montrer les plus de trois cents photos les plus explicite reçu d'elle alors qu'elle était en Chine !
En fait c'est sont avocate qui cherchait de me faire passer pour un monstre afin de permettre à sa cliente d'obtenir un titre de séjour (entrée légalement avec un visa mariage, il fallait 6 mois de vie commune pour recevoir un visa long séjour !)
C'est de là que parti le signalement !
Le juge pour enfant et les services sociaux disent que je suis dans le déni à ne pas accepter ces accusation, que je ne me remet pas en question !!
Un classement sans suite n'a pas force de jugement mais admet par définition que la plainte n'a pas de fondement et sans jugement définitif toute personne et présumé innocente jusqu'à preuve du contraire !
Imaginez que je dépose plainte contre vous en avançant beaucoup d'arguments quant à la sécurité de vos enfants mais puisque c'est faux ce sera classé sans suite, le faite que ce ne soit pas un jugement vous admettrez donc que l'ase s'en empare et vous poursuive de sa haine ?
J'ai emmener mon fils consulter un neuropsychologue et non pas un neuropsychomotricien !
Un neuropsychologue fournit une explication scientifique des relations qu'entretiennent le cerveau et les fonctions cognitives (mémoire, attention, concentration, vitesse de traitement, fonctions exécutives, langage).
en juin 2015, lorsque nous avons posé le pied à Roissy, mon fils ne parlait pas un moi de français, trois semaines plus tard personne ne pouvait le croire !
Il s'appropriait très vite des formulations complexes et le réutilisé à bon escient, je l'ai donc emmené voir un neuropsychologue pour une évaluation de ses capacité intellectuelles
Le plus important est de savoir que les rapports mensongers de la mal nommée aide sociale à l'enfance sont pris pour parole d'évangile par le juge !
Que nous parents n'avons, contrairement aux terroristes et aux assassins, pas accès à notre dossier pour pouvoir nous défendre, seule possibilité, avant l'audience, mais au bon vouloir du juge, de consulter une partie du dossier, sans pouvoir ne serait-ce que prendre des notes !
Pour vous raconter tout en détail il faudrait plusieurs dizaines de pages.
Par exemple que dans le même temps nous avons été, mon fils et moi expulsé d'un logement déclaré indécent par la caf ! Ce constat de non décent ne fut émit que 20 mois plus tard alors qu'une assistante sociale de la caf assisté le technicien réalisant le diagnostique !
A peine croyable, je sais mais pourtant bien réel !

Cordialement
Messages postés
15235
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
27 juillet 2021
4 561
Bonjour,

Je ne vois pas votre question juridique dans vos longs discours !
Qu'attendez-vous comme réponse de ce forum ?

Prenez un avocat, si vous n'en avez pas déjà un, et réglez ces problèmes avec lui...
Vous pouvez aussi vous rapprocher d'associations d'aides aux pères dans votre cas.

Je crains qu'ici nous ne puissions vous être d'aucune aide.

Bon courage. Cdt.
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 29 juin 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
30 juin 2021

La question juridique est pourtant claire : l'ase et la justice peuvent-elles poursuivre un père qu'aucune juridiction n'a condamné et qu'un classement sans suite a implicitement reconnut que les accusations de son éphémère épouse sont sans fondement ?
La loi sur la présomption d'innocence ne s'applique-t-elle pas là ?
D'autant QUE RIEN DANS CE DOSSIER ne vient appuyer les propos de maltraitance dénoncés par l'ase !
Tout n'est que paroles sans preuves aucune, d'autant que même les services sociaux disent et reconnaissent que mon fils ne présente aucune tare, que c'est un enfant polit, gentil, bien éduqué et ayant une culture certaine !
Est-on en démo.. crassie ?
La loi sur la présomption d'innocence n'est-elle destinée à n'être qu'appliqué au politiques ou toute personne ayant table ouverte aux médias ?
Lorsqu'un ministre en fonction, ayant des enfants en bas age rend public son onanisme, jamais l'aide sociale à l'enfance s'en inquiète et immédiatement on met cette loi en avant ?
Est-ce cela la justice au pays des droits de l'homme ? Sachant que cette éphémère épouse coule des jours heureux en France, sans document officiels mais avec l'argent du contribuable puisqu'on lui octroie le rsa !!!
Cordialement
Messages postés
100
Date d'inscription
mardi 29 juin 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juillet 2021
16
Bonjour,

En effet vous n'avez aucune condanation a ce jour.

Cependant, vous ne pouvez pas nier qu'un faiseau d'indices semble se degager de votre discours:

1°) "En avril 2017 je me suis remarié avec une chinoise que je croyez connaitre puisqu'elle était amie avec mon épouse, la maman de mon petit garçon et qu'elle a travaillé pour nous dans notre restaurant français à Nanning en Chine !"
Tout en restant loin de tout jugement moral, je ne connais pas les details, vous avez donc épousé:
- Votre ex-employee
- Moins d'un an et demi apres votre impatriation
- Ainsi vous avez entretenu une relation a distance (echange de video/ photo explicite avant de lui proposer le mariage et la faire venir en france).
- Tout comme votre femme, il s'agit d'une jeune femme de nationalite chinoise ayant une grande difference d'age avec vous.

2°) "Un mois passe et lorsque je lui demande pourquoi elle s'est marié, mais ne s'occupe exclusivement que de son repas et de ses vêtements, délaissant son mari et son fils elle ne répond rien mais fuit à nouveau !"
Lorsque vous dites "Delaissant [...] son fils", nous parlons bien de votre seconde femme, la belle mere de votre fils. est ce correct ?

3°)" je demande le divorce et en audience de conciliation que je refuse" Qu'avez vous refuser ? l'audiance en elle meme, la proposition de la partie adverse ?

4°) D'un point de vu dates,
- Fils née en 2010 car 11 ans ce jour
- décès de votre premiere femme en 2015
- Impatriation en Juin 2015
- Mariage en Avril 2017 avec votre seconde epouse et ex-employee
- Depot de plainte(s), et classement sans suite entre avril-2017 et avril-2018

5°) "Par exemple que dans le même temps nous avons été, mon fils et moi expulsé d'un logement déclaré indécent par la caf !"
DOnc vous viviez dans un logement indecent avec votre fils avant que la CAF ne vous force a partir.

6°) "Elle retira sa plainte mais à peine de retour à la maison elle fuit à nouveau !"
"Un mois passe et lorsque je lui demande pourquoi elle s'est marié, mais ne s'occupe exclusivement que de son repas et de ses vêtements, délaissant son mari et son fils elle ne répond rien mais fuit à nouveau !"
Donc cette seconde epouse a fait, au moins, trois tentatives de fuite.

7°)
"Par exemple que dans le même temps nous avons été, mon fils et moi expulsé d'un logement déclaré indécent par la caf ! Ce constat de non décent ne fut émit que 20 mois plus tard alors qu'une assistante sociale de la caf assisté le technicien réalisant le diagnostique !"
Ne pensez vous pas que votre conclusion est de (tres) mauvaise fois? Le logement est insalubre, peut importe les retard administratif de la CAF. Si tel est le cas l'urgence et la protection de l'enfant doit prevaloir sur la rapidite des formalités administratives.


En conclusion,
Vous, Homme francais d'environs 70 ans, viviez en Chine, Nanning, avec votre premiere epouse et votre enfant ne parlant pas un mot de Francais. Suite a son décèes, vous revenez en France avec l'enfant pour vous installer dans un logement insalubre qui vous sera plus tard retiré, vous lui apprenez le Francais en trois semaine. Vous faite ensuite venir une seconde jeune femme chinoise avec laquelle vous n'entreteniez pas de relation si ce n'est des flirts onlines. Cette jeune femme vous accuse de Viol, coups & blessures sur elle et votre enfant (7 ans a l'epoque). on vous retire la garde de l'enfant.

Mon avis:
A°) En tant que parent vous avez une responsabilité morale envers l'enfant. SI vous avez totalement le droit de vous remarier, ne pensez vous pas qu'une seconde jeune femme avec une grande difference d'age, de la meme origine que votre femme est troublant ?
B°) Il semble aussi evident que, sous reserve que votre recit soit exaustif et veridique, suite au premier depot de plainte, vous etiez victime d'un mariage gris.
pourquoi prendre le risque, avec un enfant en bas age, de la re-introduire chez vous ? une erreur est possible, trois consecutive ....non. vous ne pouvez pas introduire n'importe qui dans le cercle intime qu'est la famille. Si vous ne le comprendez pas, si vous ne le reconnaissez pas alors c'est en effet un probleme.
B°) Pourquoi faire vivre votre fils dans un logement insalubre. votre responsabilité est totale ici !

Partant du principe que vous etes effectivement innocent, vous devez absolument comprendre la position du juge. vous avez 72 ans, vous epousez sucessivement des femmes venus de chine portant plainte contre vous en quelques jours, vous vivez dans un logement insalubre et vous élever un fils ne parlant pas votre langue (vous parlez peut etre chinois mais pourquoi ne pas lui apprendre le francais. avez vous vecu avec lui lors des 5 premiere annees ?)


Le juge pour enfant et les services sociaux disent que je suis dans le déni à ne pas accepter ces accusation, que je ne me remet pas en question !!
mettre son ego de cote, reconnaitre avoir fait des erreures, des coleres, reconnaitre que cette seconde union etait une erreure, reconnaitre ne pas avoir pris soin d'offrir un logement decent. tout cela aiderai, qu'en pensez vous?
Dans l'interet de l'enfant, vous devriez essayer.
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 29 juin 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
30 juin 2021

1 : pourquoi parlez-vous d’impatriation ?
De quel faisceau d’indices parlez-vous ? de la différence d’âge ? Est-ce un crime ? Un délit ? Ou n’est autorisé qu’aux personnes ayant table ouverte aux médias ?
Pour votre gouverne, je n’ai jamais eu l’intention de me marier avec la maman de mon petit garçon, justement en tenant compte de la différence d’âge, je suis allez 5 fois dans la ville où elle habité sans jamais la rencontrer… Puis un jour les sentiments ont pris un envol et nous nous sommes mariés et ce fut le bonheur le plus parfait au point de décider d’avoir un enfant après 5 années de bonheur ! ! Ce que je ne regrette à aucun moment, aujourd’hui encore !
Sinon dites-moi à quel âge est admise l’euthanasie ?
2 : oui et devant les problèmes rencontrés je me suis adressé aux services dits sociaux pour obtenir leur médiation et comprendre ce qui se passait mais là RIEN !!
Après sa première fuite j’ai écrit au procureur pour annuler le mariage, ce qui fut refusé !!
3 : je refuse la conciliation qui consistait à admettre que c’est moi le responsable !
4 : pas le caf mais le bailleur, et si la Caf avait appliqué la loi, c’est le bailleur qui était condamné !
2 mois après le constat de non décence la caf versa 2500€ au bailleur au titre de reliquat d’apl !!!
3 fuites, non pas tentatives. Si un psy, ou une personne compétente s’était intéressé à son cas, elle en aurait peut-être conclu à un énorme problème psychique ou pédiatrique, mon avis étant qu’elle a été abusé dans sa famille, puisque qu’elle n’admettait pas d’être touché, et le soir elle dormait au bord du lit et je ne devais pas m’approcher d’elle !
Comme relation conjugale à peine je m’approchais elle proposait une fellation, et ce simplement pour un câlin ou un baiser ! Mais naturellement elle ne voulait pas être touché même dans ces moments-là !
C’est la seule personne que je connaissance qui ne rentre jamais dans sa famille pour le nouvel an chinois (lorsqu’elle est en Chine)
7 : de mauvaise fois ?
La protection de l’enfance, au courant ne fit jamais le moindre geste !
La haine de ce service n’a vraiment démarré que lorsque nous avons emménagé en Côte d’Or !, le logement insalubre était en auvergne !
On ne m’a pas retiré le logement, c’est le bailleur indélicat qui a obtenu notre expulsion
L’enfant vient seulement de m’être retiré, il y a trois semaines !
Je ne lui pas appris le français, il s’est débrouillé seul, et ensuite il a fréquenté l’école !
Nous n’entretenions pas un flirt en ligne, mais un dialogue au départ pour son aide à obtenir le certificat de décès de l’hôpital, puis chemin faisant l’idée de nous unir pour permettre à mon petit garçon de grandir dans un foyer avec une maman.
A : en quoi est-ce troublant ? Sa maman était jeune d’une part, chinoise et mon but était de permettre à mon petit garçon de conserver sa culture et sa langue maternelle ;
Dans cette culture chinoise l’âge n’intervient pas dans les sentiments !
B : Mariage gris, oui très possible seulement personne ne s’est préoccupé de savoir si c’était la raison du mariage de cette éphémère épouse puisqu’aujourd’hui elle est toujours en France bénéficiant du rsa alors qu’elle n’a jamais travailler en France.

Pourquoi vivre dans un logement insalubre : visiter une maison en juillet, emménager en aout et s’apercevoir en octobre que cette maison possède une chaudière en panne, qu’elle n’a pas d’isolation, qu’auriez-vous fait ? Les services sociaux alertés et la préfecture par un diagnostic effectué par l’adil communiqué : que faire de plus ?
Un déménagement coûte cher et à ce moment-là je n’avais pour tout revenu que 568€ mensuel, il m’a fallu deux années de bataille pour obtenir mes retraites complémentaires !
Merci de m’indiquer ce que vous auriez fait ?
Et malgré cela je ne suis pas surendetté !
Je n’épouse pas successivement des femmes venues de chine !!! Où avez-vous lmu cela ? J’ai épousai une femme venant de chine, la maman de mon petit garçon fut épousé en chine, ET SEULE mon éphémère épouse à déposer plainte contre moi
Dès notre arrivée en France mon fils n’a jamais plus parlé chinois, le logement insalubre c’était avais le déchainement de la haine rencontré depuis notre installation en côte d’or !
Je n’ai pas appris le français à mon fils avant que d’arriver en France pour ne pas le perturber, il avait le temps d’apprendre une deuxième langue puisque nous vivions en Chine !
Mettre son égo de côté ??? De quel ego parlez-vous ??? Alors pour plaire au juge je dois baisser le pantalon en plaidant coupable de choses fausses dont on m’accuse ?
Nous somme depuis dans un logement salubre depuis que nous sommes en côte d’or, et selon votre raisonnement les agissements de l’ase à notre encontre se justifierait par un logement insalubre ??
Croyez-vous que si j’ai connaissance d’un logement insalubre je le louerai ?