Différence entre sol, terre et verger ?

Signaler
Messages postés
13
Date d'inscription
mercredi 27 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
8 juin 2021
-
 .Ulpien1 -
Bonjour,
Mon frère a fait l'objet d'une donation ainsi décrite très précisément :" un are quatre vingt onze centiares (1,91) verger / dix ares terre et quatre ares soixante cinq centiares (4,65) sol".
Mes questions : quel est l'intérêt d'écrire certaines surfaces en chiffres et lettres d'autres uniquement en lettres ? Quelle est la différence entre terre, sol et verger ? Y a t-il une différence de valeur intrinsèque aux termes utilisés ? Un notaire nous a dit que ce sont des termes propres au livre foncier mais que cela n'a aucune incidence sur les valeurs. A t-il raison ? Pour info, il s'agit d'un acte rédigé début années 90.
Merci pour vos réponses.
Bien cordialement

3 réponses

Messages postés
13267
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juin 2021
6 808
Bonjour,

quel est l'intérêt d'écrire certaines surfaces en chiffres et lettres d'autres uniquement en lettres ?

C'est de ne pas se tromper sur les données écrites.

Quelle est la différence entre terre, sol et verger ? 

La terre, c'est de la matière. Le sol, c'est le lieu. Un verger, c'est l'exploitation.

Y a t-il une différence de valeur intrinsèque aux termes utilisés ?

Oui, ce n'est pas toujours la même valeur.

Un notaire nous a dit que ce sont des termes propres au livre foncier mais que cela n'a aucune incidence sur les valeurs. A t-il raison ? 

Oui, car selon la destination qui est en faite, entre ces dénominations, certains n'en font pas la différence.

CB
Messages postés
31668
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 juin 2021
1 605
salut hoquei
+1 , j'ai comme l'impression que tu connais la campagne...
Messages postés
11003
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juin 2021
5 134
Vois parlez de "livre foncier", j'en déduis que les biens sont situés dans certains départements de l'est de la France. Il existe peut-être des particularités ou des habitudes de description propres à ces départements.
Bonjour
il s'agit tout simplement des appellations utilisées autrefois par le notariat:
Le sol est le terrain d'assiette d'une construction (superficie légèrement supérieure à la construction elle-même).
La terre est un emplacement cultivable au sens large
le verger terrain planté d'arbres fruitiers.
Autrefois la construction et le sol étaient cadastrés sous un numéro différent du reste du terrain.De nos jours tout est cadastré sous le même numéro.