Délai de recours

Signaler
-
Messages postés
22147
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 juin 2021
-
Bonjour,

Au mois de février, un certain nombre d'éléments me laissaient à penser que la CAF ne me versait pas le montant suffisant en ce qui concerne l'APL. Pour la faire gros, je suis étudiant boursier, mais mes droits semblaient ne pas tenir compte de mon statut boursier.

J'ai donc envoyé un mail à l'APL, qui a alors réétudié mes droits. Résultat : un remboursement de plus de 1000 €.

Seulement, ce remboursement ne correspondaient qu'au sous-paiement renvoyant à la période depuis février 2019, alors que la CAF a finalement sous-estimé mes droits depuis septembre 2016 (!).

J'ai donc refait un mail pour demander de réétudier mes droits depuis septembre 2016 (et pas seulement depuis février 2019), et je viens de recevoir leur réponse aujourd'hui (4 mois pour répondre ça...) :
"Selon la loi, le droit ne peut être revu que dans la limite des deux ans précédant votre demande.
Vous vous êtes manifesté le 14/02/2021. Nous pouvons réétudier vos droits à compter du 01/02/2019."

Conclusion : je me suis fait enc*ler de 2 ans et demi d'APL, mais je ne récupérerai jamais l'argent, ce qui est particulièrement frustrant.
Je précise que l'erreur est bien venue de la CAF. Toutes mes informations étaient correctement remplies. J'avais bien noté que j'étais étudiant boursier, c'est juste la CAF qui n'a pas tenu compte de ce statut.
Je suis étudiant, ce n'est déjà pas toujours facile financièrement, mais si en plus la CAF se trompe dans les calculs des droits, ça n'aide clairement pas...

Bref, j'imagine que c'est peine perdue, mais je me demandais malgré tout s'il n'y avait pas d'autres recours possibles ? S'il n'y avait pas des petits astérisques dans la loi ou n'importe quoi qui pourraient me permettre de récupérer plus de 2 ans d'APL que je n'ai jamais perçus...

1 réponse

Messages postés
22147
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 juin 2021
15 654
Bonjour,

Malheureusement pour vous, l'article L553-1 du code de la sécurité sociale est plutôt précis sur ce point : "L'action de l'allocataire pour le paiement des prestations se prescrit par deux ans. "