Mettre fin à un CDD, patron qui refuse, france

Signaler
-
Messages postés
13260
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
9 juin 2021
-
Bonjour,
Je suis en CDD saisonnier depuis mars jusque novembre. Je voudrai quitter mon poste car on m'a proposé un autre job cdd qui me correspond mieux et qui commence mardi prochain.
Mon patron actuel ne veut pas me laisser partir, ni accepter ma lettre de démission, tant qu'il n'aura pas trouvé ma remplaçante. Il ne me dit même pas quand je pourrai partir. Avez-vous une solution pour que je commence mon nouveau travail mardi ? Il veut me coller aux prudhommes si je pars sans prévenir personne.

J'avais pensé en solutions:
1) abandon de poste, mais je ne peux pas avoir deux jobs en même temps ?
2) faute grave, je risque quoi en allant au travial mais en travaillant le moins possible ?

1 réponse

Messages postés
13260
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
9 juin 2021
6 805
Bonjour,

La démission est interdite en CDD. Vous êtes dans l'obligation d'aller jusqu'à la fin du contrat à moins de trouver un poste en CDI ou de trouver un accord avec votre employeur.
L'employeur vous propose de trouver un remplaçant, saisissez cette possibilité.

1) abandon de poste, mais je ne peux pas avoir deux jobs en même temps ?

Vous n'avez pas le droit de cumuler deux emplois en même temps. L'abandon de poste est une faute grave qui est passible de poursuite judiciaire devant le conseil des Prud'hommes, soyez quasi certaine d'être condamnée à verser à l'employeur une indemnité correspondante à votre salaire brut pour la période courant jusqu'au terme du CDD ( soit 6 mois dans votre cas à 1550€ brut au minimum, je vous laisse calculer le montant à payer).

2) faute grave, je risque quoi en allant au travial mais en travaillant le moins possible ? 

Si la faute est volontaire, vous risquez soit les prud'hommes (voir réponse précédente), voir même des poursuites pénales (avec casier judiciaire à votre encontre selon la nature de la faute).

Vos solutions pour contourner vos obligations ne sont pas terribles sur le plan juridique.
Donc, il ne reste que l'option proposée par l'employeur : lui trouver votre remplaçant.

CB