Visites pour location

Signaler
-
Messages postés
83819
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 janvier 2022
-
Bonjour,
Je suis propriétaire d'un appartement dans une résidence service pour senior. la directrice de l'établissement a toujours fait visiter les appartements lors du départ d'un locataire afin de remplir la résidence.
or depuis peu quelqu'un s'est mis en tête de contester cette action au titre que la directrice n'est pas agent immobilier. le risque de sanction personnel à son égard est important aussi pour l'instant elle ne le fait plus ce qui est très préjudiciable pour l'ensemble des propriétaires bailleurs de la résidence. je sais qu'une loi "hoquet" interdit de vendre sans mandat et que l'on ne peut avoir de mandat que si l'on est agent immobilier, cependant qu'en est il de faire visiter les appartements vides dans le but de les louer. à savoir qu'en cas de location, le bail est établi directement entre le propriétaire et le locataire, qu'il n'y a aucun contrat de service avec la résidence et que naturellement, il n'y a aucune commission.

6 réponses

Messages postés
1314
Date d'inscription
mardi 10 octobre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 janvier 2022
35
bonjour
laisser braire cette personne , votre directrice ne risque rien à partir du moment ou elle ne fait que la visite à partir du moment ou elle a l'autorisation des propriétaires et qu' elle s'en tient qu'à la visite
Messages postés
83819
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 janvier 2022
15 214
" , ou est il écrit que même a titre gratuit elle a le droit de le faire? " : mais , où est il écrit que, à titre gratuit, elle n'a pas le droit de le faire ?

Les chercheurs de poux ne pensent quand même pas qu'elle touche une prime spécifique pour ces visites, si ?
Elle fait cela dans le cadre de ses attributions générales qui sont de gérer la résidence sous tous ses aspects ; il faudra vraiment demander à ce "on" des références juridiques un peu plus solides que ça.

Cela étant : maintenant que, à titre préventif et par principe de précaution, elle ne fait plus visiter, qui le fait à sa place ?
Comment les intéressés prennent-ils la bonne mesure de la nature des logements ?

Et quel est l'intérêt, l'avantage, le bénéfice pour la gestion financière de la résidence d'interdire à cette personne de faire visiter les lieux promis à la location ?

Et d'ailleurs, qu'est ce qui l'empêche de juste remettre les clés aux intéressés pour qu'ils aillent voir par eux-mêmes et tous seuls ?
Ou, par précaution ou par confort, de les faire accompagner par un agent d'entretien, un animateur, un cuisinier, une aide-soignante, etc. employé(e) de la résidence ?
Ça changerait quoi dans la pratique ?
On chercherait des poux aussi à chacun de ces employés pour juste rendre un petit service informel et légal ?



 
Messages postés
30007
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 janvier 2022
8 116
bonjour

je pose ma question ( ici elle est claire, bien rédigée, quoique un peu dense ; félicitations )

je la conclue par un merci ou autre formule de politesse à l'égard des bénévoles qui répondent

manque de temps ou de place certainement...

Messages postés
23520
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 décembre 2021
5 405
ça doit être parce qu'il a eu le "hoquet" ... :)

Merci a kasom de ta remarque. je ne suis pas très habitué aux regles des forums. je remercie en effet les forumeurs succeptibles de m'aider. désolé de ne pas y avoir pensé tout seul.
Messages postés
30007
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 janvier 2022
8 116
Bonjour

à partir du moment où la directrice ne fait que faire visiter le bien , (et rien d'autre , comme l'établissement de l'entrée des lieux par exemple) , c'est un juste un service non rémunéré , qui n'entre pas dans le cadre de la Loi Hoguet

Bonjour et merci de vos réponses.
on ne peut pas dire qu'il s'agit d'un service non rémunéré puisqu'elle agit pendant ses heures de travail que nous rémunérons.
mais en plus , ou est il écrit que même a titre gratuit elle a le droit de le faire? je crois savoir que par exemple pour une vente ce n'est pas autorisé même a titre gratuit.
Messages postés
30007
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 janvier 2022
8 116
vous croyez savoir ....c'est bien le problème

pour prétendre à rémunération, il faut un mandat signé par l'une des parties

pas de mandat = pas de rémunération

dans le cas présent elle n'est pas payé pour chaque visite, rien ne lui interdit de faire visiter

après si dans son contrat de travail cette tâche n'est pas prévue, ça peut être remis en cause par son employeur, mais la loi Hoguet n'a rien à voir

l'employeur, c'est nous, le syndicat des copropriétaire. le fait qu'elle fasse visiter pour louer nous est indispensable et est normalement dans ses attributions habituelles. mais la partie qui nous cherche des poux dans la tête prétend qu'elle n'a pas droit de le faire du fait qu'elle n'a pas de "compétence en immobilier" c'est a dire pas l'autorisation d'exercer un métier d'agent immobilier. je ne sais pas si on parle d'un diplôme ou d'une autorisation administrative. je suis arrivé à la même conclusion concernant les ventes, elle n'a pas le droit de servir d'intermédiaire pour les ventes d'appartement. je cherche à faire le distingo entre les visites pour vente et celles pour louer. c'est a dire que je cherche un document légal, un texte, un article de loi qui pourrait arbitrer.
Messages postés
30007
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 janvier 2022
8 116
bon je confirme : elle peut le faire, pas besoin de compétences particulières ( carte professionnelle ) pour juste faire visiter un bien pour du locatif ou m^me une vente

que celui qui vous cherche des poux vous donne" l'article de loi" comme vous dites ,
Messages postés
23520
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 décembre 2021
5 405
Bonjour,

N'importe qui peut faire visiter un logement en vue d'une location s'il est mandaté par le bailleur (contrat de travail, mandat de location, procuration...), a fortiori la salariée d'un syndicat de copropriétaires, et même s'il n'est pas mandaté du moment que la personne ne demande pas d'honoraires pour ces visites.

Par contre, s'il s'agit d'un agent immobilier, il doit avoir un mandat de location. Votre locataire fait une confusion.

En outre, le locataire peut refuser les visites s'il s'agit bien de location d'habitation.

Cordialement,
Val