Demande de pension alimentaire venant d'un autre pays sans voir l'enfant

[Résolu]
Signaler
-
Messages postés
40878
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 septembre 2021
-
Bonjour,
Je me retrouve un peu en panique, il se trouve que mon conjoint a eut un enfant en 2019 avec une femme qu'il n'avait côtoyé qu'un mois ou deux mois bien-sûr Madame lui a sorti que c'était soit il en voulait et s'occuper d'eux, soit elle partait avec, il n'avait pas son mot à dire. Pour que vous compreniez un peu plus c'était une jeune femme portugaise qui venait d'arriver depuis peu en France, donc aucune nationalité Française ( je précise car cela est important pour la suite avec la CAF ect.. ce n'est en aucun cas une forme de racisme donc s'il vous plaît merci de ne pas voir ça méchamment ) Donc mon conjoint a accepter de s'occuper d'elle et du bébé entièrement étant donné que c'était la chair de sa chair, mais lui a fait comprendre qu'entre eux deux ça allait être compliqué vue se qu'elle venait de lui faire. Les mois ont passées Madame devenait parfois violente, elle prenait sa carte est dépensé sans compter ( car oui a cette époque mon conjoint gagné bien sa vie dans l'ensemble en travaillant 7j/7 pour qu'elle ne manque de rien )Le Bébé vient au monde, il le reconnaît, il se tu toujours à la tâche. Une fois le bébé né Madame passait son temps à voir se qu'elle pouvait toucher de la CAF mais sachant qu'elle n'en avait pas le droit elle se déplaçait pour faire scandale sur place en montrant son bébé 'Français'. Ceci est expliqué aussi pour savoir si nous pourront nous servir de ça contre elle. Et puis un jour il rentre du travail et ne voit plus d'affaires, plus d'enfant, ni elle et ni l'argent qu'il avait caché quelque part, une énorme enveloppe. Il a passé deux jours sans nouvelle, elle finit par le joindre pour lui dire qu'elle est partie avec le petit au Portugal chez son père et qu'ils y restent. Pris de court il a tout vendu, jeté et abandonné son travail pour allez rejoindre son petit là-bas. Une fois sur place il n'a pas eut de bonne surprise quant il a vue qu'il n'avait aucun droit sur lui, il était là pour s'occuper de lui quand elle en avait pas envie donc quand elle dormait jusqu'à 13h après plus son mot à dire. Il était là pour raquer et le faire manger. Et vous devez le savoir quand on arrive dans un pays on ne peut pas travailler comme ça dès l'arrivée et mon conjoint est un bosseur il ne peut rester à rien faire. Quand il s'est aperçu qu'il n'avait plus le droit de sortir avec même pour une promenade et qu'il n'avait pas le droit d'être seul avec le petit et de plus qu'il le faisait dormir dans une tente dehors alors qu'ils avait un immense plein pied ça a était trop pour lui. Il tomba dans la drogue est l'alcool doucement puis finit par partir du Portugual il était dehors sans revenu, elle lui avait tout pris.
C'est là que moi je l'ai retrouvé dans un sal état dans le Sud de la France depuis il remonte la pente doucement mais je sais qu'il est malheureux de la décision qu'il n'a pas eut le choix de prendre. Du coup nous recevons du courrier de Madame demandant la pension alimentaire plus les arriérés, cela en Portugais... Sauf qu'il est hors de question que nous payons pour se genre de femme, bien que j'en sois navré pour le petit. Le petit va avoir 5ans et il ne le voit plus depuis à peu prêt ses 1 an ( quand je vous ai dit que c'était préparé dans sa tête, elle l'a piégé pour ma part )
Je viens vers vous pour cela , que devons-nous faire ? Et pour que sa procédure marche il faut qu'elle vienne en France faire les démarches non ? Nous pension à une destitution parentale volontaire mais c'est très souvent refusé à se que j'ai pu voir
Merci encore d'avance de votre réponse et tien à m'excuser si j'ai offensée qui que se soit

1 réponse

Messages postés
40878
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 septembre 2021
14 382
Bonjour,

Vous donnez trop de détails qui n ont aucune importance.
La seule chose à retenir est que votre compagnon doit une pension pour son enfant, même s'il ne peut pas le voir.

Vu que la mère est au Portugal et que le courrier est en portugais, votre ami doit se faire aider par un avocat. Voir s il peut bénéficier de l aide juridique.

Ne en 2019, l enfant ne doit pas avoir 5 ans ?!!