Mon ex refuse de me rendre mon vélo.

Signaler
-
Messages postés
22129
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 janvier 2022
-
Bonjour,
J’ai quitté mon ex compagnon il y a un peu plus d’un an après avoir appris qu’il me trompait alors même que j’étais enceinte...
Il m’avait offert un vtt lors de notre vie commune, je l’ai évidemment récupéré lorsque j’ai déménagé.
Peu de temps après mon déménagement, mon ex me demande de lui prêter mon vélo pour son fils. Moi, bonne poire, je lui confie le vélo sans aucune crainte.
Un an après, bébé étant assez grand pour des balades en vélo, je demande à mon ex de bien vouloir me rendre mon vélo.
Il me répond, je cite: « le vélo je l’avais acheté pour qu’on en fasse ensemble mais ce n’etait pas un cadeau ». Bref, il refuse de me le rendre!
Ai-je un quelconque recours pour récupérer ce qui m’appartient?
Merci d’avance pour vos réponses.

2 réponses

Bonjour avez vous une facture à votre nom?
Bonjour,
Non pas de facture, c’est lui qui l’avait acheté
> Maxlapoire
Désolée c'est donc son vélo, c'est petit et mesquin je vous l'accorde...
Aucun recours malheureusement
> Valentine
Regardez sur le bon coin, vous trouverez des vieux vélo pas trop cher pour profiter de balade avec votre enfant, le temps que les magasins aient a nouveau du stock.

Quant à votre ex, bien mal acquis ne profite jamais!
> Sothis
C’était un super vélo mais oui je vais en racheter un
Messages postés
22129
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 janvier 2022
10 159
Légalement, les cadeaux n'ont pas à être rendu en cas de rupture sauf cas très particulier (bijoux familiaux en particulier).

Maintenant, réussir à prouver le cadeau risque d'être extrêmement compliqué.
Je suppose qu'avec les réseaux sociaux, vous devez avoir des photos et vidéos où on vous voit utiliser ce vélo (de préférence pendant que votre ex utilise le sien). Le plus dur restera de prouver son intention.

Mais personnellement, je doute fortement de vos chances d'avoir gain de cause, et je doute que ça en vaille la peine.

Paradoxalement, si vous aviez refusé de rendre le vélo, on vous aurait rassuré sur vos chances de le garder pour exactement les même raisons.