Dénoncer les pratiques d'une entreprise en public, risque ?

Signaler
-
Messages postés
20810
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 mai 2021
-
Bonjour,

Certaines entreprises (des sociétés de conseil) via des ingénieurs d'affaire sans vergogne contactent des candidats via des sites comme l'APEC, Monster où on laisse son CV, demandant de remplir un dossier de compétences, voire même de se déplacer à l'autre bout de la France alors qu'elles n'ont rien à proposer dans 95% des cas mais veulent seulement remplir leurs CV-thèques. Quand on demande des nouvelles de notre candidature ces gens sont bien sûr injoignables.
Je souhaite simplement parler de ces pratiques en nommant ces entreprises sur les réseaux sociaux.
Je me fais peut-être des films, mais est-ce que je risque quelque chose (diffamation?) ? Dans les faits les entreprises prennent-elles le temps de s'intéresser à un particulier et son petit avis?
Outre quelques témoignages sur le net assez évasifs/anonymes je n'ai pas de preuves.

4 réponses

Messages postés
4716
Date d'inscription
vendredi 19 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
30 avril 2021
1 520
oui, le petit avis d'un particulier peut gêner une entreprise critiquée et aboutir à une action en justice.
il y a diffamation si ce que vous dites est répréhensible, porte atteinte à l'honneur de l'entreprise. il n'y a rien de répréhensible d'obtenir de leur auteurs leur cv, d'entendre quelqu'un.

https://www.loi1881.fr/critique-produits-est-libre
"Attendu que les appréciations, même excessives, touchant les produits, les services ou les prestations d'une entreprise industrielle ou commerciale sont libres, dès lors qu'elles ne concernent pas la personne physique ou morale ;"
il est donc possible de critiquer les produits et services d'une entreprise.
Merci, mais j'ai l'impression que la frontière entre critique de services ou prestations (=ils piègent les candidats en prenant leurs CV et en se barrant ensuite sans vergogne) et critique de la société est ténue...

Si je dis que l'entreprise X m'a appelé, que ces gens ont voulu me faire traverser la France au bout de cinq minutes de conversation et que je trouve ces pratiques incroyablement honteuses,
ne peuvent-ils pas dire qu'ils trouvent que j'attaque leur société, sa réputation ?
Je me vois bien ajouter un "à bon entendeur", là je serais déjà (un peu) plus inquiet.
Messages postés
4716
Date d'inscription
vendredi 19 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
30 avril 2021
1 520
"Si je dis que l'entreprise X m'a appelé, que ces gens ont voulu me faire traverser la France au bout de cinq minutes de conversation"
quels délits pénals commettent-ils quand ils font cela ? si aucun, alors le fait n'est pas répréhensible, il n'y a pas atteinte à l'honneur de la société.
>
Messages postés
4716
Date d'inscription
vendredi 19 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
30 avril 2021

D'accord, donc tant que je ne prétends pas que l'entreprise contrevient à la loi je ne risque rien (sauf si j'insulte mais je ne le ferai pas).
Bonjour

C'est plus à vous que vous allez faire du tort, si un patron, un chasseur, ou un dir RH vous repère.

Ces pratiques parfois surréelles existent depuis des années, en direct ou aussi via les chasseurs de tête pour et par des grands noms, pour les postes de cadres-direction.

Cela va parfois loin. On passe de multiples entretiens de sélection, qui durent deux trois mois, des tests psychotechniques, graphologiques , des rv avec différentes personnes et on se retrouve le dernier candidat en final.
Et là rien au bout, même pas une réponse négative. Silence.
C'est ennuyeux quand vous avez d'autres propositions..

Ou bien vous n'avez toujours pas la promesse d'embauche ou de contrat quand on vous dit qu'on vous embauche et que vous êtes supposé démissionner pour commencer tout de suite parce que c'est urgent en prime pour démarrer un projet.

Finalement, vous vous posez des questions sur vos compétences, mais n'êtes pas même mauvais, si vous suivez la boite, vous vous rendez compte, que personne n'est engagé.

C'est désorganisé, un enfer, un bazar absolu et heureusement que vous n'y êtes pas allé... il n'y avait pas de poste .. parfois le big boss qui vous a reçu en dernier est parti bosser ailleurs avant une restructuration du groupe.

Cordialement.

Bonsoir à vous et merci.
A ma connaissance les tests psychotechniques et graphologiques ça n'existe plus depuis belle lurette.
C'est très possible que ça ne soit pas nouveau, mais c'est odieux et il faut le dire. Et quand c'est un petit c** qui sait très bien que vous allez vous déplacer pour rien, qui essaye de se payer votre tête en la jouant "recruteur sympa/pote" alors qu'il n'y aura même pas de poste ouvert, qu'il le sait et qu'il ment de la tête aux pieds je trouve ça vraiment hallucinant.
Messages postés
20810
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 mai 2021
8 671
Personnellement, je connais ces pratiques depuis 20 ans. Rien de bien nouveau ici.
J'ai personnellement posé une demi journée en CP pour aller en entretien. Entretien durant lequel j'ai passé 30 minutes à recopier mon CV dans leur formulaire suivit de 10 minutes d'entretien présentiel ou il m'ont bien fait comprendre que c'était juste pour la CVtheque.

Décrier ces pratiques sur internet ne me semble pas à votre intérêt.
Déja comme indiqué la frontière entre légal et illégal est très floue. Et ce n'est pas parce que c'est 100% légal qu'une entreprise n'hésitera pas pour autant à vous assigner en justice pour marquer le point, vu que y'a de grande chances que ça suffise à vous faire paniquer.

Mais surtout c'est la garantie que l'entreprise en question ne vous recontactera jamais même si ils ont quelque chose pour vous. Et le risque que d'autres entreprises voient ce message en faisant une recherche pré-entretien. Et changent d'avis à votre sujet.

Je suppose que vous pouvez espérer qu'au contraire des entreprises respectueuses voient votre message et vous voient comme quelqu'un de droit et d’honnête et voudront absolument vous recruter à cause de ça... N'espérez pas trop quand même.