Locataires envolés ( bail oral )

Signaler
-
Messages postés
38183
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 avril 2021
-
Bonjour,

J'en viens à vous aujourd'hui dans l'espoir que vous puissiez m'éclairer dans les démarches à entreprendre.

Je suis propriétaire d'une résidence que je loue à des personnes qui se mettent en colocation dedans, 4 personnes. Tout s'est toujours fait à l'amiable depuis 10 ans, ce sont les colocataires qui géraient les départs et arrives des nouveaux arrivants, et chacun payait sa part en arrivant et cela faisait office de bail oral.

Quand un colocataire voulait un bail écrit, on lui faisait mais c'était rare. La dernière fois que ça a été fait, c'était il y a 3 ans et nous l'avions fait pour les 4 colocataires présents à ce moment, à ce jour, il n'en reste plus qu'un sur le bail. Les 3 autres n'ont pas de bail écrit.

Malheureusement, je viens d'apprendre hier que 2 des colocataires sans bail écrit sont partis avec leur affaire sans prévenir et sans donner de préavis.
Ils n'avaient rien à leur nom dans la résidence, la seule chose que j'ai c'est les quelques versements mensuels qu'ils m'ont fait durant leur séjour, ils ont toujours payé leur loyer de manière respectueuse.
J'ai tenté de les contacter pour avoir des explications mais pas de réponse.

Quelle procédure puis-je engager contre ces personnes ? Je ne sais pas du tout ou elles sont parties et à part ces versements mensuels, ils n'avaient rien à leurs noms.
Est-ce que j'ai la possibilité de poursuivre cette personne juste avec son nom? Je connais aussi leur lieu de travail

J'ai une assurance loyer impayé mais j'aimerais éviter d'y avoir recours, qu'est-ce que je peux faire pour remédier à cela ? Ai-je des moyens de les avoir ou est-ce que c'est fini et je dois trouver de nouveaux locataires au plus vite ?

Ma femme s'occupaient de l'administratif , moi je n’y connais pas grand-chose et j'aurais besoin de vous pour mieux comprendre mes droits et recours dans ce genre de situation.

1 réponse

Messages postés
40274
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
14 avril 2021
10 692
bonjour,

alors là... vous me sidérez !!!
Vous dites que c'est VOUS qui louez... mais que ce sont les colocataires qui gèrent les flux entrants et sortants des colocataires !!

"les quelques versements mensuels " ne peuvent servir de preuves de location que si vous aviez remis à ces personnes, sans bail écrit, des "quittances de loyer" ou s'ils avaient accompagné leurs règlements d'un mot disant le motif de ces versements... est-ce le cas ?

cdt.
Messages postés
38183
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 avril 2021
3 055
Salut,


Vous dites que c'est VOUS qui louez... mais que ce sont les colocataires qui gèrent les flux entrants et sortants des colocataires !! 


Ca se passe comme ça dans les colocs que je connais. Les colocataires restants organisent les visites et choisissent le successeur. Par contre, le potentiel successeur est ensuite présenté au propriétaire pour qu'il donne son accord selon les revenues et garant de la personne.

Et un avenant est systématiquement signé.
Messages postés
40274
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
14 avril 2021
10 692 >
Messages postés
38183
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 avril 2021

OK. Ben comme ça, quand ça "coince", le bailleur ne doit pas s'étonner ni se plaindre...

Qu'est ce qui coincerais ? Perso, ça me semble logique que ça soient ceux qui vont habiter avec qui choisissent leur future colocataire. Avec évidement l'accord du propriétaire.
Messages postés
38183
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 avril 2021
3 055 >
Messages postés
40274
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
14 avril 2021

OK. Ben comme ça, quand ça "coince", le bailleur ne doit pas s'étonner ni se plaindre...

Qu'est ce qui coincerais ? Perso, ça me semble logique que ça soient ceux qui vont habiter avec qui choisissent leur future colocataire. Avec évidement l'accord du propriétaire.

Ils ne sont sur aucune quittance de loyer. Tout c'est toujours très bien passé mais la il semble avoir eu un problème entre colocataires et ils sont parti très vite.

Un mot accompagnant leur règlement ? J'ai juste leur versement.
> ClaudeAviant
Pour juste un virement j'ai un petit mot comme ceci : 'VIREMENT (prénom) ET (prénom) PAYEMENT EN UNE FOIS.

Mais sinon non je n'ai aucune précision avec les virements.

De plus, comme ils faisaient les régularisations entre eux, c'est rarement la même somme, et jamais le même jour.