Voitures électrique

Signaler
-
Messages postés
20463
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 février 2021
-
Bonjour,
Je dois recharger mon véhicule sur mon temps libre c'est légal ? Merci

5 réponses

Messages postés
4648
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
17 février 2021
1 431
Pourquoi ? vous devez pédaler .....un rechargement n'a pas besoin de vous.
>
Messages postés
4648
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
17 février 2021

Au 5ème étage !!!!
Messages postés
4648
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
17 février 2021
1 431 > Lafouine
Ca fait une belle rallonge..
>
Messages postés
4648
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
17 février 2021

Sa oui. sa fait 15 jours que sa dure et 3h de de pris sur mon temps libre je passe plus de temps sur les bornes que sur ma compagne c'est absolument pas drôle et c'est épuisant je rentre vers 20h45 et me lève à 6h pour être à la borne vers 7h30
Messages postés
1023
Date d'inscription
mardi 24 octobre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
17 février 2021
353 > Lafouine
Bonjour,

Indiquez à votre employeur que vous laisserez la voiture branchée toute la nuit sur la borne de charge rapide tant qu'il ne vous proposera pas de solution acceptable.

"une fois complètement charger sa continue de débité sur votre carte" "La carte est à l'employeur bien sûr." C'est le problème de l'employeur, pas le votre. Cela le motivera d'autant plus pour vous trouver une solution.

Cordialement,
>
Messages postés
1023
Date d'inscription
mardi 24 octobre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
17 février 2021

Merci.
Messages postés
20463
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 février 2021
8 304
Il va falloir être plus précis que ça dans votre demande.

Il me semble que ce point n'est pas défini dans la loi.

Je suppose que l'on parle d'un véhicule de fonction/service dans le cas d'un contrat de travail.

Un véhicule de service est mis à votre disposition pour travailler. Pas pour attendre devant la voiture pendant qu'elle se charge. Un véhicule de fonction est plus complexe. Mais si il doit être utilisé dans le cadre de votre travail, il doit être disponible à tout moment pour travailler.

Donc effectivement, pour moi, vous ne devez pas 'dépendre' de votre temps de travail pour recharger votre véhicule. Vous pouvez 'maintenir une charge' pendant que vous n'en avez pas besoin. Mais à aucun moment vous ne devez dépendre de votre temps de travail pour le chargement.

Concernant le paiement de l'électricité (si vous devez recharger sur votre temps libre, c'est vous qui payez fatalement), tout dépends de la nature de l'avantage. Mais dans ce cas votre question est mal posée. Il n'est plus question de temps libre ou pas.
C'est un véhicule de fonction pour faire des livraisons et je doit recharger le soir après mon travail et le matin avant ma prise de service j'ai un carte fournie par l'employeur mais le recharge ment du véhicule est sur mon temps libre. Pas de borne lente vers chez moi donc impossible de la laisser toute la nuit et revenir le matin. Je charge donc environ 1h30 le soir et 1a2h le matin donc sur mon temps libre merci
Messages postés
30550
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
17 février 2021
1 460
Bonjour
Vais creuser ce sujet existentiel...
Je fait des livraisons avec ce véhicule et je rentre chez moi le soir avec et je doit donc pour avoir une charge correcte charger le véhicule 1h30 le soir après mon travail et 1h30 à 2h le matin avant mon travail. L'employeur ne me fournie pas d endroit pour recharger uniquement une carte de rechargement. Je précise que je ne peux pas laissé le véhicule toute la nuit car pas de borne lente à côté de chez moi
Messages postés
20463
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 février 2021
8 304
Au vu du caractère 'récent' du problème, je crains fortement que la loi n'ait rien prévu à ce sujet.

Le problème ici est l'absurdité de rester 3 heures dans la voiture pour recharger.
Il est évident que l'employeur ne vous paiera pas pour le faire pendant votre temps de travail.

Il va donc falloir trouver une solution.
Et malheureusement, on en reviens encore et toujours et rapport de force.

La seule façon d'obtenir une bonne solution, c'est d'aller voir l'employeur et de lui dire : 'tu as 15 jours pour trouver une solution, ou je démissionne'.
Nombreux sont ceux sur ce forum qui ne comprennent pas le vrai rapport employeur/employé, et pour qui conseiller à quelqu'un de démissionner, ça reviens à lui demander de se suicider.
C'est tout le contraire. Démissionner, ça veut généralement dire trouver un meilleur travail, mieux payé et plus intéressant.
L'astuce, c'est que ce nouveau travail, il faut le trouver AVANT de démissionner, pour avoir la possibilité de le choisir (duh).

Et accessoirement, cette menace peut être un bluff. Un de mes collègues a démissionné trois fois avant de partir pour de bon. Mais le soucis si c'est juste un bluff et que l'employeur ne se démonte pas, et que vous ne démissionnez pas, vous passez pour un charlot à qui on peut tout demander.

La solution de Mric11235813 est sûrement la meilleure en l'état, mais je considère que l'employeur à le droit de vous l'interdire. Et si vous persistez à le faire malgré l'interdit, ils peuvent vous licencier pour faute. Peut-être qu'au prud'hommes vous aurez gain de cause, mais impossible de s'avancer, surtout si ça monte jusqu'à la cassassion (car comme indiqué, je ne pense pas que la loi prévoie la situation). Le bon coté, c'est qu'une Jurisprudence à votre nom pourra aider les autres dans votre situation (ou les employeurs dans la situation du votre). Mais on parle d'une réponse dans 5 à 10 ans.
Et encore, c'est dans le cas ou vous n'êtes plus en période d'essai.
Après, si vous faites parti de ces gens qui considère qu'être licencié (et donc être moins payé, et trouver un travail potentiellement moins intéressant) est mieux que démissionner (mieux payé et plus intéressant), déjà je suis désolé pour vous, mais du coup, c'est tout bénef, vous n'avez rien à perdre.

Au final, entre les deux solutions extrêmes (démission et attendre le licenciement), tout se réglera par la communications entre adultes responsable. En expliquant la solution à votre employeur, et en essayant de trouver une solution adaptée avec lui.