Démission et crédit

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 15 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
15 février 2021
-
Messages postés
20465
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 février 2021
-
Bonjour

Actuellement salariée ainsi que mon conjoint, nous sommes en plein projet immobilier. Nous avons fait une offre de prêt sur une maison. Nous attendons le retour du courtier concernant un accord de banque. Un rdv est prévu le 10 mars avec le notaire.
Gros hic...je viens de signer ma démission pour une opportunité professionnelle que je ne pouvais refuser. Je vais gagner 3 fois mieux ma vie, je ne pouvais vraiment pas refuser cette offre qui ne se présente pas deux fois.

Depuis hier je dors très mal en me disant que ma folie a sûrement fait couler ce projet.
Je m’en veux terriblement.

Quels sont les risques?

Merci à vous pour votre bienveillance.

2 réponses

Bonjour.

Vous devez tenir au courant de votre situation actuelle le mandataire-courtier à qui vous avez confié la recherche.
Messages postés
20465
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 février 2021
8 311
Si vous allez gagner 3 fois mieux (et je pars du principe que vous gagniez au pire le SMIC avant), même devoir perdre votre séquestre (ce qui dans les faits à peu de chances d'arriver) n'est qu'un désagrément mineur correspondant à 3 à 6 mois de votre futur salaire.

Et même si c'était la maison parfaite de vos rêves, il y aura toujours d'autre possibilité, surtout si vous augmentez votre taux d'endettement drastiquement dans 6 mois.

Et si vous avez fait la bêtise de donner votre préavis de départ, vous devriez avoir les moyens de louer du précaire (airBnB + garde meuble) pour 'quelques mois'.

Donc ne perdez pas le sommeil pour si peu.
Peut-être que le projet actuel est 'foutu', mais vous en aurez d'autre.

Si vous aviez abandonné un poste payé 3 fois mieux pour le boulot 'de vos reves' mais moins bien payé, oui, ça aurait des conséquences. Mais dans ce cas là, au pire c'est reporté de 6 mois un an.
(sauf si l'employeur mets fin à votre période d'essai).