Suite à une urgence vitale.

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 30 janvier 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
30 janvier 2021
-
Messages postés
917
Date d'inscription
lundi 14 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
8 février 2021
-
Bonjour, j'aimerai vous demandez votre aide. Je vous expose le mieux possible la situation. J'ai mon papa qui est en rémission d'un cancer de la prostate, avec des imageries qui ont confirmées que le cancer avait disparu. Il a comme traitement préventif decapetyl en IM tous les 6 mois.
Suite à son suivi, il est allé faire une prise de sang dans un laboratoire, cela faisait des années sans soucis. Le jour de sa prise, il est revenu en nous disant que l'infirmière avait enfoncée très loin l'aiguille, qu'il a ressenti une forte douleur tout le long comme si un nerf avait été touché. Il s'est plaint de douleurs constantes avec difficultés pour plier son bras. Au regard, de cette douleur j'ai regardé si il ne s'agissait pas d'une venite. Je lui ai demandé d'aller chez son médecin traitant, mais comme les hommes sont têtus ^^ je suis passé 6 jours après chez lui, son bras avait doublé de volume avec de l'œdème à l'avant bras, une inflammation au pli du bras et une douleur qui remontait en sous axillaire. J'ai de suite pensé à une thrombose veineuse, nous sommes allé en urgence pour que le médecin traitant constate et nous donne son avis. Il a appelé en urgence un de ses confrères afin de faire une echo-doppler du MS, qui a montré un thrombus de 3 cm avec tête flottante. Nous sommes allés directement aux urgences pour qu'il soit pris en charge. Examens réalisés d-dimères à 2040, angioscan qui a montré une EP aiguë du poumon droit sans ressenti de dyspnée. Une fois en service, il a eu 2 scan abdopelvien qui sont revenus normaux, ainsi que tous les marqueurs tumoraux également afin d'évaluer si la formation du caillot ne partait d'un cancer récidivant de sa prostate ou un autre qui se saurait déclaré. Mon papa est sorti de l'hôpital avec anticoagulant orale, eliquis 10 mg matin et soir et un betabloquant nebivolol 1/2 comme ils ont trouvés quelques extrasystoles avec son âge 64 ans sans danger. Les médecins n'ont pas cru au début que la formation du thrombus était parti de la prise de sang, mais après avoir fait un check-up complet, ils ont conclu à la conséquence de l'acte invasif de la prise de sang mal réalisée qui peut engendrer une TVP lorsque l'acte est traumatisant pour le réseau veineux. Mon père n'est pas de nature anxiogène mais depuis il est constamment angoissé. Est-il possible de faire remonter cet incident ? Comment et à qui m'adresser ? En vous remerciant. Sachant que cet épisode aurait pu lui coûter la vie. Cordialement, bien à vous.

2 réponses

Messages postés
4767
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
26 février 2021
1 466
Bonjour,

Ce problème est beaucoup trop "pointu" pour être débattu sur un forum..
Messages postés
917
Date d'inscription
lundi 14 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
8 février 2021
123
S'il s'agit de faire un simple signalement de l'incident, vous pouvez le faire auprès du laboratoire, et, éventuellement, auprès de l'ordre des infirmiers.