Prélèvements abusifs mutuelle par l'employeur

Signaler
-
 Luch.lu -
Bonjour, je me retrouve face à un mur. Je suis censée être prélevé par forfait pour ma mutuelle, mais sur mes bulletins de paie c'est par taux (grosse incompréhension ici). Et la différence du montant prélevé est assez conséquente.
J'en ai parlé au service de facturation, je les ai relancé mais rien n'a faire. On ne me répond pas et on me régularise encore moins. Quelqu'un peut m'aider concernant la marche à suivre que je dois effectuer ?

1 réponse

Bonjour.

D'abord, vérifier que la mutuelle santé est obligatoire dans votre entreprise.
Si oui, il faudrait résilier la 2è mutuelle.
La mutuelle n'est pas obligatoire mais j'ai accepté la base + option 1 (qui était proposées) ce qui faisait un montant bien défini dans le tableau de récapitulatif des cotisations. Dans mon cas il n'y a pas de deuxième mutuelle. Je pense juste que je fais face à qqlqchs d'illégal ou a un espèce de vice de consentement.
> Luch.lu
Puisqu'il y a un différentiel significatif, entre ce que vous avez signé, et la réalité des prélèvements sur les fiches de salaires,
et que par ailleurs l'adhésion mutuelle santé entreprise n'est pas obligatoire,
tout ceci sans possibilité d'explication de le part de votre employeur,
vous reste l'alternative de résilier le contrat et trouver un autre assureur externe à l'entreprise.
> gitane2229
Ça j'y ai songé. Mais comment récupérer la somme ? Il faut que je fasse une mise en demeure ? Celà va t-il jouer sur mon prolongement de CDD ? Merci pour vos réponses
> Luch.lu
Je ne pense pas que vous puissiez récupérer les montants des prélèvements. Ca n'est qu'en résiliant votre contrat que vous arrêterez les prélèvements. Demandez la marche à suivre au service paye de votre entreprise.

Comme cette cotisation n'est pas obligatoire dans votre entreprise, il n'y a pas de lien avec un futur CDD.
Et si l'employeur participe en partie à cette mutuelle, c'est tout bénéfice pour lui !
> gitane2229
Merci infiniment pour vos réponses.
Le service de paie ignorant dorénavant mes mails et mes relances je pense me faire trop prélever jusqu'à ce que je quitte ce job précaire.