Frais réel repas

Signaler
Messages postés
16
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
28 décembre 2020
-
Messages postés
16
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
28 décembre 2020
-
Bonjour,

Il serait impossible de déduire les frais de repas lorsque nous avons la possibilité de rentrer à pied mais qu’en est-il lorsque l’on a la possibilité de rentrer mais en voiture (non à pied).
En effet, la durée de la pause déjeuner nous permet de rentrer mais exclusivement en voiture, à pied la distance étant bien trop importante : la déduction des frais de repas est-elle admise dans ce cas ?
En effet, rentrer occasionne alors un second aller-retour qui lui n’est pas déductible si les frais de repas ne le sont pas non plus, cela créerait une inégalité par rapport aux salariés qui ne font pas ce second aller-retour et qui peuvent déduire des frais de repas.
Qu'en pensez-vous ?
Frais de repas déductible ou non dans ce cas de figure ?
Vous remerciant par avance de votre retour

6 réponses

Bonjour.

Quant un salarié est dans l'impossibilité de déjeuner chez lui à cause de ses horaires de travail et de l'éloignement de son lieu d'activité, ses frais de repas constituent une dépense professionnelle ; Pour autant cette dépense n'est déductible que partiellement.

Dans votre cas, il ne vous est pas possible de déduire ces frais.
Frais réels déplacement domicile-travail

1 aller retour par jour dans une limite fiscale de 40km aller x 2 = 80 km (sauf cas spécifiques)
Barème kilométrique fiscal
Messages postés
40392
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 janvier 2021
13 156
Bonjour,

Cela fait 11 ans que vous êtes dans la même problématique ?!!


https://droit-finances.commentcamarche.com/forum/affich-3825290-frais-de-trajet-et-frais-de-repas
Messages postés
16
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
28 décembre 2020

Bonjour,

Pas vraiment mais effectivement je n'ai pas trouvé de réponse tranchée depuis et je garde ça à l'esprit car les textes évoluent, il pourrait même peut-être il y avoir des jurisprudences.
De plus, je considère qu'il y a une profonde injustice si réellement j'ai obligation de rentrer chez moi en utilisant mon véhicule sans pouvoir déduire de second aller-retour alors que d'autres n'auront pas à effectuer ce second aller-retour et pourront intégrer le coût forfaitaire des frais de repas à leur frais réels.

J'aime les choses logiques et dans le cas présent, il n'y en a aucune.
Mais ai-je obligation de rentrer ? Là est toute la question...
Messages postés
40392
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 janvier 2021
13 156 >
Messages postés
16
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
28 décembre 2020

La réponse vous a été donnée, rien ne vous oblige à rentrer chez vous pour le repas : réponse 4.
Messages postés
26722
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 janvier 2021
13 725
Gitane s'est basée comme nous tous sur le fait que vous rentriez chez vous, votre 1er post.

Ultime résumé :

- vous rentrez chez vous :
Deduction possible : aucune, 0 €, nada, none, ничего, Niente, nichts ...
Dit par gitane sous la forme :
Dans votre cas, il ne vous est pas possible de déduire ces frais.


- vous ne rentrez pas :
Vous pouvez deduire partiellement le cout supplementaire de repas
Dit sous la forme suivante par Gitane
Quant un salarié est dans l'impossibilité de déjeuner chez lui à cause de ses horaires de travail et de l'éloignement de son lieu d'activité, ses frais de repas constituent une dépense professionnelle ; Pour autant cette dépense n'est déductible que partiellement.


+ son mess 10 :

2/ Repas
2-1 Si vous rentrez chez vous, vous ne pouvez rien déduire
2-2 Si vous restez sur place, deux possibilités suivant que vous aurez gardé les justificatifs de restauration, ou pas :
. Avec justificatifs : déductibilité prix réel payé diminué de 4.90€ par repas = part admise en frais réels
- Sans justificatifs : déductibilité de 4.90€ par repas
Messages postés
16
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
28 décembre 2020

Merci infiniment de votre retour et de toutes vos explications.
Si je rentrais depuis toutes ces années c'est parce que je pensais ne pas avoir le choix ou plus exactement que, comme j'ai la possibilité de rentrer chez moi, je ne pourrais de toute façon pas intégrer le coût forfaitaire des frais de repas dans mes frais réels.
Quant un salarié est dans l'impossibilité de déjeuner chez lui à cause de ses horaires de travail et de l'éloignement de son lieu d'activité, ses frais de repas constituent une dépense professionnelle

C'est très subjectif.
Et c'est bien cela qui me posait problème car je ne suis pas dans l'impossibilité de rentrer chez moi....
Comment prouver/justifier de cette impossibilité ?
Messages postés
26722
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 janvier 2021
13 725
Passons à la logique économique.

Supposons 220 j

88 km / jour soit = 19360 km
Frais reel pour 5cv soit 7163€

1 ar = 9680
Frais reel pour 5cv soit 4180 €

Difference : 3000 € soit 13 € / jour

Donc vous depensez 13 € par jour pour economiser meme pas 5 €.
Pas tres logique.
Messages postés
16
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
28 décembre 2020

Bonjour,

Je suis tout à fait d'accord avec ce calcul.
Et c'est bien pour cette raison que je m'interroge et souhaiterais pouvoir inclure le coût forfaitaire des frais de repas dans mes frais réels.

Mais la question ne semble pas aussi tranchée qu'il y parait car la première réponse de ce post, qui plus est a été qualifiée de "meilleure réponse" précisait :

Quant un salarié est dans l'impossibilité de déjeuner chez lui à cause de ses horaires de travail et de l'éloignement de son lieu d'activité, ses frais de repas constituent une dépense professionnelle ; Pour autant cette dépense n'est déductible que partiellement.

Dans votre cas, il ne vous est pas possible de déduire ces frais.


L'administration précise également :

Les salariés qui optent pour la déduction des frais réels sont autorisés à faire état des dépenses supplémentaires sur les repas pris sur leur lieu de travail lorsqu’ils ne peuvent rentrer les prendre chez eux en raison de leurs horaires de travail ou de l’éloignement de leur domicile.

C'est très subjectif, rien n'est précisé quant aux horaires et à l'éloignement du domicile, d'où ma recherche de réponses et de retour d'expérience.

Au plaisir de vous lire,
En vous souhaitant une excellente journée
Bonjour Flocroisic

Comme vous le con statez, tout ce que l'on pourra écrire, c'est peine perdue...
Messages postés
26722
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 janvier 2021
13 725 > gitane2229
C'est bien pour cela que je ne réponds plus à ce post :)

Qui plus est pour lui la fiscalité est subjective ... je rigole.

Le + simple serait pour lui de ne pas faire les frais reels qui sont une option et rester à la deduction de 10 %, ainsi plus de questionnement
Messages postés
16
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
28 décembre 2020
>
Messages postés
26722
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 janvier 2021

Bonjour,

Je suis vraiment désolée et j'ai bien pris note de tous vos remarques.
Vous êtes effectivement plusieurs à m'avoir indiqué que je pouvais inclure le coût supplémentaire des frais de repas dans mes frais réel mais "gitane2229" m'a affirmé le contraire.

Je suis simplement perplexe...
Messages postés
16
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
28 décembre 2020
> gitane2229
Bonjour,

Aucunement.
Mais vous ne partagez pas le même point de vue : vos réponses diffèrent d'autres réponses qui ont pu m'être apportées.
Ce qui traduit clairement que le sujet est complexe et malheureusement soumis à interprétation, comme beaucoup de textes la plupart du temps d'ailleurs...

C'est aussi pour cette raison que je me suis permise de vous solliciter afin d'y voir plus clair.
Messages postés
105950
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 janvier 2021
1 079
A la demande d'un contributeur, cette question tournant en boucle va être fermée par la modération
Messages postés
105950
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 janvier 2021
1 079
Discussion ré ouverte à la demande de l'auteur
Messages postés
16
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
28 décembre 2020

Merci de votre retour.
Apparemment, il y a quand même cette notion de rentrer à pied qui intervient.

Pourquoi devrais-je prendre ma voiture alors que ce second aller-retour n'est pas admis en déduction ?
Si je suis éloignée de mon domicile, c'est bien pour les besoins de mon activité professionnelle.
Cela reviendrait à créer un désavantage fiscal flagrant entre les contribuables puisque même au sein d'une même entreprise (mais pas seulement) certains n'auraient pas à supporter les frais de carburant et d'usure du véhicule de ce second aller-retour non déductible et pourraient de plus déduire des frais de repas....
>
Messages postés
16
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
28 décembre 2020

Vous avez obtenu réponse à toutes vos questions, et n'ai rien à ajouter sauf à se répéter.

Rentrer chez moi à l'heure de midi relève de la liberté de chaque salarié.
Messages postés
16
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
28 décembre 2020
> gitane2229
Pas vraiment...
Je ne m'exprime peut-être pas clairement.

Je sais pertinemment que j'ai la possibilité de rentrer chez moi mais cela implique pas de déduction de second aller-retour et impossibilité d'inclure le coût forfaitaire des frais de repas dans mes frais réels.

Mais est-ce que j'ai la possibilité de ne pas rentrer et d'inclure le coût forfaitaire des frais de repas dans mes frais réels ou ai-je obligation de rentrer si j'ai la possibilité de le faire même si cela me contraint à utiliser mon véhicule ?
Messages postés
26722
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 janvier 2021
13 725 >
Messages postés
16
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
28 décembre 2020

Je connais parfaitement tous ces textes.

Non visiblement.

2 aller retour si vous avez une pause de plus de 3 h , 1 aller retour sinon.
Dans votre cas, votre retour n'est que de la convenance personnelle et sans logique economique

Vous rentrez chez vous pour manger votre repas.
La déductibilité du cout supplémentaire de repas est inexistante puisque vous mangez chez vous.
Donc pas de frais de repas deductible.

Vous ne rentrez pas chez vous :
- avec cantine : deduction cantine - cout forfaitaire
- pas de cantine : cout forfaitaire ou prix ticket conservé- cout forfaitaire.

A moins de travailler dans un patelin de 3 ou 4 habitant, éloigné de tout et donc sans magasin à une distance extrême, ca pourrait se comprendre.
Dans le cas contraire il y a toujours des magasins pour se restaurer et ce à moins de 22km(votre distance)
Messages postés
16
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
28 décembre 2020
>
Messages postés
26722
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 janvier 2021

Je n'entends pas déduire ce second aller-retour mais je trouve que ces textes sont empreints d'une injustice flagrante.

Et ce que je n'arrive pas à savoir c'est si les textes m'imposent de rentrer le midi.
Puis-je faire le choix de ne pas faire ce second aller-retour et inclure dans mes frais réels le coût forfaitaire ?
Messages postés
808
Date d'inscription
samedi 9 avril 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
6 janvier 2021
622 >
Messages postés
16
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
28 décembre 2020

je trouve que ces textes sont empreints d'une injustice flagrante.
Il n'y a aucune injustice, c'est vous qui ne comprenez pas le texte.

Et ce que je n'arrive pas à savoir c'est si les textes m'imposent de rentrer le midi.
Aucun texte ne vous impose de rentrer le midi, vous vous êtes inventé cette contrainte tout seul.

Puis-je faire le choix de ne pas faire ce second aller-retour et inclure dans mes frais réels le coût forfaitaire ?
Vous avez eu la réponse au moins 4 fois sur ce post de 4 interlocuteurs différents mais vous êtes obnubilé par cette histoire d'injustice... Vous n'êtes pas obligé de rentrer chez vous le midi.
Dossier à la une