Autisme et travail - discrimination ?

EmmaDaw Messages postés 13 Date d'inscription lundi 16 novembre 2020 Statut Membre Dernière intervention 11 août 2021 - 29 nov. 2020 à 18:13
EmmaDaw Messages postés 13 Date d'inscription lundi 16 novembre 2020 Statut Membre Dernière intervention 11 août 2021 - 29 nov. 2020 à 18:51
Bonjour,

La semaine dernière, mon patron m'a bien fait comprendre que j'étais incompétente à un poste de responsable d'équipe à cause de mon autisme. Il m'a d'ailleurs fortement incitée à divulguer à l'ensemble de mes collègues que j'étais autiste. Je n'en avais aucunement l'intention, ni l'envie...
C'est lui qui m'a mis à ce poste, et il a toujours eu que des éloges quant à mon travail, il m'a même augmentée récemment ! Toutefois, je n'ai jamais eu d'avenant à mon contrat pour préciser ce nouveau poste...

Tout cela est parti d'un de mes collègues qui a appuyé auprès de ce patron mon autisme pour justifier du fait que je ne savais pas gérer une équipe (ce collègue a peur que je ne lui pique son poste)... Bref.

Je cherche désormais du travail ailleurs. Et je démissionnerai.

Mais en attendant, que puis-je faire ? Est-ce que je peux en référer auprès de l'inspection du travail ? Est-ce de la discrimination ?

Tout cela s'est passé à l'oral, dans un bureau fermé. Avec pour seul témoin mon super collègue. En gros, c'est sa parole contre la mienne...
Cette situation me paraît inappropriée. Est-ce que je suis légitime à penser cela ?

Je vous remercie par avance pour les réponses que vous pourrez m'apporter ;
Bien cordialement ;

2 réponses

BmV Messages postés 90922 Date d'inscription samedi 24 août 2002 Statut Modérateur Dernière intervention 15 juillet 2024 18 256
29 nov. 2020 à 18:46
Compliquée, votre situation....

Apparemment, tout s'est passé oralement.
Y compris les compliments...
Il faudrait au moins un écrit ou alors des témoins positifs pour pouvoir réagir avec un peu de poids.

Et oui, ça peut être considéré comme de la discrimination, mais encore faut-il d'une part le prouver et d'autre part prouver un préjudice direct.
EmmaDaw Messages postés 13 Date d'inscription lundi 16 novembre 2020 Statut Membre Dernière intervention 11 août 2021
29 nov. 2020 à 18:51
Bonjour ;

Merci beaucoup pour votre réponse ! Je ne compte pas m'acharner ou me battre. Je juge la situation comme étant injuste et "dégueulasse". Il aurait très bien pu prendre chaque personne de l'équipe (on est 6) et interroger tout le monde. Et il aurait eu une vision complète avec un avis tout à fait différent. Mais c'est ainsi.

Il est plus sage d'aller voir ailleurs si l'herbe et plus verte et partir. Le préjudice étant que je vais certainement perdre mon poste de responsable et être rétrogradée. De toute façon, je n'ai jamais eu d'avenant, il fait donc ce qu'il veut.

Merci encore pour votre réponse !
Je vous souhaite une bonne fin de week-end ;
0
Bonjour,

A l'orale et sans le moindre témoin, votre cause est difficilement défendable.
EmmaDaw Messages postés 13 Date d'inscription lundi 16 novembre 2020 Statut Membre Dernière intervention 11 août 2021
29 nov. 2020 à 18:33
Bonjour ;

Merci pour votre réponse. Je m'en doutais. Il y avait mon fameux collègue dans le bureau. Mais évidemment qu'il n'ira jamais dans mon sens.

Ai-je raison de considérer ce comportement comme discriminatoire ? Parce que je suis autiste, je suis donc incapable... Alors que le patron m'a toujours fait des éloges, compliments, etc... D'un coup, retournement de veste.
0
127 > EmmaDaw Messages postés 13 Date d'inscription lundi 16 novembre 2020 Statut Membre Dernière intervention 11 août 2021
29 nov. 2020 à 18:35
Difficile de vraiment savoir.
Les patrons ont parfois des réactions surprenantes.
0