Ma colocataire veut me faire payer

Signaler
-
Messages postés
37440
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
24 octobre 2020
-
Bonjour, je m'appelle Pierre j'ai 24 ans et j'ai vraiment besoin de vous.

Voilà depuis le premier septembre 2020 je suis en colocation avec une fille , maintenant quelque jours ou cela ne va plus du tout et je souhaite en partir au plus vite. Hors elle me menace avec la close de solidarité, elle dit qu'elle ne reprendra pas de colocataire , et que je devrais payer ma par pendant les 6 mois à ce que j'ai compris après mon départ... À elle le droit ? Quels sont les recours ? Que puisje faire ? Je n'ait pas les moyen d'assumer deux loyer et encore moins de payer le loyer de quelqu'un qui le fais juste pour me faire du mal.

1 réponse

Messages postés
16488
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
23 octobre 2020
4 405
Bonjour

c'est le propriétaire qui décide de faire jouer la solidarité ou pas. et de prendre un nouveau colocataire ou pas.

Si vous partez vous êtes redevable de votre loyer jusqu'a la fin de votre préavis.

Dans les 6 mois de la solidarité, c'est le ou les locataires en place qui doivent le loyer.
En cas d'impayé, le propriétaire peut décider de se retourner contre vous pour obtenir le paiement. Mais cela reste le locataire en place qui est responsable, qui risque l'expulsion en cas d'impayé, et contre qui vous pourrez vous retourner en cas de paiement à sa place.
Messages postés
16488
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
23 octobre 2020
4 405 > Pierre25
On est d'accord que vous aviez un seul et même bail de colocation ?


- oui, c'est ça vous restez pendant votre préavis.

- si vous aviez un bail de colocation, le propriétaire peut très bien désigner un nouveau colocataire
elle n'a pas son mot à dire, mais elle peut faire des difficultés, en ne facilitant pas les visites, en laissant l'appartement mal rangé, ce qui ne donnera pas envie à un éventuel colocataire ...

- C'est le propriétaire qui décide vers qui il se retourne; quoi qu'il arrive il se retourne sur le locataire en place
mais biensur, plus il a de personnes vers qui se retourner, plus il a de chance de se faire payer, donc il risque de relancer tout le monde. C'est la personne en place qui cours le plus de risque. Quand elle verra un huissier à sa porte lui dire, il faut payer ou vous serez expulsée ... elle changera peut être d'avis

Il ne faut toutefois pas perdre de vu, qu'en effet le propriétaire peut vous réclamer jusqu'à 6 mois d'impayé.
mais il ne se retournera pas que contre vous, mais contre tout le monde
>
Messages postés
16488
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
23 octobre 2020

J'ai un contrat de location, colocation avec clause de solidarité ou il et inscrit nos deux noms oui, ont et entrée ensemble en même temps dans l'appartement.

Si jamais voici mon e-mail, contactés moi et je vous envoie le contrat de location.

Oui donc si elle veut me faire "*****" Pour ne pas dire le mot, elle peut ne payer que la moitié de son loyer une fois que mon préavis et fini et que je soit partie et dire oui mais la clause de solidarité donc c'est à lui de payer...
Messages postés
37440
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
24 octobre 2020
9 438 > Pierre25
Bonjour,

lisez et relisez autant de fois qu'il faut : c'est compliqué pour qui n'a pas l'habitude :-))

Vous avez donc un contrat de colocation avec bail unique et clause de solidarité.
Vous allez donner votre congé :
--> si colocation nue : le préavis est de 3 mois sauf si le logement est en "zone tendue" où il est réduit à 1 mois (ou éventuellement pour d'autres motifs) vous pouvez vérifier ici https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1168
ou ici pour seulement la zone tendue https://www.pap.fr/bailleur/ville-zone-tendue/liste
--> si colocation meublée le préavis est de 1 mois.

--> un préavis démarre à la réception effective par le bailleur du courrier de congé.
--> les loyers sont dus jusqu'à la fin du préavis (*).
--> la clause de solidarité s'exerce :
1/ pendant 6 mois APRÈS la FIN de votre préavis,
2/ ET SEULEMENT SI votre ex amie paye incomplètement le loyer dû au bailleur... (ou... ne le paye pas du tout).
Dans ce cas d'impayé de loyer, le bailleur fera appel à vous pour récupérer le complément du loyer dû... (voire... la totalité du loyer dû), et ce pendant les 6 mois après la fin de votre préavis.
A votre charge, ultérieurement, de vous retourner (par voie judiciaire) contre votre ex amie pour récupérer toutes les sommes que vous aurez avancées pour elle.

Par ailleurs, le bailleur commencera bien sûr par insister auprès de votre ex amie (par courrier R+AR), mais il pourra aussi se tourner :
- vers vous (du fait de la clause de solidarité)
- OU vers votre garant ou le sien (du fait de leur engagement par leur acte de cautionnement),
et celui ou ceux qui auront avancé les loyers dus par votre ex amie pourront se retourner contre elle pour se faire rembourser les sommes avancées pour elle.

Au bout des 6 mois après la fin de votre préavis, vous serez libéré de cette clause de solidarité et n'aurez plus de sommes à avancer à la place de votre ex amie.

Donc, SI ça devait arriver, je vous conseille d'accompagner chaque paiement d'un petit courrier pour mentionner ce à quoi correspond la somme versée, et d'envoyer le tout en R+AR.
Gardez précieusement une photocopie de chaque chèque et de chaque petit courrier, ainsi que les 2 récépissés de chaque envoi.

(*) .... jusqu'à la fin du préavis... SAUF SI le bailleur reloue avant la fin du préavis OU reloue avant la fin de la période de solidarité : dans ces cas-là, les loyers ne seraient dus QUE jusqu'à la veille de l'entrée dans les lieux du nouveau colocataire.
Et bien sûr, si votre ex amie donne à son tour son congé, la clause de solidarité cesserait à la fin de ce préavis-là si ça devait tomber avant la fin de votre période de solidarité.

cdt.
Messages postés
37440
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
24 octobre 2020
9 438 >
Messages postés
16488
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
23 octobre 2020

bonjour sleepy,

" - si vous aviez un bail de colocation, le propriétaire peut très bien désigner un nouveau colocataire
elle n'a pas son mot à dire
,"

C'est pas ce qui est dit dans ce lien http://etudiant.aujourdhui.fr/etudiant/info/logement-le-contrat-de-bail-location-colocation.html
Extrait :
« - Colocation avec plusieurs contrats de bail (…)

- Le contrat de Bail unique pour les colocataires :
 Le loyer est divisé entre ceux qui restent jusqu’à l’entrée d’un nouveau. Le bailleur ne peut pas en revanche imposer dans le bail un nouveau locataire sans l’accord des autres colocataires.
 »
Messages postés
16488
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
23 octobre 2020
4 405 >
Messages postés
37440
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
24 octobre 2020

Ah oui, j'ai inversé sur ce point.
Dossier à la une