Crédit à la consommation : empêcher un proche de s'endetter ?

Signaler
Messages postés
32
Date d'inscription
mercredi 10 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
13 octobre 2020
-
Messages postés
32
Date d'inscription
mercredi 10 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
13 octobre 2020
-
Bonjour,

Je vous explique brièvement la situation. Mon oncle a toujours eu des problèmes financiers alors qu'il a toujours travaillé. Suite à ceux-ci, il s'est retrouvé plusieurs fois à la banque de France dans sa vie. Il a également dépensé de grosses sommes dans les tickets à gratter. Ces dernières années, il était au chômage et avait perdu toute son épargne, donc il dépensait moins. Mais depuis quelques mois il est à la retraite, et a donc retrouvé de bien meilleurs revenus. Nous avons attendu pour voir ce qui allait se passer mais il recommence doucement à jouer, il recommence progressivement à acheter de façon compulsive :

au début, c'était des trucs "simples", une nouvelle TV, un meuble, bref des trucs qu'il pouvait pas se payer ces dernières années. Rien d'extravagant même si il achetait pas mal.

Mais ça s'accélère ces derniers temps, il achète par exemple un aspirateur à 60 euros qu'il balance à la déchetterie deux jours plus tard pour acheter un aspirateur Dyson à 250 euros (pour un appartement de 30m2)

Ou encore une armoire qu'il achète sur un coup de tête, 150 euros, elle ne lui plaît pas il la jette à la déchetterie (véridique) et en achète une autre dont on ignore le prix.

Et plein d'autres trucs du même ordre.

Enfin, aujourd'hui on a appris (parce qu'il m'a envoyé un mail de parrainage) qu'il avait pris une carte de crédit (MasterCard Zero) lui permettant de faire des crédits à la consommation modérés (avec gros taux d'intérêt).

Vu ses antécédents et son comportement actuels, nous (sa famille) sommes très inquiets. Y a-t-il quoique ce soit qui puisse être fait pour l'aider AVANT qu'il ne s'endette de façon importante ?

Je vous remercie d'avance pour vos conseils.

3 réponses

Messages postés
27628
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
14 octobre 2020
11 083
Bonjour, Hélas, rien à faire !
La mise sous tutelle est-elle envisageable ? Mais ce serait à son initiative uniquement.
Messages postés
32
Date d'inscription
mercredi 10 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
13 octobre 2020

Merci de votre réponse. Non, hélas, à son initiative c'est impossible.
Messages postés
27628
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
14 octobre 2020
11 083 >
Messages postés
32
Date d'inscription
mercredi 10 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
13 octobre 2020

C'est à lui de prendre conscience de son problème et de chercher à le résoudre.
Messages postés
153
Date d'inscription
lundi 18 mai 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
14 octobre 2020
58
Bonjour! Ce genre d'histoire est toujours compliqué car la frontière est floue entre le libre-arbitre d'une personne et un comportement à risques. Quelqu'un de la famille a t'il déjà évoqué le problème avec votre oncle? Si oui, comment a t'il réagi?
Il y a quelques années, un couple d'amis très proches a connu un énorme problème: un jour, madame a découvert que monsieur avait dépensé toutes les économies de la famille (y compris l'argent du compte de leurs enfants mineurs) aux courses. Cela représentait plus de soixante milles euro! Une fois les faits découverts, il a suivi les recommandations de son entourage et a suivi une thérapie pour se défaire de son addiction. Très peu de temps après, le problème était résolu.
Peut-être que votre oncle accepterait aussi d'être aidé pour se débarrasser de sa "fièvre acheteuse"! Peut-être qu'il n'attend que de l'aide!
Messages postés
32
Date d'inscription
mercredi 10 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
13 octobre 2020

Merci d'avoir pris le temps de répondre.

Vous avez raison le fond du problème c'est exactement cela : la frontière est floue entre libre arbitre et comportement à risque. En fait, son comportement actuel en soi relève encore du libre arbitre à mes yeux. C'est la conjonction de ce comportement actuel et de ses comportements passés (lors desquels nous n'avons rien fait si ce n'est le prévenir) qui nous inquiète. Essayer de faire quelque chose avant, c'est intervenir à un moment où on cherche à interférer avec son libre arbitre, ce qui nous pose question bien sûr car après tout, malgré les signes qu'il se dirige vers les problèmes rien ne peut prouver à 100% qu'il ne va pas se contenter de quelques extravagances financières sans que cela ne devienne réellement problématique.

Il n'acceptera pas d'être aidé, nous avons essayé. On lui en a reparlé récemment, mais comme les autres fois il n'y a absolument aucun problème à ses yeux. Il reconnaît après coup, une fois que cela a pris des proportions énormes et qu'il est empêtré dans ses dettes, qu'il AVAIT un problème, qu'il l'a compris désormais et qu'on ne l'y reprendra plus.
Dossier à la une