Demande de réduction exceptionnelle de loyer

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 1 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
1 octobre 2020
-
Messages postés
28173
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
28 octobre 2020
-
Bonjour,

Nous sommes deux colocataires, en juillet dernier nous visitons un appartement tout juste refait à neuf pour une location.
Le loyer de l'appartement est partagé de la façon suivante :
- loyer : 1147 euros
- charges : 70 euros
- complément de loyer : 473 euros.

Le complément de loyer correspond à de l'électroménager mis à disposition dans l'appartement tel qu'un lave-vaisselle, des plaques de cuisson, un four, un frigo, un interphone. Ces éléments sont décrits dans le bails comme des "éléments de confort" justifiant le complément de loyer.

Nous avons fait l'état des lieux avec ma colocataire et tout semblait fonctionner.

Entre l'état des lieux et notre arrivée dans l'appartement, il s'est écoulé 3/4 jours durant lesquels l'agence avait gardé un double des clefs pour faire venir un technicien afin d'installer un verrou manquant dans une salle de bain. ( Ce qui n'a pas été fait.)
Depuis notre arrivée, soit le 20/08/2020, nous avons eu l'impossibilité d'utiliser les plaques de cuisson qui ne fonctionnaient plus, l'interphone n'avait pas été mis en fonction, le lave vaisselle n'était pas raccordé à l'arrivée d'eau. De plus, nous avons eu des contraintes liées à la malfaçon des travaux dans l'appartement, fuite d'eau sous l'évier, un verrou manquant, des joints défectueux et un carreau mobile dans la salle de bain ainsi qu'un interrupteur qui a cessé de fonctionner et une lumière défaillante dans une chambre car un interrupteur minuterie a été installé à la place d'un interrupteur classique.

Nous avons fait venir les prestataires de cette agence afin d'effectuer les réparations. Suite à cette intervention, les quelques réparations ont pu être faites.
En revanche, les lumières de notre cuisine ne s'allume plus, les radiateurs des chambres ne sont plus en état de marche non plus. Et concernant la lumière défectueuse de la chambre, on nous a demandé de faire les réparations nous mêmes à nos frais...
Pour l'interphone, l'agence et les prestataires des travaux se renvoient la balle.

Il y a eu 1 mois entre le jour où l'on a demandé à l'agence d'intervenir et la première intervention du prestataires pour les réparations.
Et nous attendons encore pour la deuxième intervention. L'agence est très peu réactive...

Ma question est la suivante : pouvons-nous demander une réduction de loyer exceptionnelle de 473 euros correspondant au montant du complément de loyer ?

Merci pour votre retour,

3 réponses

Messages postés
28173
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
28 octobre 2020
11 338
Bonjour,
Pour commencer ce complément de loyer est une clause abusive !
article 4 de la loi de 89
t) Qui impose au locataire, en surplus du paiement du loyer pour occupation du logement, de souscrire un contrat pour la location d'équipements.


Donc vous refusez de la payer, vous réclamez les réparations par courrier RAR et vous saisissez la commission départementale.
Messages postés
28173
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
28 octobre 2020
11 338
Il est bien dommage que tous ces dysfonctionnement ne soient pas notés dans l'état des lieux d'entrée (vous aviez 10 jours pour le compléter). Parce que maintenant vous ne pouvez plus prouver que ces pannes ne sont pas de votre faute.
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 1 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
1 octobre 2020

Merci pour votre réponse.
Ces malfaçons ont été notifié à l'agence 3 jours après l'état des lieux par mail. Pensez-vous que cela soit suffisant ?
Messages postés
28173
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
28 octobre 2020
11 338
Non, il fallait le notifier par courrier RAR (ou remise en mains propres contre reçu)
Dossier à la une