Initiative rupture de la periode d'essai [Résolu]

Signaler
-
 48K7bTynG -
Bonjour,
Je suis actuellement en période d'essai de 4 mois (renouvelable) depuis 2 mois.
Je souhaiterai mettre fin à ma période d'essai, mais j'ai vu que si la rupture de la période d'essai est à mon initiative je perdrais mes droits aux chômages.
Pensez vous qu'il est raisonnable de demander à mon employeur de mettre fin a ma période d'essai pour que je puisse garder mes droits aux chômages ?
Merci d'avance

5 réponses

Messages postés
12565
Date d'inscription
vendredi 28 janvier 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 octobre 2020
3 332
Bonjour

Vous pouvez mettre fin à la période d'essai et bénéficier à nouveau de vos allocations, à condition d’avoir travaillé moins de 65 jours ou 455 heures depuis l'ouverture des droits.
Messages postés
101
Date d'inscription
vendredi 25 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
28 septembre 2020
14 >
Messages postés
25499
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 octobre 2020

Feloxe évitez ce genre de commentaire. Bien cordialement
Messages postés
1648
Date d'inscription
dimanche 8 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
23 octobre 2020
488 >
Messages postés
101
Date d'inscription
vendredi 25 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
28 septembre 2020

Vous ne m'avez pas convaincu. L'article 26 chapitre 1 est clair et je me demande si vous ne mélangez pas avec l'article 2.
https://www.unedic.org/sites/default/files/regulations/TXT-RG-1496160239784.pdf

Extrait : Art. 26 -§ 1er - Le salarié privé d'emploi qui a cessé de bénéficier du service des allocations, alors que la période d'indemnisation précédemment ouverte n'était pas épuisée, peut bénéficier d'une reprise de ses droits, c'est-à-dire du reliquat de cette période d'indemnisation, après application, le cas échéant, des articles 9 § 2 et 10 dès lorsque :
Règlement général Page 11 sur 21a) le temps écoulé depuis la date d'admission à la période d'indemnisation considérée n'est pas supérieur à la durée de cette période augmentée de 3 ans de date à date ;b) il n'a pas renoncé volontairement à la dernière activité professionnelle salariée éventuellement exercée ou à une autre activité professionnelle salariée dans les conditions prévues à l'article 4 e), sauf cas prévus par un accord d'application. Cette condition n'est toutefois pas opposable :•aux salariés privés d'emploi qui peuvent recevoir le reliquat d'une période d'indemnisation leur donnant droit au service des allocations jusqu'à l'âge auquel ils ont droit à la retraite à taux plein, et au plus tard jusqu'à l'âge prévu au 2° de l'article L. 5421-4 du code du travail ;•aux salariés privés d'emploi qui ne justifient pas de 65 jours travaillés ou 455 heures travaillées.
Un problème avec cette solution (si j'ai bien compris) et que le nouveau salaire que j'ai reçu (qui est conséquent par rapport a l'ancien) ne sera pas pris en compte pour le calcul des droits.
Messages postés
101
Date d'inscription
vendredi 25 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
28 septembre 2020
14 > 48K7bTynG
Nouveau salaire toujours chez le même employeur?
Messages postés
25499
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 octobre 2020
8 634 >
Messages postés
101
Date d'inscription
vendredi 25 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
28 septembre 2020

Arrétez de répondre cela sera mieux pour tous.
Messages postés
101
Date d'inscription
vendredi 25 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
28 septembre 2020
14
Vous pouvez demander à votre employeur d y mettre fin à l amiable c est ce qui vous permettra de conserver le bénéfice de votre allocation chômage.
Merci pour votre réponse. Pensez vous que mon employeur puisse avoir un intérêt a refuser cette demande ?
Messages postés
101
Date d'inscription
vendredi 25 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
28 septembre 2020
14 > 48K7bTynG
S il souhaite vous garder dans l entreprise oui. Quoiqu il en soit ce sera à son bon vouloir.
>
Messages postés
101
Date d'inscription
vendredi 25 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
28 septembre 2020

Excusez moi, je n'ai pas été assez clair. Ce que je voudrais savoir, c'est étant donne que la rupture de la période d'essai aura lieu. Est ce que l'employeur peut avoir un intérêt a ne pas vouloir dire que la rupture est a son initiative mais a la mienne ?
Messages postés
12565
Date d'inscription
vendredi 28 janvier 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 octobre 2020
3 332
il lui faudra retenir que si c est à son initiative elle ne percevra pas son chomage de suite.

SAUF le cas que j'ai noté à 10h22
Messages postés
101
Date d'inscription
vendredi 25 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
28 septembre 2020
14
Oui je l informe simplement qu entre le moment ou elle démissionne et le moment ou elle percevra son allocation chomage il y aura un laps de temps. Elle ne percevra pas son pole emploi de suite après sa démission c est ce fait la qu il faut souligné. C est soit elle reprend une activité de 455 heures derrière sa demission et elle sera indemnisée soit elle passe en commission paritaire si elle n a pas retrouvé d emploi derrière sa demission.
Messages postés
12565
Date d'inscription
vendredi 28 janvier 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 octobre 2020
3 332
Je crois que vous n'avez pas lu ce que j'ai écrit ........ou pas compris

Espérons que 48K7bTynG aura compris
Merci pour vos réponses.
Pour résumer parce que c'est devenu assez chaotique ici, et qu'il me reste des interrogations :
- Si je prends l'initiative de la rupture avant ces 65 jours ou 455 heures. J'ai le droit de recuperer mes anciens droits aux chômages.
Le salaire que j'aurais eu pendant cette periode d'essai ne seront donc pas pris en compte ?
- Je peux toujours demander a mon employeur de cocher la petite case, que l'initiative de la rupture vient de lui.
Il y aurait t il une raison pertinente a ce que l'employeur me refuse cette grâce ?
Messages postés
12565
Date d'inscription
vendredi 28 janvier 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 octobre 2020
3 332
Pas de prise en compte du dernier salaire puisque vos droits sont déjà ouverts

Le délai de prévenance est plus long si c'est l'employeur qui met un terme à la période d'essai. Mais à part pour vous embêter, il ne "perd" rien à mettre cette croix
>
Messages postés
12565
Date d'inscription
vendredi 28 janvier 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 octobre 2020

Merci beaucoup Carole pour ces réponses. Je vous souhaite une bonne journée.
Dossier à la une