Ma fille, ma bataille.

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 16 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2020
-
 Papacmj -
Bonjour.
Je me suis retrouvé seul et je vis avec ma fille en garde alternée. .elle est mon essence.
Difficile avec une pension d'invalidité (suite à un gros infarctus pas diagnostiqué par mon medecin) de vivre décemment. Je gagnais pas mal ma vie et je me retrouve avec la moitié de mon salaire et des charges que je n'avais pas avant.
Je lutte contre la prévoyance de mon ancienne entreprise qui traîne des pieds pour me verser une rente.
Je lutte contre la CAF qui verse à mon ex femme des aides dont elle n'a pas besoin car propriétaire de son logement payé au comptant. La CAF ne tient évidemment pas compte de ma fille pour le calcul de mon APL. Bien évidemment mon ex femme se déclare seule avec ses deux filles alors qu'en réalité il n en a qu une et demi. Ne m'a même pas proposé la moitié de la prime de rentrée scolaire touchée pour racheter un meuble vasque un meuble tv et des pneus...
J'ai donc acheté les fournitures scolaires ne sachant pas qu'elle l'avait touché. ..
Je veux lutter contre cette injustice concernant les prestations sociales en cas de garde alternée.
Ma fille a deux parents et deux maisons.

1 réponse

Bonjour, en garde alternée, c'est possible de partager les prestations sociales (mais avec un seul enfant il n'y a pas d'allocations familiales.). Pour les apl ça doit être un an sur deux. Renseigner vous après de votre caf, avec votre jugement.
De plus si vos revenus sont très inférieurs à ceux de l'autre parent, vous pouvez demander l'attribution d'une pension alimentaire pour vous aider à subvenir aux besoins de votre enfant.
Messages postés
36676
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
21 septembre 2020
9 155
bonjour,

.../... "une année sur 2"... il me semble toutefois sur demande, non ?

cdt.
>
Messages postés
36676
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
21 septembre 2020

Oui biensur, il faut se rapprocher de la caf avec le jugement de garde alternée, ce n'est pas automatique. A défaut de demande c'est le parent qui était l'allocataire avant la séparation qui continue de bénéficier des prestations sociales.
Dossier à la une