Changer de notaire pour une succession

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 17 juin 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
10 septembre 2020
-
 pinatoubon -
Bonjour

Voila mon souci, notre mère est décédée début 2019. Ma sœur s'est accaparée tout les documents personnels, les clés de la maison et la voiture de ma mère et n'a jamais voulu les donner pour ouvrir la succession car sa fille habitait la maison pendant qu'elle faisait des travaux dans la sienne.

Sa fille ayant prévu de partir en août 2019 elle a déposé le dossier pour la succession dans l'étude de son choix (qui n'était pas le mien, notre mère ayant toujours choisi la même étude pour ses démarches je souhaitai que la succession se fasse également chez eux) fin juillet 2019 et depuis .......... Impossible d’accéder a la maison, le notaire garde les clés (bien entendu ma chère sœur a son trousseau même si le notaire soutient que non, que toutes les clés sont a son étude.. comment je le sais? courriers relevés, volets qui sont ouverts/fermés régulièrement) . Un accord avait été trouvé une première fois elle l'a accepté puis 2 semaines plus tard est revenue sur sa décision.. Encore a la suite d'un rendez vous fin juillet 2020, je me suis montré prêt a laisser passer encore des choses (lui laisser la voiture entre autres...) pour régler cette affaire qui me ronge, le notaire a contacté ma sœur devant moi elle semblait d'accord sauf que.... elle partait en vacance 3 jours plus tard et ensuite c'était le notaire.. on m'a donc demandé de patienter jusqu'à début septembre chose que j'ai accepté (comme si j'avais le choix !!) que le notaire nous recontacterai pour finaliser tout ça et enfin procéder a la vente etc... Problème : jusqu'à ce jour (10/09/2020) en début d'après midi aucune nouvelle du notaire, ma patience ayant des limites je m'y rends et la? je suis reçue par une dame qui travail avec lui et qui me dit "bahhhhh écoutez on a pas de nouvelles de Mme .... donc faut que vous la contactiez pour accord parce que nous on peut plus rien faire" (vous vous doutez que la communication entre ma soeur et moi est rompue....) je rappelle donc a cette dame qui n'avait pas l'air au courant que fin juillet suite au rdv avec le notaire, accord avait été trouvé, que le notaire avait dit qu'il nous contacterai début septembre patati patata (je pense que vous avez compris plus vite qu'elle !!) et la elle me dit ahhh non nous y'a plus de rdv ni convocation soit vous trouvez un accord soit c'est le tribunal.. en gros démerdez vous (pardon pour le mot mais je l'ai pris comme ça..)et revenez pour la vente !

ma question est donc :

---------) est il possible de changer de notaire au cours d'une succession ???et si non, que me reste t'il a faire? car j'en peux plus la..

veuillez m'excuser pour le roman mais je voulais être clair, merci d'avance pour vos réponses..
bonne soirée.

2 réponses

Bon
Il serait possible de changer de notaire, mais vous vous y prenez un peu tard. il n'est pas du tout certain que vous trouviez un notaire acceptant de reprendre le dossier compte tenu de l'avancée du règlement de cette succession.
Je vous ferai remarquer que ce notaire n'est pour rien dans les difficultés que vous évoquez , ces dernières trouvant leur origine dans la mésentente entre les héritiers.
Vous pouvez choisir un autre notaire. Mais pour que ce soit ce dernier qui règle la succession, il faut que vous en choisissiez un plus ancien en nomination que votre notaire actuel. Il vous faudra pour cela vous renseigner auprès de la chambre départementale . Votre soeur pourra alors conserver le sien à titre de conseil et à ses frais.Bien entendu, avant cet éventuel transfert de dossier, vous devrez personnellement régler au notaire actuel les prestations qu'il a déjà exécutées.
Bonjour,

Je vis un peu la même situation que vous...depuis plus de 7 ans
Manifestement votre soeur n'a pas souhaité donner suite à votre accord trouvé avant les vacances.
C'est à vous de trouver un accord avec votre soeur puis d'aller voir ensemble le notaire pour le formaliser.
Inutile d'aller voir un autre notaire (sauf si vous vous mettez d'accord avec votre soeur pour cela aussi).
Si aucune discussion ou accord n'est possible avec votre soeur, il ne reste plus qu'a endurer la situation (peut être trouverez-vous un moyen de lui rendre cette situation insupportable à elle aussi de sorte de la ramener à la table de discussion...) ou recourir au tribunal (ce qui ne sera pas forcément plus rapide et risque d'être onéreux)

Au début comme vous j'étais au fond du trou, et puis j'ai fini par apprendre à vivre avec cela !
Dossier à la une