J'ai dû imposer mon fils de 17 ans à son père car il m'a épuisé

Signaler
-
 Gapencaise -
Bonjour,

Mon fils âgé de 17 ans jusqu'à demain car il a sa majorité dans 24h est un enfant avec un trouble du comportement (MDPH) dont je m'occupe depuis toujours.
J'ai divorcé il y a maintenant 7 ans et tant bien que mal nous avons essayé avec ma compagne d'accompagner et aider mon fils dans ses difficultés (structure, suivi psy etc..).
Il ne supporte pas la frustration, du coup il se décharne sur nous quand il arrive à la maison.
Il est provocateur et il sait mettre les gens dans leur retranchement.
En 2018 je me suis retrouvée aux urgences pour épuisement psychologique et j'ai demandé au père de prendre le relais mais il a refusé ainsi que mes proches. J'ai dû aller au CMS et là une évaluation sur 3 mois a été mise en place et on s'est retrouvé devant le juge des enfants qui a mis en place une AEMO mais j'avais toujours la charge de mon fils.
Après plusieurs clash durant ces 2 dernières années nous avons discuté et on lui a dit que l'on attendait le respect avant tout.
Trop compliqué pour lui !
Et là, même situation, j'ai demandé de l'aide au père après un clash agressif et irrespectueux mais il a refusé. J'ai donc dis à mon fils d'aller chez son père car je ne le voulais plus et il a pas eu le choix car j'ai fermé la maison.
Cela est assez violent mais il est destructeur et il me sollicite tellement qu'il m'épuise psychologiquement. Il y a tous les jours quelques choses, il provoque les gens et ne comprend pas les conséquences..
Son père a porté plainte avec lui.
Il est impossible que je le reprenne à la maison !
Est-ce que je peux l'imposer au père ? Est-ce que je risque des poursuites ?
merci pour vos réponses.
sandrine

1 réponse

Messages postés
10875
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 septembre 2020
5 635
Bonjour

Il sera majeur demain, donc personne ne pourra vous imposer de le prendre chez vous. Son père ne sera pas obligé de le garder non plus.

C'est dommage parce que pour 24h vous risquez effectivement des poursuites pour l'avoir mis à la porte alors qu'il était encore mineur.

Il peut vous demander une pension alimentaire pour l'aider financièrement puisque vous ne voulez pas l'héberger. Vous pourrez mettre en avant qu'il ne fait rien et vous a poussé à bout jusqu'à finir aux urgences.
Bonjour,
Merci pour votre réponse, je peux justifier par rapport au jugement que c’était la période du père !
Les 15 premiers jours du mois.
C’est difficile de devoir se justifier de ce que l’on peut vivre car chacun a ses limites et pour ma part je sens bien que les limites ont été atteintes depuis longtemps, j’aurais du réagir avant ...
Messages postés
10875
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 septembre 2020
5 635 > Gapencaise
Bonjour

Vous aviez une garde alternée ou il avait un droit de visite et d'hébergement pour les vacances ?

Parce que si c'est un dvh il n'a pas obligation de prendre son fils, donc vous ne pouviez pas le lui imposer. Après il se peut que le juge en tienne compte par rapport à votre cas particulier mais ça ne sera pas un argument imparable.
>
Messages postés
10875
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 septembre 2020

Pour faire simple le père à pas d’obligation, ce que je trouve très logique mais c’est son fils.
Je voulais simplement un relais de garde, mais c’est difficile e comprendre ce que je peux vivre avec mon fils. J’ai des structures, éducateurs qui ont essayé avec lui et ils n’y sont pas arrivés. Pour le père il n’a pas de problème donc ça sera facile pour lui.
S’il veut me l’imposer de nouveau, il faudra que mon fils le veuille et je n’ai pas l’impression qu’en n’est le cas, vu qu’il a porté plainte contre moi et ma compagne. Mon ex mari nourrit sa haine et ce n’est pas la solution..
Je dois donc attendre une convocation ou vous le conseiller de saisir le Juge ?
Merci
Messages postés
10875
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 septembre 2020
5 635 > Gapencaise
Bonjour

Nul besoin de saisir le juge votre fils est aujourd'hui majeur. Vous ne l'hébergez plus si vous ne le souhaitez plus.

Vous risquez d'être convoquée pour le fait de l'avoir mis dehors alors qu'il n'était pas encore majeur. Vous pouvez dès à présent rassembler des preuves de ce que vous avez vécu (attestations mais surtout passage aux urgences, les éducateurs qui sont intervenus, des médecins, des profs...) ainsi que des preuves que vous avez demandé de l'aide au père qui vous a refusé de vous aider. Comme ça vous aurez déjà un dossier prêt en cas de besoin.
>
Messages postés
10875
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 septembre 2020

Merci pour vos conseils ????
Dossier à la une