AEMO renforcée et deuxième divorce

Signaler
-
 jodelariege -
Bonjour,
Divorcée depuis 5 ans
3 enfants d’un premier mariage, remariée avec 1 enfant de cette 2ème union..
Une AEMO a été décidée par le JE puisqu’il y aurait danger chez nous, éducation trop strict (nous avons 6 enfants dans notre famille recomposée) et mon mari est vu comme un militaire psychorigide (il a élevé 4 enfants d’une précédente union dont deux qui vivent en alternance chez nous et n’a jamais eu aucune remontrance de son ex femme), mais la psychologue a jugé qu’il y avait danger... et mon ex mari est alcoolique et drogué..

Mon mari s’oppose à cette AEMO.. trop intrusif et nous vivons dans sa maison .. Il ne veut personne chez lui...
Pour éviter les conflits je suis prête à prendre la décision de divorcer pour lui éviter l’AEMO, est ce que l’AEMO pourrait s’étendre à ses enfants ou est ce qu’on le laisserait enfin tranquille ?

Quitte à prendre un logement dans la même ville mais ne plus vivre sous le même toit ...

Merci pour votre réponse

5 réponses


bonjour
un juge des enfants a ordonné une AEMO car un service social a estimé qu'il y avait une notion de danger
je n'ai pas bien compris qui est concerné par l'AEMO ,vos enfants? les enfants de votre mari ? toute la fratrie?
qui est cette psychologue qui a alerté le juge? de quel service fait elle partie? il y a du avoir avant une enquête sociale? ou un suivi de la famille?
à la lecture de votre message il semble qu'on reproche à votre mari une éducation trop rigide donc sur ses enfants mais aussi sur les vôtres
donc si vous vous éloignez de lui avec vos propres enfants mais qu'il garde la même attitude avec ses propres enfants je ne vois pas comment la mesure d' AEMO pourrait disparaître
à la lecture de votre message il semble bien que votre mari soit rigide en refusant la loi ;un juge des enfants est la loi......il peut y avoir dans un futur plus ou moins proche un placement des enfants si les difficultés à la maison les mettent trop en danger

Alors c’est mon ex belle mère qui a écrit au juge pour dénoncer des maltraitances sur mes enfants de la part de mon conjoint (ce qui est totalement faux) et pour montrer pattes blanches nous avons acceptés une mesure judiciaire d'investigation éducative sur 6 mois (éducatrice à domicile et rdv avec une psychologue qui n’en est vraiment pas une) qui a décrété qu’il y avait danger chez mon ex mari et chez nous au vu de l’éducation que nous apportons mon mari et moi même (je ne serais dixit la psychologue pas stable non plus puisque je suis d’accord avec les principes d’éducation de mon époux (principes qui ont été modifiés et discutés ensemble pour s’adapter à mes enfants qui n’ont pas eu les mêmes bases au départ, mon ex mari étant totalement absent je n’ai pas pu endosser le rôle de papa et de maman)...

Nos principes éducatifs étant aux antipodes l’un et l’autre avec mon ex mari (peu de règles chez lui les enfants y sont rois) donc les enfants se retrouvent au milieu à en souffrir mais on jette la pierre à mon mari qui a accueillis mes enfants comme les siens...

"est ce que l’AEMO pourrait s’étendre à ses enfants ou est ce qu’on le laisserait enfin tranquille ?"
j'ai répondu à votre question....
de plus il y a eu une mesure d'investigation judiciaire faite par une éducatrice et une psychologue .... pourquoi dites vous que la psychologue n'en est pas une.?
à l'issue de cette mesure d'investigation vous avez du être convoqués par le juge des enfants qui vous a signifié l'instauration de la mesure d' AEMO ... vous avez du être entendus par le juge des enfants......si le juge est informé que la mesure d' AEMO est inopérante ou que les parents y sont formellement opposés et que la notion de danger existe toujours un placement en foyer ou en famille d'accueil peut être envisagé...

Vous y avez répondu et je vous remercie d’avoir prît de votre temps pour le faire, et j’ai répondu plus en détails à vos questions , effectivement nous sommes bien passés devant le juge qui nous a notifiés cette mesure et nous n’y étions pas opposés (mon ex mari et moi même), mon mari n’a pas été convoqué à cette audience et je savais qu’il serait contre... j’essaye de trouver une solution..
donc l' AEMO concerne vos propres enfants ,vous et votre ex? votre nouveau mari n'est donc pas concerné par la mesure puisqu'il n'a pas été convoqué par le juge des enfants....
quels sont les"attendus" de la mesure d' AEMO ?
vous pouvez aussi parler franchement à l'éducatrice du problème d'opposition à toute intervention à votre domicile de votre mari actuel, si il n'est pas concerné par la mesure d' AEMO vous pouvez rencontrer les travailleurs sociaux à leur bureau...

Oui c’est ça, cela concerne mes 3 enfants mon ex mari et moi même (je ne vous avais pas répondu)
Les attendus : De pouvoir rétablir une relation de confiance entre mon ex mari et moi même et rétablir le dialogue, le manque de dialogue et la trop grande différence d’éducation mettrait les enfants en danger...
donc "on ne jette pas la pierre" sur votre mari actuel puisqu'il n' a même pas été convoqué donc pas concerné
cependant il serait plus simple que votre mari actuel accepte de recevoir au moins une fois l’éducatrice comme preuve de sa bonne foi et pour vous épauler ... et calmer le jeu ....un peu de dialogue arrange souvent les choses

Cela me rassure un peu !
Je crois que pour lui il était obligatoire d’être présent à chaque venue de l’éducateur..Et d’avoir des comptes à rendre ....

si il n'est pas concerné il n'a pas de compte à rendre mais l'éducatrice voudra le voir une fois au moins car il s'occupe quand même de vos enfants avec les siens...ce serait une faute de l’éducatrice de ne pas rencontrer votre mari actuel ,beau père de vos enfants au quotidien....ce n'est pas pour mettre en cause votre mari actuel mais pour parler de l'évolution de vos enfants...qui vivent quand même sous son toit...

Merci pour vos précieux conseils ????????

avec plaisir et bonne chance.
Dossier à la une