Delais déclaration aux impôts partage d'une succession

Signaler
Messages postés
29
Date d'inscription
jeudi 17 mai 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
2 mai 2020
-
Messages postés
29
Date d'inscription
jeudi 17 mai 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
2 mai 2020
-
Bonjour,

En matière de délais pour le partage d'une succession aux services des impôts, j'aimerai en connaitre un peu plus.
Par exemple, la personne est décédée le 25/07/2019, le délai pour partager la succession est de 10 mois après le décès donc dans ce cas le 25/05/2020- là ok
mais ce que j'aimerai savoir c'est si cette date butoir du 25/05/2020 est pour effectuer le partage (chez le notaire bien sûr) et ensuite faire les déclarations aux impôts ou s'il faut avoir effectué cette démarche suffisamment tôt, voire un mois avant pour permettre aux impôts d'enregistrer ce partage avant le 25/05/2020 ?

Est ce que les impôts peuvent refuser d'enregistrer les actes si par exemple le partage a lieu vers le 20/05 et que le notaire dépose les actes dans la foulée ? Y a t-il un risque de rejet des impôts car pas assez de temps pour l'enregistrement ?

Merci de m'éclairer à ce sujet

Cordialement

Mme L.

4 réponses

Bonjour.

Délai d'envoi de la déclaration fiscale de succession : avant la fin du sixième mois après le décès.
Déclaration généralement établie par le notaire, et accompagnée des droits à verser.

Cdt
Messages postés
29
Date d'inscription
jeudi 17 mai 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
2 mai 2020
2
merci mais je ne parlais pas de la déclaration des droits de succession qui eux doivent être fait dans les 6 mois après le décès, ça je le savais et cela a été fait .

Là je parle de la déclaration du partage de la succession qui elle doit avoir lieu dans les 10 mois après le décès, de là ma question de savoir jusqu'à quelle date les impôts enregistre la déclaration pour la valider car d'après mon notaire nous aurions dû faire ce partage au moins au 25/04 sous peine de rejet des déclarations ce qui ne me semble pas logique - merci
Messages postés
33276
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
29 mai 2020
12 939
Y a t-il un risque de rejet des impôts car pas assez de temps pour l'enregistrement ?
Vous avez une approche du sujet assez étrange.

le délai pour partager la succession est de 10 mois après le décès donc dans ce cas le 25/05/2020- là ok
Non, ce n'est pas "o.k.".
L'indivision peut se poursuivre éternellement.
Le partage s'opérera lorsque les indivisaires l'auront décidé.
L'article 29 du décret n°55-22 du 4 janvier 1955 portant réforme de la publicité foncière, exonère les co-indivisaires de la publication d'une attestation successorale de propriété prévue après le décès si le partage se réalise dans les 10 mois du décès :
"Il n'est pas établi d'attestation notariée si un acte de partage portant sur la totalité des immeubles héréditaires est dressé et publié dans les dix mois du décès."
Le législateur de 1955 avait prévu ce délai pour inciter les co-indivisaires à en venir rapidement au partage de façon telle que soit dissoute l'indivision, situation générant fréquemment des conflits encombrant les tribunaux.

Est ce que les impôts peuvent refuser d'enregistrer les actes si par exemple le partage a lieu vers le 20/05 et que le notaire dépose les actes dans la foulée ?
Le service de la publicité foncière (ex-conservation des hypothèques) ne peut pas refuser la publication d'un acte de notaire constatant le partage des biens successoraux dès lors que cet acte sera dorénavant le "titre de propriété" commun à tous les membres de l'ex-indivision dissoute par le partage et l'attribution d'un lot à chacun à titre individuel.

Votre message est d'autant plus surprenant que j'avais déjà répondu à votre précédent message récemment déposé sur ce forum, le 20 avril écoulé.
Est-ce que le confinement ,dont vous faisiez état dans ce message, vous a désorientée à ce point ?
https://droit-finances.commentcamarche.com/forum/affich-8536552-delais-partage-succession-suite-confinement
Messages postés
29
Date d'inscription
jeudi 17 mai 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
2 mai 2020
2
merci pour votre réponse et désolée de passer pour une personne qui ne comprend pas, mais une succession coûte suffisamment chère en terme de frais d'actes et de notaire qu'il est important de ne pas se faire avoir et là en l'occurence c'est l'impression que j'ai !

pour résumer :
Il n'est pas établi d'attestation notariée si un acte de partage portant sur la totalité des immeubles héréditaires est dressé et publié dans les dix mois du décès."

je lis dans les 10 mois du décès donc pour moi si on transmet aux services des impôts un acte pour publication vers le 20 mai, nous sommes bien dans les délais de 10 mois (25 mai)? ou bien faut il comprendre en terme de publication, la date réelle de publication et non celle de la déclaration ? telle est là, la grosse question car mon notaire me dit que s'il transmet vers le 20 mai ce sera trop tard au niveau des impôts et qu'ils vont rejeter le dossier ??

et rassurez vous le confinement ne m'a pas désorientée à ce point, je suis toujours lucide, au contraire cela me permet de bien réfléchir sur ma situation afin de ne pas me laisser avoir par un notaire peu compréhensif en ces temps de confinement justement ...

le confinement ne nous aura juste pas permi de faire le partage comme nous sommes prêts à le faire depuis mi mars malheureusement

merci de votre compréhension et encore excusez moi de demander des éclaircissements

Cordialement
Messages postés
33276
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
29 mai 2020
12 939
ou bien faut il comprendre en terme de publication,la date réelle de publication et non celle de la
déclaration ?

1-ce n'est pas une déclaration mais un acte notarié obligatoirement pour être publié.
2-il s'agit de la date du dépôt à la conservation des hypothèques aux fins de publication.

mon notaire me dit que s'il transmet vers le 20 mai ce sera trop tard au niveau des impôts et qu'ils vont rejeter le dossier ??
Rejet de la publication de l'acte de partage sans qu'il ait été précédé d'une attestation successorale de propriété.

un notaire peu compréhensif en ces temps de confinement justement ...
Je vous comprends.
Il est responsable de la propagation du Covid 19 et vous en supportez les conséquences.
Portez le masque sinon, vos jours seront comptés.
Messages postés
29
Date d'inscription
jeudi 17 mai 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
2 mai 2020
2
merci pour vos réponses, ainsi que votre humour blessant pfftt
Dossier à la une