Succession d'un enfant héritier qui décède [Résolu]

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 1 mai 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2020
-
 Keyfire -
Bonjour,

Je me permets de vous contacter pour une situation un peu compliquée.

Au décès de ma grand mère, son bien immobilier (maison) a été divisé entre ses 4 enfants héritiers qui laissent pour l'instant l'usufruit de la maison à son conjoint et qui récupéreront leur part au décès de ce dernier. Depuis ces faits, l'un des enfants est décédé (appelons le Monsieur D.). Monsieur D. a trois enfants (donc les petits enfants de ma grand mère) issus d'une première union, puis a été remarié avec une femme avec qui il ne vivait plus mais dont il n'a pas divorcé. Pouvez-vous m'indiquer si la part qui revenait à Monsieur D. soit 1/4 de la maison de ma grand mère ("biens propres"), ira directement aux enfants de Monsieur D ou si ce 1/4 sera divisé entre ses enfants et sa femme désormais veuve ("conjoint survivant") ? J'entends différentes choses, à savoir que la veuve obtient automatiquement 1/4 de l'héritage et de l'autre on me dit que les biens immobilier ne sont transmissibles qu'en ligne directe et que la femme veuve ne peut hériter d'un bien immobilier appartenant initialement à ses beaux parents.

Je vous remercie beaucoup par avance pour votre aide.

Cordialement

1 réponse

Messages postés
33365
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
5 juin 2020
13 034
Pouvez-vous m'indiquer si la part qui revenait à Monsieur D. soit 1/4 de la maison de ma grand mère ("biens propres"), ira directement aux enfants de Monsieur D
Monsieur D était "propriétaire" de ses droits depuis le décès de sa mère.
Obligatoirement, ses enfants étant ses héritiers les retrouvent dans sa succession et non celle de leur grand-mère.

J'entends différentes choses, à savoir que la veuve obtient automatiquement 1/4 de l'héritage...............
Ceci est exact.
En l'absence de divorce, le mariage n'étant pas dissous, l'épouse recueille effectivement 1/4 des biens composant la succession de son défunt conjoint dès lors qu'il laisse des enfants nés d'une précédente union.

.......et de l'autre on me dit que les biens immobilier ne sont transmissibles qu'en ligne directe et que la femme veuve ne peut hériter d'un bien immobilier appartenant initialement à ses beaux parents.
C'est faux.
Merci beaucoup pour votre réponse
Belle soirée à vous
Dossier à la une