Litige loyers

Signaler
-
Messages postés
21826
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
30 mai 2020
-
Bonjour,
Bonjour, j'étais locataire. Le bail indiquait une chaudière individuelle pour un chauffage individuel. Lorsqu'arriva le froid et voulant me chauffer, je me suis aperçu que la chaudière n'existait que pour chauffer l'eau de la salle de bains. J'ai averti mon propriétaire que je ne paierai plus une partie du loyer (loyer charges comprises) tant que je n'aurais pas de chauffage individuel. Il m'envoie l'huissier, je conteste devant le tribunal en entamant une procédure et là le 31 MARS 2020, je perds en première instance! Je ne comprends pas et je suis remonté. Un bien est loué avec un vice caché en occurrence la chaudière ce qui démontre le caractère malintentionné des propriétaires et pourtant je perds. Aujourd'hui je veux faire appel mais trois avocats me le déconseillent, pourquoi? J'ai jusqu'au 17 mai pour trouver un avocat qui me soutient dans ma démarche et gagner cette action.
J'espère votre analyse et vos conseils.
Cordialement,

3 réponses

Messages postés
4931
Date d'inscription
lundi 1 octobre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
30 mai 2020
780
tees avocats, ont du te dire, que pour ne plus payer une partie du loyer (ou tout au moins le placer, sur un compte séquestre)

il faut une décision du tribunal, qui t'y autorise
n empêche que l origine du litige est un vice caché et non pas les loyers qui ne sont que la conséquence
Messages postés
1021
Date d'inscription
samedi 1 décembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
30 mai 2020
44 > Hal
Bonjour,

Certes il y a un litige là-dessous mais comme mentionné plus haut, vous vous êtes mis en tort en ne payant plus une partie du loyer sans décision judiciaire.
On ne décide pas sur un coup de tête de ne plus payer car il y a un litige !

Si vous aviez continué à payer et contacté les services de la mairie pour signaler un logement non-décent car pas de chauffage mais seulement fourniture d'eau chaude, là vous auriez peut-être eu gain de cause et votre propriétaire aurait été obligé d'effectuer des travaux.

Vos avocats ont raison ! Commencez par rattraper votre retard de paiement au plus vite et être à jour de vos loyers COMPLETS, ensuite vous pourrez lancer une démarche auprès de la ville pour logement non-décent.
>
Messages postés
1021
Date d'inscription
samedi 1 décembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
30 mai 2020

j ai quitté le logement
logement déclaré indécent par agence Soliha
logement en meublé mais aucune liste mobiliers annexées à l entrée des leux
Messages postés
4931
Date d'inscription
lundi 1 octobre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
30 mai 2020
780 > Hal
ok tu as quitté le logement, mais à ce jour combien d'arriérés de loyer as tu?
>
Messages postés
4931
Date d'inscription
lundi 1 octobre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
30 mai 2020

1500 euros 50 euros par mois depuis le début du litige sur 320 euros et 24 mois
Messages postés
5562
Date d'inscription
samedi 22 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
30 mai 2020
2 425
bonjour
inutile de faire appel vous allez perdre .
il vous faut payer tous les loyers en retard et ensuite intenter une action contre le propriétaire pour location de logement insalubre .
Messages postés
21826
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
30 mai 2020
4 640
Bonjour,

Quand vous arrêtez de payer le loyer de vous-même, sans décision de la préfecture ou du tribunal, vous vous mettez direct en tort vis à vis du juge, d'où sa décision. Vos avocats ont parfaitement raison, d'autant qu'il faut arrêter de voir du "vice caché" partout.

Ces notions sont précisément encadrées et si vous n'assignez pas l'autre avec le bon motif, c'est perdu d'avance !

Vous auriez dû simplement mettre votre bailleur en demeure de vous procurer du chauffage. En outre, une "chaudière qui fabrique de l'eau chaude pour une baignoire", chez moi, ça s'appelle un ballon d'eau chaude, rien à voir avec une chaudière.

Cordialement,
Dossier à la une