Que faire pour séjour commencé puis annulé ?

Signaler
-
 Passante -
Bonjour,

Nous avions réservé via HELIADES un séjour à Madère du 12 au 22 mars au Pestana Hôtel Gardens.
Nous avons pris un forfait : vols transferts, All Inclusive, suite spacieuse avec vue sur mer et vue sur montagne

Le 17mars, tout allait encore bien.
Les touristes qui avaient voyagé avec Transavia devaient rentrer mais pas nous qui avions choisi TAP Portugal pour son plus grand confort.
Bien que les vols TAP Portugal étaient toujours maintenus, nous avons été contraints de quitter notre hôtel Pestana Gardens à Funchal mercredi 18 mars et sommes rentrés, par vol TRANSAVIA dans la nuit de mercredi à jeudi épuisés .
Ce départ ressemblait plus à une expulsion !
Nous avons été avertis à 11 heures pour un départ à 13 heures !

Nous devions rentrés le dimanche 22 et notre vol n'a pas été supprimé!
Nous avons eu un retour SCANDALEUX

Entassés dans l'avion
Entassés dans la navette du terminal à Orly
Entassés devant le seul tapis des bagages circulant pour 3 vols !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Puis complètement livrés à nous-mêmes ensuite. Certains avaient leur voiture à Nantes, Lyon, Toulouse ou Bordeaux!
Il fallait se débrouiller seuls pour rentrer chez nous.

Cela nous a occasionné de nombreux frais et surtout une annulation de la moitié du séjour offert par la famille pour les 71 ans de mon mari.
Ce jour, suite à mes demandes répétés,à un courrier recommandé refusé, la société Héliades m'annonce refuser de prendre en charge le remboursement en invoquant la clause de "circonstances exceptionnelles et inévitables".

Que faire ?

3 réponses

Bonjour,
Visiblement Heliades est coutumier du fait, et nous sommes près de 200 à avoir subi la même mésaventure au Cap Vert, et à avoir eu la même réponse stéréotypée !!!
Faites comme moi, n'en restez pas là, Heliades veut nous intimider afin qu'on abandonne les poursuites, sachez que loi du 25/03.ne concerne que les annulations, votre séjour comme le mien à eu lieu mais ne s'est pas fini comme il aurait dû, c'est donc le Code du Tourisme qui s'applique... Et puis, entre nous, circonstances exceptionnelles et inévitables, c'est juste un fourre-tout juridique pour ne pas indemniser, exceptionnelles non carb les autres your operateur font des efforts, inévitables si, Heliades est specialiste du Voyage, le Coronavirus était connu au moment de votre départ, Heliades nous a ma conseillé... Heliades doit payer.
En attendant, Heliades s'est fini et je déconseille vraiment.
Personnellement j'irai jusqu'au bout, Mediateur du tourisme, DGCCRF, association de consommateurs et même assistance juridique, par principe et parce qu'Heliades me doit ce que j'ai payé, j'utiliserai tous ses moyens les après les autres jusqu'à obtenir gain de cause car j'aime pas la, façon de faire d'heliades.
Bon courage à vous et tenez bon, Heliades est hautain mais on l'aura
Bonjour,

Merci pour tout

J'ai bien sûr fait une LRAR à la société HELIADES avec mise en demeure du remboursement complet du voyage.
Aucune réponse.
Je fais partie de Que Choisir. Le groupe local m'a répondu qu'il n'y avait rien à faire tant que les textes restaient flous sur les voyages interrompus.
Il faut, d'après eux, attendre une jurisprudence....
J'ai contacté le médiateur du tourisme et déposé une action. Il faut attendre plusieurs mois...
bonjour,
J'ai adhéré à UFCqueChoisir et pour mon problème de séjour écourté, ils ont fait un courrier recommandé, et Héliades a maintenu sa réponse et regrette de ne pouvoir accorder de dédommagement prétextant un cas de force majeure.
Mon assistante juridique leur a également envoyé un courrier, leur rappelant que l’organisation Mondiale de la Santé a déclaré que le COVID-19 constituait une pandémie mondiale le 11.03.2020, que les juges ont souvent considéré que la force majeure pouvait être écartée lorsque les maladies étaient connues, de même que leurs risques de diffusion et effets sur la santé.... mais Héliades très obstiné maintient toujours sa position de refus concernant le remboursement des prestations non consommées.
La DGGCRF m'écrit : " En tout état de cause, afin de faire valoir l’inexécution partielle de votre voyage par le professionnel, je vous invite recourir à la médiation pour tenter de résoudre votre litige, en vous prévalant des dispositions de l’ordonnance et des documents portés à notre connaissance dans votre plainte."
J'ai donc déposé plainte auprès du Médiateur du Tourisme, j'attends leur conclusion sachant que cela peut prendre plusieurs mois, ma patience n'a d'égale que l' obstination d'Héliades à maintenir ce séjour. Pas besoin d'être extralucide pour deviner que vu la pandémie, le risque était grand de devoir rapatrier leurs clients... Ce sont des professionnels du tourisme !!!
Que m'importe combien ça leur a coûté de nous rapatrier, si on doit évaluer le prix des angoisses générées à cause du maintien du séjour, on a payé bien plus qu'eux, Héliades nous a rapatrié dans un avion avec des personnes venant de l'hôtel contaminé, ils ont mis nos vies en danger... La décision d'annuler les séjours, eux seuls pouvaient la prendre ! À eux d'en payer les conséquences, c'est un risque mal calculé de la part de ces professionnels, ils ont perdu mais je n'ai pas à subir leur incompétence.
Si le Médiateur du tourisme ne me donne pas raison, alors j'irai en justice faire valoir mes droits, et si cela ne suffit pas, j'irai à la Cour Européenne, il n'est pas question que cela reste impuni.
Foutu pour foutu, je me battrais jusqu'au bout et utiliserai toutes les possibilités de le faire.
Bonjour,
voici pour vous aider le texte de l'ordonnance pris par le gouvernement français concernant les conditions de remboursement
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000041755833

Maintenant, cela ne retire pas le texte réglementaire européen.
Je vous conseille (si ce n'est déjà fait)
- LRAR de mise en demeure de remboursement
- de contacter une association afin de pouvoir faire une action collective qui aura plus de chance d'aboutir qu'une action individuelle

bon courage