Demission et préavis

Signaler
-
 rirififiloulou -
Bonjour, j'ai donné ma démission et mon préavis devais s'arrêter le 20 mars date à laquelle je soldai mes 15 jours de congés payé pour être à disponibilité le 08 avril.
Avec le confinement mon employeur m'à mis au chômage technique le 17 mars. De plus la caisse des congés payé est fermé.
Je devai aller en belgique rencontrer un employeur avec lequel je devais collaborer(sans promesse d'embauche). Mon préavis peut il être prolongé le temps que mon employeur puisse déclarer mes congés payé? Ce qui me permettrai de ne pas me retrouver sans revenu.

2 réponses


il faudrait pour cela que votre employeur accepte une prolongation du préavis pour vous placer en activité partielle, cela me paraît peu vraisemblable...faites toujours la demande.

bonjour,

en matière de préavis, tout est possible (le supprimer, le raccourcir, le rallonger d'une durée raisonnable) sous réserve d'une condition : l'accord entre l'employeur et le salarié.
Néanmoins, dans ce cas précis (prolonger le préavis afin de prendre des congés payés), cela ne me paraît pas possible : une période de préavis et une période de congés payés ne peuvent se confondre.
Par ailleurs il me paraît invraisemblable que la caisse de cp du bâtiment n'assure plus le paiement des droits des salariés. renseignez vous sérieusement auprès d'elle.

je viens d'aller sur les sites de plusieurs caisses régionales : l'accueil physique et téléphonique sont fermés, mais les télédéclarations des employeurs sont toujours traitées.
Mon employeur m'à dit qu'il ne rèussisait pas à déclarer mes congés, ce qui m'arrange d'ailleur , car je devais les prendre du 23 mars au 08 avril ensuite partir pour la belgique.
Mais à cause du covid 19 mes projets tombent à l'eau. Donc si j'avais soldé mes congés je me retrouverai sans revenu. Donc puis je rester au chômage technique le temps de la crise ??
Dossier à la une