Etat des lieux de sortie non signé et restitution dépôt de garantie

Signaler
-
djivi38
Messages postés
32779
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
31 mars 2020
-
Bonjour,

J'ai effectué l'état des lieux de sortie de mon ancien logement en date du 15 février 2020. Etant en total désaccord avec les remarques faites par ma propriétaire, j'ai tout simplement refusé de signer l'état des lieux. Pour préciser la situation, la propriétaire a coché les cases de l'état des lieux SANS faire le tour de chacune des pièces et a noté que l'ensemble de la maison était en mauvais état (sans aucune autre précision!), ce qui est loin d'être le cas! D'où mon refus de signer!
Je souhaiterais savoir, puisque c'est un état des lieux non-contradictoire, quels sont les délais dont dispose la propriétaire pour effectuer un nouvel état des lieux par un huissier et, par extension, à partir de quel moment je suis en droit de demander la restitution totale du dépôt de garantie. J'ai lu beaucoup de choses sur différents forums mais sans trouver de réponse précise à mon cas.
Si quelqu'un a des infos concernant les délais, je lui en serais reconnaissante.
Cordialement!

2 réponses

Messages postés
15739
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
20 mars 2020
3 808
bonjour

il n y a pas de délai précis pour l'EDL par huissier
un délai raisonnable
au dela d'un mois cela parait un peu long.

pour la restitution du dépôt de garantie
c'est 2 mois après le rendu des clés.
djivi38
Messages postés
32779
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
31 mars 2020
7 575
bonjour,

pas vraiment faux pas vraiment juste ... Il y a des nuances et des précisions à apporter...

;-))
sleepy00
Messages postés
15739
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
20 mars 2020
3 808 > djivi38
Messages postés
32779
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
31 mars 2020

En effet pour le délai de 1 mois après la restitution des clés. si pas d'EDL (sachant qu'ici un EDL pourrait encore avoir lieu)

mais pour le reste
Pas si faux que ça.
Les juridictions jugent un délai raisonnable, aussi en fonction des circonstances.
il n y a aucune règle stricte de délai.

il y a en effet des jurisprudences qui accepte 15 jours et une qui refuse plus de 3 mois. rien ne dit pour autant que 2 mois serais accepté...

au niveau 1ere instance j'ai déja vu le tribunal refuser 1 mois , et au contraire accepter mois.
en fonction des circonstances ... tout le monde ne va pas en appel ou en cassation pour ce genre d'histoire.
djivi38
Messages postés
32779
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
31 mars 2020
7 575 > sleepy00
Messages postés
15739
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
20 mars 2020

Merci de tes explications complémentaires ;-))
Messages postés
32779
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
31 mars 2020
7 575
bonjour,

en cas de litige, c'est la partie la + diligente qui peut faire appel à un huissier le + rapidement possible ... sous un délai de «15 jours, mais en tout cas inférieur à 3 mois » dit la Cour d'appel de Montpellier dans son arrêt du 22 mai 1996.

Quand l'EDLS n'est pas contradictoire, ET sauf appel à un huissier, c'est comme s'il n'y avait aucune dégradations, et donc aucune retenue ne peut être faite sur le DG et la restitution de l'intégralité du DG peut être réclamée dans LE mois qui suit le rendu de l'intégralité des clés.

Je vous propose de lire mon topo sur la restitution du DG :
https://droit-finances.commentcamarche.com/forum/affich-8408392-rendre-l-appartement-tel-qu-il-etait#2

cdt.

« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –
Merci pour ces réponses.
Je comprends qu’il règne un certain flou juridique concernant le « délai raisonnable » (a l’appréciation de chacun en gros) pour un EDL par huissier.
Dans tous les cas je dois encore patienter pour réclamer l’intégralité du DG, donc pas avant le 16 mars pour espérer avoir les 10% supplémentaires. Ou ça n’est pas le cas dans ma situation??
djivi38
Messages postés
32779
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
31 mars 2020
7 575 > Sram
A ma connaissance, il n'y a que les 3 conditions mentionnées au § II-H de mon topo... et votre situation présente n'est pas envisagée dans cet art 22 - 7 de la loi du 6/7/1989... mais je ne suis vraiment pas sûre que vous ayez droit aux pénalités de retard, vu que vous avez fait obstacle (refus de signature) à la réalisation d'un EDLS contradictoire.

La loi 89-462 de la loi du 6/7/1989 (article 3-2) stipule :
<< A défaut d'état des lieux ou de la remise d'un exemplaire de l'état des lieux à l'une des parties, la présomption établie par l'article 1731 du code civil (*) ne peut être invoquée par celle des parties qui a fait obstacle à l'établissement de l'acte ou à sa remise à l'une des parties. >>

(*) Article 1731 du Code civil :
« S'il n'a pas été fait d'état des lieux, le preneur est présumé les avoir reçus en bon état de réparations locatives, et doit les rendre tels, sauf la preuve contraire. »
et la "preuve contraire" est un EDLS par un huissier.


cdt.
Dossier à la une