Chiot border collie contre 250€ neosurf [Résolu]

Signaler
-
 Armelle62 -
Bonjour,
J'ai répondu à une annonce sur le bon coin... Pour avoir un chiot border collie contre 250€ payables en neosurf et non en liquide ou chèque....
Je trouve que la personne insiste un peu trop... Elle me d demande de lui montrer les preuves d'achat neosurf avant d'aller voir le chien. Pour le moment je n'ai pas acheté de neosurf car il n'y a aucun buraliste qui en vend à côté de chez moi..
Est ce une arnaque ? Car pour le moment on ne me demande pas de les envoyer mais seulement de les remettre au moment de l'échange du chien...

4 réponses

Messages postés
36096
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2020
1 995
Salut

Arnaque à 100%

On ne règle jamais un achat avec coupons neosurf ou PCS. La, elle attend la photo des coupon pour retirer l'argent. Le chien n'existe pas.

Aussi, on achète jamais un animal sans le voir en vrai.

Et encore, quand c'est trop beau pour être vrai (chiot à 250€ alors que les prix du marché sont entre 800 et 1200€), c'est que c'est trop beau pour être vrai.
Messages postés
2124
Date d'inscription
jeudi 2 juillet 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
29 janvier 2020
7
Bonjour,

Oui il s'agit d'une très probablement d'une arnaque, le chien n'existe pas.

Le simple fait de montrer le code Neosurf permet d'encaisser l'argent dessus si je ne me trompe pas.
Messages postés
3635
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
29 janvier 2020
1 909
Bonjour,

Certainement une arnaque oui. C'est un des moyens de paiement des arnaqueurs. Avec la photo de preuve, ils iront récupérer l'argent.

Un vendeur d'animal honnête trouverait anormal de devoir faire payer avant que son futur maitre ne l'ait vu ou rencontré. Son insistence montre sa malhonnêteté. Je ne me prononce pas sur le prix du chien qui pourrait être bas comparé à la valeur et qui serait un autre indice montrant qu'il s'agit d'un escroc.
Merci beaucoup pour votre réponse
Je ne vais donc pas y donner suite
Dossier à la une