Chômage après avoir travaillé à l'étranger

Signaler
-
 Yopi -
Bonjour,
j'aimerais avoir un renseignement sur la situation d'une personne qui a travaillé dans un pays de l'UE pendant quelques années et qui revient en France. on lui a dit qu'il aura le droit au chômage à condition de travailler une journée en France, que la période prise en compte est le nombre de mois qu'il a travaillé mais que l'ARE
est calculé sur le la journée de travail en France: concrètement, si la personne fait 7h d'intérim sur quelques jours pour avoir l'équivalent d'une journée de travail à 10e /h, comment sera calculé son chomage dans ce cas.
Merci

2 réponses

Messages postés
126
Date d'inscription
mercredi 18 décembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
9 janvier 2020
11
Bonjour

Vous devez avoir les formulaires U1 et U2 délivrés par l'organisme de sécurité sociale du pays ou vous étiez
Vous disposez de 7 jours pour faire votre demande de transfert de vos droits en France avec les documents ci dessus a :

Pôle Emploi
Employment Centre
Le Cinétic
1 avenue du Docteur Gley
F-75020 Paris

En espérant que vous avez bien fait les démarches avant de partir . Cordialement .
Bonjour,
Il n y a pas de droits ouverts dans le pays ou la personne a travaillé. Elle a son u1 mais du coup elle ne peut pas avoir le chômage tant qu elle n'a pas bossé en France au moins une journée. J aimerais savoir dans le cas ou elle fait 7h en interim 10e de l'heure, comment sera calculé son chômage dans ce cas ( juste pour avoir une idée)
Bonjour Luce,

Pour être plus précis, a son retour en France la personne a demandé le chômage a pôle emploi et elle a eu un refus avec le motif qu'elle n'a pas eu d'activité en France, du coup elle a signée un cdi comme baby-sitter ( avec une agence de garde d'enfants) parce-que son Conseillé lui a dit qu'elle doit travailler au moins une journée en France, après ça on lui a dit qu'elle doit avoir une fin de contrat.

Le problème qui se pose pour elle, c'est que elle n'a pas de ressources et que avec ce travail elle ne gagne que 200e par mois, du coup elle a vraiment besoin de ce chômage pour survivre (en attendant de trouver autre chose).

Est ce que vous pensez qu'elle aura le droit au chômage si elle fait une sorte de rupture de contrat a l amiable ? J'ai compris de votre message qu'elle n'aura pas le droit a grand chose vu que elle bosse que 1 ou 2 h par jours mais n y a il un revenu minimum avec le chômage ?
une sorte de rupture de contrat a l amiable
Cela n'existe pas chez pôle emploi en CDI.

Oui, il existe un minimum mais celui-ci est pondéré par le %age du temps partiel.
Ah ok. J'ai vu sur internet que dans le cas de rupture conventionelle c'était possible de toucher le chômage.
Merci pour vos réponses.
Oui, mais ce n'est pas une rupture à l'amiable... Elle doit obéir à une procédure rigoureuse et dans ce cas, elle ouvre le droit aux indemnisations au même titre qu'un licenciement mais je ne vois pas en quoi cela va solutionner le problème financier vu que le SJR sera fonction du salaire perçu.
Non non c'était 2 questions différentes, savoir comment c est calculé et quelle fin de contrat faut il avoir pour avoir droit au chômage.

Reste a voir si son chômage sera supérieur au 200e qu elle gagne maintenant, autrement ca ne sert a rien de perdre le peu de ressources qu elle a maintenant avec ce travail.
Dossier à la une