Bien investir avec ses enfants suite à donation?

Signaler
-
 Domi76 -
Bonjour,

J'ai hérité d'un immeuble en indivision en 1997.

Pour me permettre d'en détenir l'entièreté, il y a eu licitation en 1998 et en compensation de l'usufruit qui y était attaché, une rente viagère a été établie, rente qui s'est éteinte en 2012.

En 2010, la propriété a été transmise à mes 2 enfants, j'en ai gardé l'usufruit et, par conséquent, les revenus qui y étaient liés.

D'un commun accord, la propriété est vendue et l'acte sera signé fin février 2020.

L'usufruit pourra être transformé en capital ou en rente viagère.

Nous souhaitons tous 3 réinvestir la totalité de la vente. Une rente viagère serait définie en contrepartie.

Est-il possible de conserver la totalité de la vente en nue propriété à mes 2 enfants et de définir une rente viagère ? Comment est-elle calculée?

Si une propriété est achetée par mes enfants avec le capital et que je l'occupe, est-ce qu'elle peut venir en compensation de la rente viagère ?

Et enfin à mon déménagement lorsque je ne pourrai plus habiter le bien, la rente viagère pourrait-elle redevenir effective ?

Merci pour vos lumières
Amitiés

1 réponse

Messages postés
32273
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
24 janvier 2020
11 891
Si une propriété est achetée par mes enfants avec le capital et que je l'occupe, est-ce qu'elle peut venir en compensation de la rente viagère ?
Les fonds dégagés de la vente de ce bien démembré peuvent parfaitement être réinvestis dans l'acquisition d'un nouveau bien dans les mêmes conditions de démembrement.
Les droits de chacun sont maintenus.
Par contre, vous ne pouvez pas conserver vos droits en usufruit permettant votre maintien dans les lieux et, tout à la fois, percevoir cette rente viagère

Et enfin à mon déménagement lorsque je ne pourrai plus habiter le bien, la rente viagère pourrait-elle redevenir effective ?
Si vous avez conservé vos droits en usufruit, il vous appartiendra de louer les lieux pour en percevoir les "fruits" que sont les loyers.

Vous voulez tout avoir "le beurre et l'argent du beurre" . Il faut choisir !!
Merci beaucoup pour votre réponse !

Il n'est pas question de percevoir une rente viagère si j'occupe la propriété en tant qu’usufruitière et je comprends que cette rente ne prendra effet qu'à l'abandon de l'usufruit, c'est à dire quand je partirai de la propriété si je ne la loue pas.

Mais mon notaire m'avait affirmé que je ne pouvais prétendre à occuper la nouvelle propriété à titre de résidence principale, dans les mêmes conditions de démembrement que précédemment, en suspendant la rente viagère compensatrice le temps de l'occupation. Il fallait pour cela que je ne sois pas propriétaire actuelle, et ce depuis 2 ans minimum, de mon habitation principale.
Dossier à la une