Sinistre assurance automobile "gestion abandonnée"

Signaler
-
madmyke
Messages postés
44105
Date d'inscription
lundi 21 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2020
-
Bonjour,
Jeune conducteur j'ai malheureusement reculer sans regarder à moins de 10 km/h et j'ai très légèrement percuté une voiture de face (choc vraiment très léger) . La plaque d'immatriculation du véhicule tiers est tombée pour moi il y avait juste à revisser la plaque. Aucun dommage visible. Cependant j'ai du déclarer le sinistre à mon assurance (AGPM). J'ai donc maintenant un malus me faisant passer à plus de 1 au CRM. Cependant, voilà presque 2 ans et je n'ai toujours rien réglé pour ce sinistre. Je viens de regarder sur le site de l'AGPM et il y a inscrit : "gestion abandonnée" avec aucune expertise.
Cela signifie-t-il qu'il n'y avait finalement aucun dégât sur la voiture tiers ? Puis je donc faire annuler le sinistre ?
Merci d'avance de vos réponses.

2 réponses

Messages postés
4074
Date d'inscription
lundi 1 octobre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
28 janvier 2020
488
helas non, tu ne peut faire annuler le sinistre
ton malus est donc bien réel
Merci de vos réponses ! Tant pis pour moi donc !
Messages postés
44105
Date d'inscription
lundi 21 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2020
52
Bonjour

gestion abandonnée signifie peut être qu'il y a eu une intervention de votre assurance (ouverture du dossier) puis, que pour une raison ou une autre, il n'y a pas eu de "conclusion" et que les deux parties en restent là. Si les frais sont trop bas (hypothèse).

Par contre l'assurance ayant ouvert un dossier, qui est probablement à charge puisque vous sembliez en tort et le simple fait d'avoir ce dossier ouvert (et fermé), donne une raison à l'assurance pour appliquer le malus.
C'est pour cette raison que pour des frais aussi bas, il est parfois plus intéressant de proposer une arrangement direct avec le la personne impliquée. C'est nettement moins cher que le malus. Si bien sur la partie adverse accepte et que le montant reste raisonnable.


Bav

madmyke
Messages postés
44105
Date d'inscription
lundi 21 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2020
52 > ptiboy
Messages postés
4074
Date d'inscription
lundi 1 octobre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
28 janvier 2020

Illégal ? On parle de quoi ? De la proposition d'arrangement direct ? Si oui ce n'est en rien illégal.
Si pas je ne comprends pas ce qui l'est :-)
ptiboy
Messages postés
4074
Date d'inscription
lundi 1 octobre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
28 janvier 2020
488 > madmyke
Messages postés
44105
Date d'inscription
lundi 21 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2020

dans le cas exposé, Sahnel recule, et la plaque de l'autre voiture tombe, même si la réparation coutera le prix de 2 rivets, c'est un sinistre, qui doit être déclaré selon le cda
donc l’arrangement entre les 2 parties est légal, s'il n'as pas pour but, de "contourner" le L113-2
J'imagine que ptiboy parle du fait qu'il est illégal de proposer un arrangement en direct, sans passer par l'assurance, car d'après l'article dont il parle :
"L'assuré est obligé :....... [....] 4° De donner avis à l'assureur, dès qu'il en a eu connaissance et au plus tard dans le délai fixé par le contrat, de tout sinistre de nature à entraîner la garantie de l'assureur. Ce délai ne peut être inférieur à cinq jours ouvrés."
ptiboy
Messages postés
4074
Date d'inscription
lundi 1 octobre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
28 janvier 2020
488 > Tony
exactement, en principe, tout sinistre doit être déclaré à l'assurance, quels que soient les tords
madmyke
Messages postés
44105
Date d'inscription
lundi 21 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2020
52
Rien à voir avec tort ou droit.

"de tout sinistre de nature à entraîner la garantie de l'assureur."

Si parle et que je m'arrange avec le tiers impliqué et donc que je ne déclare rien, ni lui, il n'y a pas de sinistre et donc pas d'engagement de l'assureur.
Je simplifie: je recule et je fais tomber la plaque disons sans autre dégâts. On sort de nos véhicules, on discute et je propose 50 € pour qu'il puisse faire poser une nouvelle plaque. Je lui donne 50€ (limite avec un reçu), je lui paie et tout le monde continue sa route.
L'assurance n'est pas impliquée et je ne contreviens à rien du tout.

Aucune loi (et pas un contrat d'assurance) ne m'oblige à déclarer un sinistre matériel.
Si je ne le fais pas je ne serai pas indemnisé, c'est tout.

Ce qui n'est pas autorisé, c'est de "cacher" un sinistre dans lequel l’assureur se verrait impliqué. Cette limitation permet logiquement à l'assureur de se retourner contre son assuré si il fait le con puis invoque son assureur.
Dossier à la une