Indemnité

- - Dernière réponse :  Marie - 11 nov. 2019 à 12:09
Bonjour, je suis actuellement au chômage suite à un licenciement pour inaptitude à mon poste au mois d'août, mon inscription est faite depuis chez pôle emploi, dossier rempli tout est fait, a mon étonnement je ne peu rien percevoir avant janvier 2020 en allocations chômage par rapport au chèque d'indemnités que j'ai pu recevoir, est ce normal, j'ai demandé un recours auprès de chez pôle emploi, quelqu'un pourrait il m'éclaircir sur ce sujet, cordialement.
Afficher la suite 

5 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
Bonjour,

Est ce un licenciement suite à une inaptitude d'origine professionnelle (maladie professionnelle ou accident de travail) et donc indemnités spéciales de licenciement et indemnité compensatrice de préavis ?

Si oui, avez vous vérifié l'attestation Pôle Emploi (c'est à dire que c'est mis en motif inaptitude d'origine professionnelle) ?

A vous lire,

Cdt

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25578 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de nenuphar
0
Merci
Merci pour votre réponse rapide et concrète, licenciement pour inaptitude physique d'origine non professionnelle, j'ai donc reçu les indemnités compensatrice de congés payés, et indemnités de licenciement, cordialement
Commenter la réponse de Marie
0
Merci
- avez vous perçu une somme importante en indemnité compensatrice de congés payés ? et/ou des indemnités supra-légales que vous avez négociées ou prévues par votre convention collective ?

Sur la notification ARE, vous avez un paragraphe le calcul de vos droits : le point de départ de votre indemnisation tient compte de x jours de différés calculés à partir de vos indemnités compensatrices de congés payés, x jours de différé spécifique calculé à partir des indemnités de rupture de votre ou vos contrats de travail, 7 jours de délai d'attente.

Au niveau du détail du calcul de votre allocation, votre salaire journalier de référence vous semble correct ?
J'ai perçu un chèque d'indemnités d'une ancienneté de 14 ans, le montant net de l'allocation est de 27,89e, la durée maximum d'indemnisation sera de 272j, 69j de différé calculés à partir des indemnités compensatrice de CP, 88j de différé spécifiques calculés à partir des indemnités de rupture du contrat de travail. Le nombre de jours travaillé retenu est 194j, mon allocation représente 75% des salaires antérieur brut.
> Marie -
Quelle était votre situation les 28 derniers mois précédents la rupture de votre contrat de travail (ou 36 mois si vous aviez 53 ans ou plus à la rupture de votre contrat). Je me permets la question par rapport aux nombres de jours travaillées retenus 194 jours.

Si vous avez 88j de différé spécifique c'est que vous avez du avoir des indemnités supra-légales et celles ci génèrent un différé. Ou alors il y aurait un souci dans le calcul du sjr et donc de votre allocation.
Commenter la réponse de nenuphar
0
Merci
J'étais en poste je n'ai jamais arrêter de travailler, sauf la pour mon licenciement pour inaptitude depuis novembre 2018, je pense avoir un soucis avec mes calculs, j'ai demandé un rdv au pôle emploi pour réviser ma demande.
Bonjour,
Pour le calcul du sjr il faut voir si votre employeur a bien rempli l'attestation pôle emploi concernant les 12 mois civils complets précédant le dernier jour travaillé et payé etc ... et pour les indemnités supra-légales vous devez avoir une idée si vous en avez eu ou pas. A distance c'est compliqué ; au rdv vous pourrez emmener vos bulletins de paie des 28 derniers mois (ou 36 mois selon votre âge), vos décomptes ijss.
Bonne journée
Commenter la réponse de Marie
0
Merci
D'accord je vous remercie en tous cas pour vos réponses, j'ai pris rdv de toute façon parce qu'il y a quelque chose qui ne s'explique pas, cordialement
Commenter la réponse de Marie
Dossier à la une