Abus de confiance et de faiblesse par le cabinet d'avocats

- - Dernière réponse : Marley-18
Messages postés
13852
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
9 novembre 2019
- 9 nov. 2019 à 15:38
Bonjour, me concernant et toujours en companie de ma femme à tous les rendez vous au cabinet.
Je viens vers vous pour plusieurs questions.
J' ai eu affaire à un cabinet d'avocat ,le responsable qui encaissé et son associé défendait nos intérêts au premier rendez vous du 26/03/14,il nous a demandé de le payer en espèces pour les premier règlements de 2fois 2500€ ce qui nous a étonné venant d'un avocat,il nous a fait une attestation. Nous lui avons fait savoir que nous etions novice.le responsable nous a dit qu il ne voulait pas entendre de l'aide judiciaire ni de protection juridique et que mon dossier avait toutes les chances d'être gagne contre la ville suite à une agression dans mon lieu de travail avec une IPP de 25%. Il nous a fait part que par experience le dossier dépasserait pas 10000€ et sans prendre de )% dessus. Ce qui nous paraissent déjà très chère vu mon modeste salalaire. Il nous a précisé que la somme comprenait: le travail de l'avocat ,et tout ce qui entourait la défense du dossier y compris les rendez vous.en Leur faisant une totale confiance.A ce jour je suis à 25000€ versé sans que notre affaire ne soit terminé,ni gagné.On n a jamais vu de convention, jusqu'en 2016 dans rendez-vous avec son associé ma femme et moi étions surpris de la présence du responsable et sa façon de nous soumettre illico Presto la convention sans que celle-ci ne soit signe par lui, car il était pressé et de lui faire confiance de signer la convention et qu'il n'ous remettrait le double signé dans la semaine.ce qu'il a jamais fait, on a demandé la convention maintes fois à son associé sans jamais l'avoir. Le responsable s'est décidé de nous rencontrer pour nous dire que la convention est une formalité et il l'a jeté à la poubelle. On lui a répondu ce n'est pas juste, car on l'avait signé sans que vous l'ayez signé. Vous auriez dû nous la présenter avant de la jeter pour qu'une confiance perdure. Sa réponse : "vous devez me faire confiance". Sachant que nous étions dans une situation difficile, financière, physiquemment et pychologiquement que le cabinet d'avocats ne pouvait ignorer, même en étant de mauvaise foi. Actuellementr on est a 4 dossiers ouverts et que l'on a perdu,et sont tous en appels.
C'est lorsque l'on c'est rapproché de la protection juridique pour nous porter des conseilles et des solutions à nos questions. La conseillère est restée catastrophée par la somme exorbitante des dossiers traités. Nous voyants dans une situation délicate,elle nous a donné des conseils et la marche à suivre. Car les factures sont non conformes: aucun numéro de dossiers sur les factures, ni détaillées pour puisse se réaliser l'aide protection juridique, le fait que le cabinet ait demande le premier règlement en espèces n'est pas le code déontologique, sans convention, l'associé nous demandait un travail important,exigent par sa pénibilité pour lui remettre des copies en couleurs, ce n'est pas la première fois qu'il nous demandait de l'aider.
Aucune demande d'expertise médicale n'a été faite avant que celle-ci ne soit caduque pour ne pas perdre mes droits.Un manquement de l'avocat.
Aucun référé en provision. Un manquement de l'avocat.
Aucun recours en responsabilité contre la ville. Un manquement de l'avocat.
2 ans après le premier rendez vous du 26/03/2014 et règlements en espèces et des factures sans signer une convention,et sans que celle-ci n'ait été signé par lui.
Le cabinet aurait dû nous orienter vers un cabinet spécialisé en Droit Administratif et nonprendre possession du dossier. La conseillère nous a vivement conseillée de changer d'avocat et de se tourner vers le Bâtonnier et vers l'association des consommateurs.
Qu'en pensez-vous et que me proposez vous à ce grave problème rencontré ?
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
13852
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
9 novembre 2019
5562
0
Merci
Qu'en pensez-vous et que me proposez vous à ce grave problème rencontré ?

La conseillère vous l'a dit, le Bâtonnier de l'ordre des avocats.
Commenter la réponse de Marley-18
Dossier à la une