Décret d’admission à la citoyenneté française

- - Dernière réponse :  Amel - 5 nov. 2019 à 21:47
Bonjour,
Je suis à la recherche du décret d’admission à la citoyenneté française de mon arrière grand père dans j’ai le numéro et la date où il a été admis (31/10/1908)
Je ne sais pas où le demander
Avant en pouvait le demander au ministère de la population qui n’existe plus
Si quelqu’un peut m’aider je lui serai vraiment reconnaissante
Merci
Afficher la suite 

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
17801
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 novembre 2019
10344
1
Merci
Bonjour,

Ce document ne vous servira jamais à rien.
La nationalité française ne se transmet pas par un arrière-grand-père.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25621 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Je précise je suis de nationalité française
Par filiation
Mon arrière grand-mère chevalier de la légion d’honneur a été admis à la citoyenneté française en1908 et en lui a attribué cette nationalité pour lui et pour tout ses descendant
Maaaa question été claire et précise ou obtenir se décret tout simplement parce qu’il a été perdu
Après franchement je ne comprends pas vraiment les réponses que je reçois qui n’ont rien avoir avec la question qui se pose
Energizor
Messages postés
17801
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 novembre 2019
10344 -
Désolé, c'est parce que chaque jour nous avons des dizaines de messages d'étrangers des anciennes colonies françaises qui nous posent la même question parce qu'ils espèrent obtenir la nationalité française par un ancêtre plus ou moins éloigné.

Dans votre cas, si votre arrière-grand-père était algérien, voici ce que j'ai trouvé :

"Pour obtenir la copie d'une déclaration d'admission à la qualité de citoyen français
Les archives produites par les juridictions de première instance d'Algérie sont conservées en Algérie ; il convient de s'adresser, selon les cas, aux services suivants :

au greffe de la juridiction concernée en Algérie, dont l'adresse figure sur le site internet du ministère de la Justice de la République algérienne, démocratique et populaire (www.mjustice.dz),
aux Archives nationales de la république algérienne, démocratique et populaire (www.archives-dgan.gov.dz),
aux Archives régionales à Alger (3, rue Djilali Benamara, Alger),
aux Archives régionales à Constantine (1, rue du docteur Moussa, Constantine),
aux Archives régionales à Oran (3, Bd du Colonel Abderrazak, Oran),
au service des archives de la Wilaya de Batna (05000 Batna),
au service des archives de la Wilaya de Sidi-Bel-Abbès (22000 Sidi-Bel-Abbes).
"
Merci pour votre aide mais mon grand père n’était pas algérien puisequ’a cette époque ils étaient sous l’état d’indigena donc les algériens à l’époque étaient considérés comme des indigènes sauf ceux qui on acquis la nationalité par mérite le cas de mon arrière grand père
Je doutes fort que la France en regagnant son territoire laisse derrière elle les archives de ses citoyens français
Je suis déjà tomber sur cette page en faisant des recherches sur internet
Je vous remercie comme même
Concernants les gens que vous avez cités et qui sont à la recherche de leurs droits je pense que normalement vous êtes là pour les aider à voir plus clair s’ils on des droit je pense que par honnêteté il faut les guider
La France a été toujours un pays de droits et de lois
et j’espère qu’elle le restera
Merci encore une fois
Commenter la réponse de Energizor
Dossier à la une