Droits parentaux

- - Dernière réponse :  Jess25 - 30 oct. 2019 à 22:01
Bonjour, mon conjoint a une fille de 12 ans qui ne veux plus le voir. Son ex femme veux qu'il saisisse le tribunal pour qu'il retire ses droits parentaux. À chaque week end qu'elle vient à la maison c'est une vrai galère. Il y a plusieurs mois nous avons eu de gros problèmes avec son petit frère de 20 mois pour attouchements. Et depuis que mon conjoint l'a dénoncé à la gendarmerie ainsi qu'à l'hôpital rien ne va plus. Comment mon conjoint peux t il faire afin que cette décision soit accepté car il n'en peut plus de cette situation. Merci de votre réponse
Afficher la suite 

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
10034
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 novembre 2019
4113
1
Merci
Bonjour

Et lui il souhaite quoi ?

Il ne pourra pas être déchu de ses droits parentaux. Il peut renoncer à son droit de visite et la mère demandera alors une pension alimentaire plus élevée car elle aura plus de frais.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25546 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Bonjour , vu ce qu'il c'est passer avec sont petit frère il ne la veut plus non plus .
Elle lui a dit quelle ne voulais plus rien de lui dont la pension..
Comment fait ton pour qui renonce à sont droit de visite ? Merci
Ysabe_l
Messages postés
10034
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 novembre 2019
4113 -
Bonjour

Rien, c'est un droit pas un devoir. Il ne l'a prend plus et c'est tout.
D'accord, je voulais savoir aussi si moi j'ai le droit d'aller la chercher au point de rendez vous à la place de mon conjoint ? Car elle dit que c'est interdit ..
goyave28
Messages postés
756
Date d'inscription
samedi 16 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
7 novembre 2019
169 -
Bonjour,

Relisez le jugement concernant les trajets.
Commenter la réponse de Ysabe_l
Dossier à la une